30. L'assurance d'un mausolée Section uniquement dédiée au jeu

Iris
Administrateur
Messages : 1877
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

30. L'assurance d'un mausolée

par Iris » 25 oct. 2018, 20:44



Le souvenir du vent et de la lumière du soleil ne disparait jamais. Certains en ont été privés durant des mois, d'autres des années, mais l'espoir, parfois profondément enfoui et dissimulé sous un masque servile, demeure. Il est semblable aux racines qui survivent aux incendies et aux sécheresses, avant de donner naissance à une plante vivace sitôt que les conditions sont à nouveau réunies.

Pour d'autres, la surface n'est qu'un rêve, celui d'un autre monde, mais cette espérance les pousse à prendre des risques insensés, braver les interdits, et faire face à l'horreur.




La matriarche de la maison Linthre avait eu une longue vie, et des décennies pour penser à sa mort. Son trépas devait être le sommet de son existence, un événement dont sa famille et toute la cité se souviendrait pendant longtemps. Elle investit longuement des ressources considérables pour creuser, sculpter et peindre un mausolée somptueux.

Quand enfin elle succomba -- d'une mort qui paraissait naturelle --, on l'honora comme il se devait. Son corps fut embaumé avec les parfums les plus précieux, et fut déposé dans un sarcophage la représentant comme belle et glorieuse.

Une procession partit du palais et traversa la cité. Les membres de la famille lancèrent des pièces dans la foule qui pleurait et se lamentait avec force. Toute la maisonnée se devait d'être présente, et de s'engager dans la marche vers le tombeau. Il ne restait que peu de personnes en arrière, le minimum vital en matière de sécurité.

Le chemin vers le tombeau était long et difficile. Il fallait transporter sarcophage et offrandes, ainsi que tout le nécessaire pour son banquet funéraire. Conformément à la tradition, toute la maisonnée se rendait sur le lieu de l'inhumation, et festoyait, avant de sceller le tombeau.

Avant de partir, les esclaves n'avaient eu qu'un repas léger, une sorte de soupe liquoreuse qui tenait étonnamment bien à l'estomac au vu des épreuves de la longue marche. Ils ne sentaient pas la douleur, ils étaient comme anesthésiés et l'esprit léger, un peu ivre.

Pour protéger son tombeau des pillards, la matriarche l'avait fait édifier en un lieu difficile d'accès. Aujourd'hui il fallait passer par un escalier précaire et une passerelle fragile. Tout serait détruit au moment de sceller les lieu. Par rapport à l'intérieur immense, la porte d'entrée était assez discrète. Cela faisait partie du plan de la matriarche défunte pour garantir l'inviolabilité de sa demeure d'éternité.

Les maîtres avaient à transporter le sarcophage dans le saint des saints, tandis que les serviteurs et les esclaves devaient préparer le banquet. A cette occasion, tout le monde serait bien nourri et abreuvé de quantité d'alcool. Certain étaient déjà assez rêveurs. Ils ne faisaient pas attention à la disposition des lieux. Le banquet se déroulait dans plusieurs salles, on chanterait et danserait. Certains drows de la famille ne repartiraient peut-être pas. Ceux qui mourraient demeureraient là. Il y avait des lits de pierre pour les accueillir, des niches pour y déposer les dépouilles.

Être esclave signifiait appartenir à ses maîtres, être un corps, un objet, un outil. Vivant ou mort.



Au milieu du désespoir et de la résignation, certains refusaient d'abandonner sans rien essayer. Les révoltes flagrantes furent immédiatement matées par des morts brutales. Les arbalètes fusaient, et les corps demeuraient à terre ou étaient traînés dans les niches.

Le poison se trouvait dans la boisson utilisée pour boire en l'honneur de la matriarche en début de repas et à la fin. Dans le but de s'offrir une mort rapide et indolore, certains qui avaient compris la situation, en prenaient généreusement. Il y en avaient aussi qui espéraient être épargnés. Ils avaient leurs chances, ils étaient de proches serviteurs des nouveaux maîtres. Mais même parmi eux, il était possible que du poison se glissât dans un plat ou une boisson.

Après un banquet d'environ deux heures, beaucoup se sentaient gourds et fatigués. Ils dormaient et mouraient.



... dans une petite salle trois esclave demeuraient vivants et indemnes au milieu du massacre...

Ils faisaient semblant de dormir pour ne pas attirer l'attention du service d'ordre. Les maîtres partaient du mausolée et s'assuraient que tout était tel que cela devait être. Le silence se faisait. L'écho portait le bruit de la fermeture.

