[Campagne "Le Sombre Rêve"] Chapitre 0 – Prologue Section uniquement dédiée au jeu

Avatar de l’utilisateur
Azaghâl
Messages : 47
Inscription : 22 mai 2021, 23:11

Re: [Campagne "Le Sombre Rêve"] Chapitre 0 – Prologue

par Azaghâl » 12 oct. 2021, 17:05

Jinzeh se tenait devant la porte de la cave, bloquant le passage. Il avait abandonné sa mante, et sur sa cotte de cuir clouté se balançait un pendentif en acier formant un tourbillon, l'un des emblèmes sacrés de Tempête. Le regard du paladin était menaçant, mais aussi plein d'exaltation.

"Eh là, l'épouvantail du potager ! Pas si vite. Tu montreras plus de respect au Destructeur, dorénavant. Car moi, Jinzeh, son paladin, vais t'apprendre ce que coûte ton insolence. En garde !"

Et sans se préoccuper aucunement d'éventuels récris du tieffelin ou des spectateurs, le melessë dégaina un sabre court de cavalier Kaani et une dague ; laissant ostensiblement son sabre noir finement ouvragé dans son fourreau.
à sa posture, il était manifeste que le paladin était gaucher : un avantage significatif lors d'un duel.
Mánalindë, ensorceleur primaris (6)
PV : 37/38 SB : 10 DV : 6d6/6 CA :12 Init : +2
Carac : Fo-2, De+2, Co+2, In-1, Sa+1, Ch+4 JS : Co+5, Ch+7
Atk de sort : +7 DD : 15 Pts arcan. : 4/6 Sorts utilisés : nv1: 3/4, nv2: 2/3 nv3: 1/3

Kaer Nunnos
Messages : 87
Inscription : 19 mars 2017, 21:15

Re: [Campagne "Le Sombre Rêve"] Chapitre 0 – Prologue

par Kaer Nunnos » 12 oct. 2021, 17:30

Kaer souffla lourdement en rangeant la clé dans une sacoche accrochée à sa ceinture. Dommage, il aimait bien Balafre, mais clairement il allait falloir lui administrer une bonne correction. Tant pis, il ne l'aurait pas volé et une cicatrice de plus ou de moins ne changerais plus rien à l'état du demi-elfe.

"Faut pas s'mettre dans des états pareils Balafre" soupira-t-il en tirant sa hachette et sa dague - l'auberge était hélas bien trop étroite pour tirer à l'arc. Il faut même tenté de le faire remarquer au paladin, mais il doutait que l'adorateur de démon n'en ai cure. "T'as bien l'droit d'adorer qui t'veux. Démons, diables... grand dadais qui avait b'soin des jupes d'sa mère même après son apothéose... D'ailleurs, s'y a un adorateur d'diables, qui s'manifeste maint'nant, quon crève l'abcès tout d'suite!"

Le tieffelin garda son masque, ce qui, bien que son adversaire ne le savait pas, signifiait que ce combat n'avait que peu d'importance à ses yeux.

Avatar de l’utilisateur
Azaghâl
Messages : 47
Inscription : 22 mai 2021, 23:11

Re: [Campagne "Le Sombre Rêve"] Chapitre 0 – Prologue

par Azaghâl » 13 oct. 2021, 01:16

Il n'y eut aucun round d'observation. Les deux adversaires se jetèrent l'un sur l'autre avec une vivacité et une férocité incroyables. Chacun savait pertinemment que dans un tel duel, le premier à frapper -et à frapper fort- disposerait d'un avantage considérable.



à ce jeu, c'est le rôdeur qui l'emporta... d'un cheveu !
D'un coup de dague d'une précision toute diabolique, Kaer déstabilisa son adversaire, l'interrompant dans son élan.



Et profitant de l'ouverture qu'il venait de se ménager, le tieffelin abattit sa hachette avec brutalité, tranchant son sillon dans les chairs au défaut de la cuirasse du melessë dans une gerbe de sang qui fusa jusqu'à l'escalier du premier étage.



