Page 36 sur 37

Re: 30. L'assurance d'un mausolée

Publié : 07 janv. 2019, 21:59
par Pwyll
"Arrête triple buse !"

Caliobé descendit l'escalier après avoir reconnu le sortilège si familier et qui lui manquait si cruellement.

"Je vous ai pris pour un piège ou une illusion, que faites-vous donc enfermé ici ?"

Re: 30. L'assurance d'un mausolée

Publié : 08 janv. 2019, 08:46
par Iris
" Je prends un bain mignonne. Tu me rejoins ? Enfin si l'autre abruti s'est calmé. "

Re: 30. L'assurance d'un mausolée

Publié : 08 janv. 2019, 17:57
par Maalvi
Les choses étaient évidentes, ce n'était pas une illusion ! Et une fois les choses au clair, l'autre grande-guibolle, par l'intérêt aiguisé, venait récolter le fruit de mes actions... le coup classique de tout mettre sur le dos du pauvre gob...

[Elf] Hey, l'autre abruti il est encore là et parfaitement calme ! Et fais pas la maligne, t'étais la première à dire que c'était une illusion, maintenant on est sûr que non !

[Elf] Bon et vous... tu fais quoi là, à te tremper le joufflu ?

Les vieilles habitudes... mais nous étions tous dans le même mausolée et je rectifiais rapidement lui parlant comme à n'importe quel gob !

Re: 30. L'assurance d'un mausolée +10h23

Publié : 09 janv. 2019, 09:07
par Iris
"J'attends. Je passe le temps."

" Vous êtes combien au juste ? "

Re: 30. L'assurance d'un mausolée

Publié : 09 janv. 2019, 21:13
par Murmure


[Gnome] « Hein, que… »
Matian revint à lui. La vapeur des bains avaient visiblement intensifié son détachement, à un point tel que depuis quelques minutes, il s’était contenté de rester sur place, le regard dans le vague.
Voilà qu’il se secouait enfin, comme après une songerie. Il secoua la tête, cherchant à diluer la brume dans son esprit. Son catogan vola d’une épaule à l’autre, avant de retomber.
Il avait tout entendu, tout vu, mais n’avait rien assimilé. Remettant en place les morceaux, il parvint à constituer un puzzle à peu près fidèle de la situation. Visiblement, il venait de découvrir un drow dans les bains. Un drow vivant. Mais, heu… avait-il commis une erreur en assemblant les pièces du puzzle ? C’était quoi se délire ? Il se passait quoi dans ce mausolée ?

L’ensorceleur s’approcha des voix, sans rien dire, sans rien faire pour l’instant, mais de nouveau vigilant. Bon sang, il ferait bien d’éviter ça à l’avenir, ou il allait se faire tuer sans même s’en rendre compte.

Re: 30. L'assurance d'un mausolée

Publié : 10 janv. 2019, 21:49
par Maalvi
Faisant bon cœur mauvaise fortune, je décidais de profiter de l'instant. Je m'approchais du bain où se prélassait le drow posant mes affaires au bord du bassin. J'y plongeais la main pour en prendre la température.

[Elf] Oh un petit groupe un peu plus malin que les autres.
[Elf] Je m'appelle Kru'ul, gobelin libre, en route vers la surface.
[Elf] Et toi, t'es qui ? Tu sais pas où est la sortie ?

Re: 30. L'assurance d'un mausolée

Publié : 11 janv. 2019, 08:52
par EskatonicMonk
Je rejoignis prudemment mes compagnons, restant en retrait un peu derrière Matian. Quelque chose n'allait pas, je le sentais. Et comme pour me confirmer cette impression - ou me contredire ? - , j'entendis Ygerne glousser sans la voir.

Attentif, mes deux mains sur ma harpe, j'entendais la réponse du prétendu drow.

Re: 30. L'assurance d'un mausolée +10h24

Publié : 13 janv. 2019, 21:00
par Iris
L'éphèbe répondit lentement : "Donc 4 à 6 aventuriers."

" Tu poses beaucoup de question sans répondre vraiment à aucune. Le tombeau est scellé, il n'y a pas de sortie. Étrange comme certaines choses sont bien conçues et d'autres négligées. "

Il demeurait imperturbable dans son bain, étouffant un bâillement d'ennui.

Re: 30. L'assurance d'un mausolée

Publié : 14 janv. 2019, 08:25
par Murmure
Matian finit par s’approcher du drow et par demander d’une voix perplexe :

« Excuse si j’ai l’air un peu pommé, faute à ma manie de rêvasser et ce lieu s’y prête particulièrement, mais tu attends quoi dans ton bain ? Tu n’as donc pas envie de chercher un moyen de sortir ? »

Re: 30. L'assurance d'un mausolée

Publié : 14 janv. 2019, 08:31
par Iris
Le seul moyen de s'approcher vraiment de l'éphèbe était de descendre les marches. On pouvait aussi lui parler de la plateforme du haut.

" Hum... non."

" Et vous avez l'air un peu fatigué je trouve. Mal équipés. Une bande d'esclaves poussiéreux, sales et couverts de sang."

Lui était beau, détendu, serein...