Ils se trouvaient dans une petite pièce, d'environ 3 m par 4 m dont trois murs étaient occupés par des niches où pouvait être déposé un corps. Non loin, dans un large couloir se trouvait la longue table avec les vestiges du repas. Tout avait été laissé en plan, vaisselle et nourriture.

Les trois survivants se connaissaient de vue, mais les circonstances ne leur avaient pas permis d'échanger sérieusement. Il y avait une demi-elfe, un humain et un gobelin. La demi-elfe avait glissé à ses compagnons de faire attention aux toasts. Elle avait su à quoi faire attention pour échapper au poison. Elle leur avait sauvé la vie.

... mais ils étaient très loin d'être tirés d'affaire !
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Maalvi
Messages : 91
Inscription : 08 avr. 2018, 17:03

Re: 23. L'assurance d'un mausolée

par Maalvi » 26 oct. 2018, 00:14

Kru'ul ouvrit un œil. Rien ne bougeait, le silence régnait... ah non ! Il venait d'entendre le bruit d'un plat qui se brise sur le sol accompagné du râle d'agonie du maladroit qui l'avait fait tomber. Et qui c'est qui allait devoir ramas... la lourde porte fabriquée par les duergars venait de se refermer dans un dernier soupir... cela signifiait sans doute que son service auprès des maitres prenait fin !

Il se félicitait d'avoir réussi à négocier cette place au « banquet » avec Creh'Dul l'un de ses demi-frères. Ça n'avait pas été très compliqué, aux yeux des drows rien ne ressemblait plus à un gobelin qu'un autre gobelin ! Par mesure de précaution, ils avaient quand même échangé leur pagne. Un instant il se demanda ce qu'il lui arriverait si les maîtres venaient à remarquer la supercherie mais cette pensée s'évanouit avec le souffle de la porte qui se refermait. Après-tout ce n'était qu'un demi-frère parmi des dizaines !

Les deux créatures de la surface qu'il avait déjà repéré s'étaient spontanément regroupées et il avait pu les observer à loisir : elles étaient assez différentes l'une de l'autre. Il mettait ça sur le compte d'un dimorphisme sexuel prononcé. La femelle ressemblant presque à un drow et l'autre... l'autre pas vraiment ! Il les avait suivi jusque dans une petite salle, l'air de rien, et tous s'étaient retrouvés à faire les morts lorsque quelques gardes s'étaient approchés ; ils n'avaient pas bougé depuis.

Kru'ul sauta sur ses pieds, épousseta son pagne pour se donner une peu de contenance — c'était la première fois qu'il avait l'occasion de parler à des créatures de la surface — et se lança. Il hésita quelque peu et finalement choisit de s'exprimer dans la langue communément employée dans les tunnels avec les autres peuples :

[Cdp] Bon, je crois qu'on est les derniers ! Oh et merci pour les toasts...

A vrai dire c'est lui qui avait amené le poison en cuisine et il savait parfaitement qu'il valait mieux éviter de manger ou boire quoique ce soit. Mais il trouvait gentil qu'elle prenne la peine de préciser la chose. Par prudence, il attendrait quand même de la voir ingurgiter un aliment pour se l'autoriser... il se demanda brièvement si les autres invités empoisonnés étaient comestibles mais décida qu'il y avait sans doute bien d'autres mets plus raffinés à se mettre sous la dent.

[Cdp] Je m'appelle Kru'ul et comme vous, je suis enfin libre !

Un large sourire plein de dents acérées illumina son visage tandis que sa voix aigrelette résonnait entre les murs du tombeau dans lequel ils étaient enfermés...
Dernière modification par Maalvi le 26 oct. 2018, 16:48, modifié 2 fois.
Kru'ul, gobelin roublard niveau 2
Init +3 ; VD 9 m ; CA 17 = 10 + 3 (dex) + 2 (armure) + 2 (bouclier)
JS for -2 ; dex +5 ; con +2 ; int +3 ; sag +2 ; cha +1
PV 17/17 ; DV 2/2 D8 ; SB 6 = 4 + 2

Avatar de l’utilisateur
EskatonicMonk
Messages : 133
Inscription : 14 déc. 2017, 10:26
Localisation : Perdu dans l'Inframonde

Re: 23. L'assurance d'un mausolée

par EskatonicMonk » 26 oct. 2018, 10:02

Allongé à même la pierre, attendant d’être sûr que le silence régnait, je laissais vagabonder mon esprit encore engourdi par ce qui venait de se passer. Les évènements de ces dernières heures semblaient s’être déroulés si vite : le décès de la matriarche, la marche funèbre, les festivités à l’ambiance qui me semblait maintenant si familière mais qui me resterait à jamais alien, les premières personnes qui tombaient, les avertissements de la melessë, la ruse montée à la hâte avec le gobelin…