La paladin accusait sévèrement le coup, mais la douleur semblait le galvaniser. il réagit avant que Kaer n'ait eu le temps de dégager son arme des replis de la cotte de cuir clouté où elle s'était enfoncée. D'une brusque torsion du buste et au mépris de l'aggravation de sa plaie, Jinzeh attira Kaer à lui, à la rencontre du sabre vigoureusement lancé en direction de son torse. Le rôdeur s'y empala littéralement, un poumon percé de part en part, tandis que le paladin fouraillait vicieusement la blessure.



Jinzeh avait porté un rude coup, mais les yeux du tieffelin disaient clairement qu'il n'avait pas encore abandonné, malgré le sang qu'il vomissait à gros bouillons. Le paladin savait que dans son état, il devait jouer le tout pour le tout pour empêcher Kaer de frapper à nouveau.
Abandonnant son sabre à son fourreau de chair, Jinzeh se ramassa alors, avec un grondement de rage, et se jeta violemment sur son adversaire, l'agrippant du bras gauche et le repoussant sans relâche, renversant tables et chaises sur son passage. De sa main droite, toujours armée de son poignard, il frappait encore et encore son adversaires aux jambes. Il s'agissait de mettre le rôdeur à terre de telle manière qu'il ne se relève plus.



Le sang s'écoulait abondamment ; l'artère fémorale avait dut être touchée, et Kaer fini par s'écrouler au sol. Sombrant dans l'inconscience tandis qu'une marre de sang se répandait autour de lui.
Couvert de sang des pieds à la tête, Jinzeh reprenait son souffle. Il extirpa sa lame, puis toisa quelques instants son adversaire vaincu avec un petit rire sinistre, tout en secouant légèrement le corps inconscient du bout de la botte. Pas de doute, le duel était terminé.

C'était une scène proprement surréaliste qui venait de se dérouler dans cette grande salle d'auberge abandonnée. En quelques secondes à peine, deux alliés présumés s'étaient jetés l'un sur l'autre avec une sauvagerie démente et s’étaient entre-déchirés.

C'est alors que Sœur Bienfaisance eut la présence d'esprit de se précipiter vers le corps de Kaer, et qu'elle s'assura magiquement que le rôdeur ne succombe pas à ses blessures.
Son intervention ramena Jinzeh à la réalité. Il se pencha alors à son tour vers Kaer et d'un geste de la main, il soigna le tieffelin juste suffisamment pour lui permettre de reprendre conscience. La figure ensanglantée du paladin et son sourire moqueur furent les premières choses que vit Kaer en ouvrant les yeux. N'ayant rien perdu de son sens de la répartie, il lança alors immédiatement d'une voix rauque :

"Mais qu'est ce que tu pues de la gueule !"

Se relevant tout en s'occupant de soigner magiquement ses propres blessures, Jinzeh éclata alors franchement d'un rire plein de bonne humeur.

"C'est le souffle du Destructeur que t'as senti là, Grande-Gueule, ne l'oublie pas. Et sache que c'est aussi son pouvoir qui t'a réveillé. Danser sur le fil de la mort, il n'y a que ça pour apprendre ce que c'est vraiment que de vivre.
Tu devrais le comprendre, toi aussi, car c'est ce que tu m'as fait ressentir. Je te l'accorde, tous tes crocs sont pas là que pour épater la galerie. Et pour ça je suis pas mécontent de faire un bout de chemin avec toi.
Mais trêve de discours, debout maintenant !"