Alors que les derniers échos d’un plat brisé se répercutaient dans les couloirs du mausolée, j’essayais d’assimiler les implications de ce qui venait de se passer et, comme à chaque fois que je me laissais aller à mes rêveries, je revis son visage. Un visage que je pensais ne plus jamais revoir : Yge…

Mes pensées furent interrompues par les exclamations du gobelin. Nous étions maintenant apparemment seuls et… libres ?

Je me redressai et regardai d’un œil hagard la pièce dans laquelle nous nous trouvions. Le corps fourbu d’être resté sur la pierre froide, je fis jouer mes muscles et me tournai vers la créature qui venait de se présenter sous le nom de Kru’rul :

[Commun des profondeurs] « Libre ? Être enfermé dans un mausolée n’est pas vraiment ma définition de la liberté… Quelque chose me dit que le chemin à parcourir est encore long… »
Dernière modification par EskatonicMonk le 26 oct. 2018, 15:27, modifié 2 fois.
Taliesin, barde humain niveau 2 ->
Init : +3 ; CA : 14 ; VD : 9M
PV : 12/17 ; DV : 2/2d8 ; SB : 6
JS : For +0, Dex +4, Con +2, Int +2, Sag +0, Cha +5
Sorts : 1/3 (niv1) ; Inspiration bardique : 2/3.

Avatar de l’utilisateur
Maalvi
Messages : 91
Inscription : 08 avr. 2018, 17:03

Re: 23. L'assurance d'un mausolée

par Maalvi » 26 oct. 2018, 11:24

Kru'ul regarda son compagnon de fortune. Il aurait cru les créatures de la surface plus optimistes que ça... il avait sans doute besoin de concret !

[Cdp] Pas libre ? Et qui va m'empêcher de faire ça ?

Aussitôt, il se mit à danser une gigue endiablée en couinant ce qui devait s'apparenter à un chant pour lui.

[Cdp] Bon tu vois ? On sera enfermé que si on ne trouve pas de sortie ! Y'a plus qu'à aller visiter... et voir si on peut grapiller des trucs à manger !
Dernière modification par Maalvi le 26 oct. 2018, 16:47, modifié 2 fois.
Kru'ul, gobelin roublard niveau 2
Init +3 ; VD 9 m ; CA 17 = 10 + 3 (dex) + 2 (armure) + 2 (bouclier)
JS for -2 ; dex +5 ; con +2 ; int +3 ; sag +2 ; cha +1
PV 17/17 ; DV 2/2 D8 ; SB 6 = 4 + 2

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Messages : 607
Inscription : 26 mars 2017, 14:33

Re: 23. L'assurance d'un mausolée

par Pwyll » 26 oct. 2018, 11:30

Calme et déterminée, elle resta encore immobile, quelques instants. Sa respiration était imperceptible. Elle avait laissé les deux autres parler les premiers. Il fallait toujours se méfier. Un dernier garde zélé qui déteste les mauvais tours, une prêtresse en quête de sacrifice, un amant éploré de la matriarche qui serait resté en arrière et aurait pu sonner l'alerte...

Nulle réaction extérieure ne vint suite à leurs quelques mots.

Caliobé se décida à déployer son corps souple et gracieux, un corps qui s'était endurci au fil des semaines de servitude. Un corps qui ne faisait qu'un avec son esprit et tous deux restaient meurtris de la perte de son lien avec son Seigneur.

Une rage incandescente l'avait finalement emporté sur la facilité de l'abandon. Pourtant, croquer dans un de ces toasts aurait offert un repos si facile... A cette idée, une pulsion malsaine réagit, s'élança dans son côté, une caresse intérieure doucereuse et mortifère, où le suave le disputait à l'aigreur.

Elle chassa l'idée et posa ses yeux améthyste sur l'improbable duo.

"Restons discrets et cherchons de quoi boire, se nourrir et se défendre."

Le gobelin avait dit son nom hideux...

"Je m'appelle Caliobé. Je suppose qu'il faudra se serrer les coudes pour se tirer vivant d'ici et, surtout, déboucher ailleurs que chez ces malades de Drows."

D'apparence jeune, plutôt élancée, Caliobé est un peu épaisse pour une Elenion, plutôt fine pour une Humaine. Quoi qu’il en soit, ses traits attirent le regard. Son visage n’a pas la froide perfection de celui de certaines Dames Elfes, mais il y a là quelque chose qui ne laisse jamais indifférent.