Mánalindë, ensorceleur primaris (6)
PV : 37/38 SB : 10 DV : 6d6/6 CA :12 Init : +2
Carac : Fo-2, De+2, Co+2, In-1, Sa+1, Ch+4 JS : Co+5, Ch+7
Atk de sort : +7 DD : 15 Pts arcan. : 4/6 Sorts utilisés : nv1: 3/4, nv2: 2/3 nv3: 1/3

Silverwing
Messages : 10
Inscription : 18 sept. 2021, 21:56

Re: [Campagne "Le Sombre Rêve"] Chapitre 0 – Prologue

par Silverwing » 13 oct. 2021, 22:02

Un échange un peu sourd provenait de derrière le mur de la cuisine où le paladin et le rôdeur s’étaient rendus. S’ensuivit un vacarme tout bonnement infernal mais bref. La prêtresse se rua vers la cuisine, dans laquelle elle trouva, au milieu d’une marre de sang, de meubles renversés et de pots brisés les deux camarades, blessés et couverts d’hémoglobine. Le paladin, mutilé au torse se tenait encore debout par la grâce des dieux, tâtant du pied un rôdeur étendu sur le sol, à l’article de la mort.
La prêtresse accourut et se jeta presque sur le rôdeur mourant, tombant sur ses genoux dans la flaque de sang. Elle empoigna son chapelet dans la main droite puis apposa la gauche sur le dos du corps, fermant les yeux et murmurant des sons qui ne semblaient rien vouloir dire. La lumière de la pièce perdit de son intensité et devint plus froide, plus terne, creusant les ombres sur le visage de la dévote. Pendant un cours instant la pièce s’emplit d’un sentiment de calme et d’étrange sérénité : une paix vide et froide…

« Il ne nous quittera pas. »
dit Bienfaisance, d’un ton plat.

Le paladin se pencha à son tour sur le rôdeur, tendis sa main au dessus de lui ce qui referma superficiellement ses plaies et calma l’écoulement de son sang. Le rôdeur semblait reprendre conscience. L’échange qui s’ensuivit entre les deux combattants était somme toute déconcertant.

Bienfaisance se releva. Une expression mêlant la préoccupation, l’énervement et la confusion était gravée sur son visage.

« Par tous les dieux, êtes vous des sots ou des fous furieux ?! » s’écria-t-elle avant de reprendre son souffle et de s’adresser au rôdeur. « Tes blessures sont graves. Tu n’es pas en mesure de voyager, tu nous retarderais. Je vais t’aider mais sache que ma magie a ses limites ! Je ne pourrais pas vous sauver la vie à chacune de vos querelles et je dois l’économiser pour notre quète… Et pour l’amour de tout ce qui est sacré, RETENEZ-VOUS ! Il y aura bien assez de voyous et de bêtes sur notre route pour vous défouler… » dit-elle à bout de voix, la main sur son front.

« Maintenant, ne bouge pas... » ajouta-t-elle.


La religieuse ferma les yeux et toucha de ses deux mains son talisman, incantant d’une voix résonnante un charabia mélodieux, presque semblable à un chant. Ses yeux s’ouvrirent à nouveau, bien plus clairs que leur bleu habituel, et légèrement lumineux. Les longueurs de tissus de sa tenue voltigeaient légèrement. Elle tendis la main droite vers le rôdeur et toucha sa blessure, générant une faible lumière dorée. En un clin d’œil, la blessure se referma, ne laissant aucune cicatrice.
Sœur Bienfaisance - Prêtresse de Givreuse (1)
DV : 1D8 - PV : 10/10 PV - Fat : 0 - SB: 6 - CA : 18
FOR=14 DEX=12 CON=14 INT=14 SAG=16 CHA=14
viewtopic.php?f=14&t=452

Kaer Nunnos
Messages : 87
Inscription : 19 mars 2017, 21:15

Re: [Campagne "Le Sombre Rêve"] Chapitre 0 – Prologue

par Kaer Nunnos » 14 oct. 2021, 07:26

Le combat avait été d'une brutalité inouie, et malheureusement pour Kaer, il avait perdu. Le tieffelin n'en voulait pas au paladin de Tempête. C'était la loi de la nature que lorsque deux prédateurs décidaient de se battre jusqu'à la mort, l'une d'entre elle devait y laisser la vie. Bien que ce soit fort rare dans son expérience des bêtes sauvages, nombre de duels se finissaient par des blessures mortelles à terme.

Il avait accepté ce duel alors qu'il aurait pu se défiler, prétextant sa fatigue, ou le fait qu'il soit avant tout un archer. Mais s'il l'avait fait, il n'aurait jamais pu se regarder en face. Plutôt crever que de perdre la face, même une aussi laide que la sienne ! Malheureusement pour lui alors que son âme avait commencé à se détacher de son corps, son cerveau mourant avait conjuré des images terrifiantes.

Des lacs de laves et de poix, des flammes et surtout, des êtres tordus et répugnants, cornus, ailés, aux gueules garnies de crocs, pialliant et chantant et hurlant et maudissant dans une langue horrible qu'il comprenait pourtant. Il avait même eu l'impression de sentir une odeur pestilentielle mais en revenant à lui il se rendit compte qu'il s'agissait en fait de l'halène de Balafre, qui avait clairement abusé de la soupe à l'oignon de l'auberge.

Il laissa la prêtresse refermer sa blessure atroce au torse, lui permettant de mieux respirer. Il écouta ses propos et hocha la tête avant de se relever lentement et de pleinement se tourner vers elle, retirant son masque pour le regarder bien en face, avant de parler d'un ton bien plus solennelle que celui qu'il avait employé jusque là, même s'il donnait l'impression de ne pas aimer les mots qu'il prononçait.

"Merci prêtresse. J'ai une dette envers toi maintenant. J'm'en acquiterais quoi qu'il doive m'en coûter. Et maintenant, j'vais aller voir c'qu'y a dans c'te cave."

Il se rapprocha de la porte, lançant un hochement de tête appréciateur au paladin, tout en s'arrêtant pour récupérer ses armes et les poser sur le plan de travail de la cuisine, car il lui faudrait les nettoyer avant de les ranger. Il sorti la petite clé de la cave et une fois le cadenas dévérouillé, il descendit le court escalier de bois grinçant. Sa capacité à voir dans le noir lui était bien utile et il remarqua en quelques instants le grand arc en bois d'if gravé à la semblance d'une femme en train de hurler, les 11 flèches mais surtout les trois potions de soins posées à côté.



Sans hésiter il prit une des fioles, la vida goulument et se sentit immédiatement mieux. Il glissa les onze flèches dans son carquois sans se poser de question mais il contempla l'arc pendant près d'une minute avant de se décider à la prendre. Il ne ressentit rien en le touchant et décida donc de le garder. Dans le pire des cas, il doutait que l'aubergiste lui ai donné un objet trop dangereux, pas avec les potions de soin.

Après une hésitation d'une seconde ou deux, il glissa une des autres fioles dans une sacoche à sa ceinture et remonta avec l'autre, la tendant à la prêtresse.

"J'pense qu'il vaut mieux qu'tu la garde, tu s'ras quand y faudra l'utiliser ou pas. Mieux qu'deux fous furieux" ajouta-t-il avec un bref ricanement, vision particulièrement dérangeante avec sa bouche immense. "Et main'nant j'vais nettoyer mes armes du sang d'Balafre puis bouffer. Et il est où l'vieux ronfleur? Y pionce encore? J'vous préviens dans les terres sauvages hors d'question de ronquer comme ça tout l'temps!"

Le rôdeur se dépêcha de nettoyer hachette et dague, les rangea puis se servit une belle rasade de soupe, piochant les morceaux de viande suffisamment cuits pour qu'il n'ai même pas à essayer de les mâcher, se contentant de les gober, parvenant à ne pas renverser de soupe alors même qu'il la buvait gouluement, un exploit considérant le fait que ses joues étaient pour ainsi dire inexistantes, n'étant que sa gueule plus large.