Ses mèches courtes et sombres révèlent sous certaines lumières des reflets violines et la nuance de ses iris améthyste semble suivre son humeur. Ses lèvres bien dessinées affichent souvent une moue qu’on croirait hautaine.
Gaspardin Pied-Devant, Halfelin Paladin du Corbeau niveau 4.
PV : 36/36 / Dépl. 6m / CA 18 / Discrétion +8 / Sorts dispos : 3/3
Caliobé, Melessë Sorcière niveau 4
PV : 18/31 +6/D4+4/CA 17 DV récup : 0/4

Avatar de l’utilisateur
EskatonicMonk
Messages : 133
Inscription : 14 déc. 2017, 10:26
Localisation : Perdu dans l'Inframonde

Re: 23. L'assurance d'un mausolée

par EskatonicMonk » 26 oct. 2018, 15:18

Je regardais le gobelin tournoyait sur place, son enthousiasme avait quelque chose de… contagieux.

Puis je me tournai vers la melessë qui venait de se relever. Je fus frappé par sa grâce et sa beauté malgré les signes évidents que sa captivité avait laissé sur son apparence. En un autre temps, en un autre lieu, peut-être lui aurais-je écrit une ode, peut-être aurais-je même osé lui faire la cour mais…

« Le temps n’est pas à ces frivolités ». La moue qu’affichait le visage d’Ygerne était claire : nous devions nous hâter…

[Elfique] « Caliobé a raison, hâtons-nous de fouiller les lieux à la recherche de quoi nous sustenter et nous défendre. Si la mémoire de mes lectures passées est juste, il existe une possibilité pour que les corps des morts qui nous entourent ne restent pas inanimés très longtemps. »

N’attendant pas la réponse de mes camarades, je partis faire le tour du propriétaire, la présence réconfortante d’Ygerne derrière moi...
Taliesin, barde humain niveau 2 ->
Init : +3 ; CA : 14 ; VD : 9M
PV : 12/17 ; DV : 2/2d8 ; SB : 6
JS : For +0, Dex +4, Con +2, Int +2, Sag +0, Cha +5
Sorts : 1/3 (niv1) ; Inspiration bardique : 2/3.

Avatar de l’utilisateur
Maalvi
Messages : 91
Inscription : 08 avr. 2018, 17:03

Re: 23. L'assurance d'un mausolée

par Maalvi » 26 oct. 2018, 16:43

Apparemment, l'elfique semblait de mise entre eux, la belle dame ne semblait pas avoir compris grande chose... Kru'ul entreprit donc de se représenter dans un elfique impeccable bien que nuancée d'une note de servilité obséquieuse né de l'habitude des échanges avec les maitres :

[Elf] Je m'appelle Kru'ul et je suis un gobelin libre ! Enchanté Caliobé.
Juste une précision au sujet des drows : ils ne sont pas malades. Je soupçonne que quelque chose dans les tunnels a rendu les créatures qui y vivent moins... lumineuses !


Voyant l'autre créature se diriger à grand pas vers la salle du banquet, Kru'ul s'exclama toujours en elfique :

[Elf] Hey, attend nous... euh... c'est quoi ton nom au juste ?

Avant de le rejoindre d'un pas étonnamment rapide pour sa taille.

Il entrepris ensuite de trouver de quoi se sustenter en toute sécurité, interrogeant Caliobé sur son étonnante connaissance de quels aliments étaient empoisonnés ou pas.
Il demeurait attentif à tout ce qui traine cherchant comme suggéré de quoi se défendre même si un coup de pied dans un corps au regard vide et à la bouche écumante ne lui laissait pas grand doute quant au danger qu'il pouvait représenter.
Il faudrait ensuite s'atteler à trouver une sortie. Car il n'en doutait pas, son expérience née de l'exploration des tunnels lui avait appris qu'un si grand volume avait forcément une sortie, il suffisait de la trouver !
Kru'ul, gobelin roublard niveau 2
Init +3 ; VD 9 m ; CA 17 = 10 + 3 (dex) + 2 (armure) + 2 (bouclier)
JS for -2 ; dex +5 ; con +2 ; int +3 ; sag +2 ; cha +1
PV 17/17 ; DV 2/2 D8 ; SB 6 = 4 + 2

Iris
Administrateur
Messages : 1877
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: 23. L'assurance d'un mausolée +5 minutes

par Iris » 26 oct. 2018, 17:02

Les anciens esclaves étaient sortis d'une pièce sobre d'environ 4 m par 3 m et se trouvaient dans leur salle de banquet, d'environ 13 m par 6 m. Ils se trouvaient à son extrémité : en face se trouvait le couloir qui menait à une autre salle de fête, et sur les côté, de part et d'autre de la salle, il y avait trois pièces de chaque côté, identique à celle qu'ils venaient de quitter.

Les morts ici étaient des esclaves de rang inférieur , anonymes. Ils portaient une tenue simple et de bonne qualité. Il y avait des vestiges de repas sur toute la table : une sorte de semoule de céréales à avec de la sauce, des pichets d'une sorte de bière légère, et des restes de desserts, quelques pâtisseries au miel de fourmi et des boulettes sucrées un peu gélatineuses et fondantes. Les plats les plus appréciés avaient été presque entièrement mangés. Des boulettes de viande ne restait que la sauce, et des rôtis des salles suivantes ne demeurait sans doute que les os.

Les contenants avec lesquels la nourriture avait été apportée étaient encore là, sur des tables de préparation, près de l'entrée de la salle de banquet. Il y avait notamment des sortes de sacs à dos en osier et de grands pichets en céramique.
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
EskatonicMonk
Messages : 133
Inscription : 14 déc. 2017, 10:26
Localisation : Perdu dans l'Inframonde

Re: 23. L'assurance d'un mausolée

par EskatonicMonk » 26 oct. 2018, 17:18

La question du gobelin me stoppa net. Je ne m’étais même pas présenté… un tel manquement à l’étiquette ne me ressemblait pas… Je me retournai en essayant de cacher mon trouble :

[Elfique] Ah oui, désolé, je m’appelle… je m’appelle…

Et alors que j’essayais de rassembler les morceaux de mon identité brisée par mon séjour chez les drows, les séquelles de mon emprisonnement me sautèrent au visage. « Esclave », « Bouffon », « Chose »… j’avais fini par faire mien les sobriquets que me donnaient mes maîtres et me retrouvais aujourd’hui incapable de verbaliser ce qui me définissait auprès des autres… C’est alors que je sentis Ygerne m’entourer de ses bras et me souffler à l’oreille…

Taliesin... Je m’appelle Taliesin ! Hum, désolé, hé hé… Cela faisait longtemps qu’on ne me l’avait pas demandé… Hum, bon on s’y met ? Je propose que Caliobé nous dise ce qu’on peut emmener comme nourriture… et puis peut-être que certains des convives avaient sur eux du matériel qui pourrait nous être utile… qu’en pensez-vous ?
Taliesin, barde humain niveau 2 ->
Init : +3 ; CA : 14 ; VD : 9M
PV : 12/17 ; DV : 2/2d8 ; SB : 6
JS : For +0, Dex +4, Con +2, Int +2, Sag +0, Cha +5
Sorts : 1/3 (niv1) ; Inspiration bardique : 2/3.

Avatar de l’utilisateur
Maalvi
Messages : 91
Inscription : 08 avr. 2018, 17:03

Re: 23. L'assurance d'un mausolée

par Maalvi » 26 oct. 2018, 18:01

[Elf] J'en pense qu'ils n'ont plus besoin de grand chose, ah ah ah !

Kru'ul s'avança dans la grande pièce et après un petit instant à farfouiller s'arrêta devant un svirfnebelin et, sans l'ombre d'une hésitation, il entreprit de le dépouiller lui retirant un pourpoing rouge sombre aux bordures rehaussées d'un large liseré argenté et une culotte bouffante dans des tons plus froids et sombres, munie de larges poches. L'un comme l'autre étaient un peu petits pour lui mais on ne l'appelait pas le gringalet pour rien ! Le premier laissé entrevoir son nombril et le second lui arrivait à mi-mollet. Attrapant un couteau planté dans une grosse miche de pain, il coupa un bout de corde retenant un rideau décoratif et s'en servit de ceinture dans laquelle il cala la longue lame à défaut de trouver mieux...

S'armant d'un des grands sac en osier, il repris son exploration des lieux, des tables et des invités effondrés autour.
Kru'ul, gobelin roublard niveau 2
Init +3 ; VD 9 m ; CA 17 = 10 + 3 (dex) + 2 (armure) + 2 (bouclier)
JS for -2 ; dex +5 ; con +2 ; int +3 ; sag +2 ; cha +1
PV 17/17 ; DV 2/2 D8 ; SB 6 = 4 + 2

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

Nous sommes le 10 déc. 2018, 00:49