Gabriel Campagnolo
Messages : 5
Inscription : 03 août 2021, 17:34

Re: [Campagne "Le Sombre Rêve"] Chapitre 0 – Prologue

par Gabriel Campagnolo » 14 oct. 2021, 09:39

Il aurait fallu un tremblement de terre pour réveiller Gabolo. Et tremblement de terre il y eu. Un énorme fracas ébranla les murs de l'auberge et même les mies de pain dans les oreilles de Gabolo n'y purent rien.

Il sauta de son lit comme un diable en boite, le rêve si doux qu'il faisait se dissipa en une multitude de souvenirs confus. Le retour brutal à la réalité le fit paniquer à tel point qu'il manqua de se rompre le cou en dévalant les marches de l'escalier.

La salle principale était comme il l'avait quitté hier. Gabolo n'y comprenait rien, ce qui était sûr, c'est qu'il s'était réveillé bien après tout les autres, trop absorbé par un rêve... Il repensait au rêve de cette nuit, justement, et un besoin impérieux se fit sentir : celui de jeter un coup d'oeil sous l'oreiller de sa couche... Ignorant le chaos qui régnait devant ses yeux, il remonta calmement dans sa chambre, mis la main sous son oreiller et en sorti une poche informe qu'il cacha soigneusement sous ses habits.

Il redescendit en bas et s'assit sur une table. Ses compagnons devraient revenir d'un moment à l'autre.

Avatar de l’utilisateur
Azaghâl
Messages : 47
Inscription : 22 mai 2021, 23:11

Re: [Campagne "Le Sombre Rêve"] Chapitre 0 – Prologue

par Azaghâl » 14 oct. 2021, 09:53

Jinzeh ne répondit rien à l'admonestation de la prêtresse. Son précaire flegme de façade lui revenait, semblait-il. Quand Kaer partit en direction de la cave, le paladin tourna les talons, se dirigeant à grandes enjambées vers la grange.
Mánalindë, ensorceleur primaris (6)
PV : 37/38 SB : 10 DV : 6d6/6 CA :12 Init : +2
Carac : Fo-2, De+2, Co+2, In-1, Sa+1, Ch+4 JS : Co+5, Ch+7
Atk de sort : +7 DD : 15 Pts arcan. : 4/6 Sorts utilisés : nv1: 3/4, nv2: 2/3 nv3: 1/3

Raginal
Messages : 8
Inscription : 19 sept. 2021, 20:06

Re: [Campagne "Le Sombre Rêve"] Chapitre 0 – Prologue

par Raginal » 14 oct. 2021, 16:08

J'assistai au combat entre le tieffelin et la balafre en pensant qu'on était bien mal parti, pas encore en voyage à devoir nous battre pour notre nourriture et notre eau, dans des territoires qui se voulaient résolument hostile, que nous nous affrontions déjà entre nous.

J'avais l'impression de voir deux animaux sauvages se battre pour une proie. Honnêtement je ne compris pas la raison de leur soudain excès de violence et personnellement tant que cela ne me concernais pas je m'en fichais un peu. J'espérais vraiment pouvoir terminer mon petit déjeuner tranquillement dans cette vieille auberge décrépit.

A la fin de leur duel, je vis le tieffelin mortellement atteint, ainsi qu'une marre de sang s'écouler de son corps. La nonne réagit instantanément en le soignant à l'aide d'un sort. Quelle dépense d'énergie magique inutile pensais-je.

Je vis le dernier de notre compagnon descendre de l'étage. Je l'avais à peine vu la veille. Maintenant que nous étions tous au moins réveiller, je décidais d'attendre notre départ pour indiquer que Nellyn m'avait donné des informations qui pourrait s'avérer intéressante pour notre compagnie. Je ne connaissais que très peu la région, j'attendis donc qu'on m'annonçait le départ et la direction à prendre. Je priais intérieurement Eana que nous soyons plus souder que cela quand le vrai danger arriverait.

Silverwing
Messages : 10
Inscription : 18 sept. 2021, 21:56

Re: [Campagne "Le Sombre Rêve"] Chapitre 0 – Prologue

par Silverwing » 14 oct. 2021, 21:37

Bienfaisance pris la fiole que lui tendais le rôdeur, comprenant qu’il s'agissait d’une potion de soins. Ses sourcils se haussèrent, marquant son étonnement face à l’objet. « Sacré aubergiste… et merci. Voilà qui est bien intéressant en effet. »
« Ça n’est pas n’importe quel gueux qui peux se permettre de telles dépenses… Bien curieux ce Durnan, ou peu importe quel était son nom... » pensait-elle.

La prêtresse saisit ses affaires et s’en alla pour l’étable, où elle choisit un robuste cheval de à la robe rouanne, mêlant blanc cassé et marron clair. Elle prépara sa scelle et la disposition de ses affaires avant de l’enfourcher. Le cheval semblait retissant un instant. Il était évident qu’il n’avait été monté depuis belles lurettes.
Sœur Bienfaisance - Prêtresse de Givreuse (1)
DV : 1D8 - PV : 10/10 PV - Fat : 0 - SB: 6 - CA : 18
FOR=14 DEX=12 CON=14 INT=14 SAG=16 CHA=14
viewtopic.php?f=14&t=452

Avatar de l’utilisateur
Edwald Therlack
Messages : 104
Inscription : 15 mai 2018, 16:19

Re: [Campagne "Le Sombre Rêve"] Chapitre 0 – Prologue

par Edwald Therlack » 14 oct. 2021, 22:10

Musique : https://youtu.be/R1mOewt7UFg

Le voyage vers les terres de Birdyndür allait être compliqué et long. Le groupe allait passer trois jours à voyager, traversant de fougueuse rivière, des collines et vallons aux plaines encore verdoyantes et des forêts aux feuilles arborant des teintes incendiaires. Ils savourèrent encore les dernières effluves dans leurs bouches, des mets qu’ils avait consommer dans le bâtiment derrière eux.

Image

Les membres de la compagnie sortaient alors de la taverne, en direction de l’étable pour rejoindre leurs montures respectives, certains animés par la vigueur nouvelle que cette nuit leur avait prodiguée, d’autres étaient encore accablés de la sensation de réel que leur cauchemar avaient eux.

Image

Le soleil implacable s’élevait encore un peu plus haut et bafouait leurs visages de sa scintillante radiance. La brise fraîche était agréable et balayait légèrement les cheveux des champions de Nellyn, amenant avec elle des fragrances de chèvrefeuille et d’herbe humide.

Le doux gazouillement des oiseaux semblait déjà leurs manquer comme si cette accalmie était le point de non-retour et que, jamais plus, il ne reverrait le soleil se lever devant ces belles collines de la terre qui, pour la majorité, les a vu naître et grandir.

Image

Ils montèrent en scelle sur leurs destriers de fortune, serrant leurs rennes de cuir, puis ils partirent en direction de Birdyndur, à la frontière entre l’Arolavie, les Drakenbergen et la Lothrienne. Une volée de moineaux s’envola comme un nuage de vie sur leurs passages, aux abords de la forêt à une centaine de mettre de la taverne isolée du monde, solitaire.

Image Image

Ils purent ainsi subodorer le parfum sylvestre des arbres et de l’humus, gouter à la fraicheur de cours d’eaux et ressentir les caresses des hautes herbes des landes, sous le ciel azur, qui se voila légèrement durant les cinq premières heures de leurs voyages. Ils durent se poser tranquillement aux cotés de l’ombre des rochers afin de pouvoir se nourrir et de consommer leur repas de midi.

Image Image
Edwald Therlack de Monteroche - Mage de guerre (6)
DV : 6D8 - PV : 45/45 (S) PV - Fat : 0 - SB:11 - CA : 12
FOR=16 DEX=10 CON=14 INT=18 SAG=10 CHA=10
Athl(+6); JS INT(+7); Arca(+7); Hist(+7); JS SAG(+3); Pers(+3)

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Nous sommes le 27 oct. 2021, 11:04