Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir Section uniquement dédiée au jeu

Iris
Administrateur
Messages : 2232
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par Iris » 17 avr. 2019, 22:15



Il faisait sombre, ou plutôt, il n'y avait plus aucune lumière. Le soleil était si loin, la vie si loin. Le vide était immense, dans des proportions qui défiaient l'entendement. En courant le plus vite possible, il fallait de longues, d'interminables minutes pour atteindre une simple poussière de clarté. Tout était froid et lointain. Loin de la lumière, il n'y avait plus rien.

... mais il y avait pourtant cette noirceur indomptable. Abandonnée à l'anéantissement, nourrie d'un feu profond et venimeux, elle se hérissait d'excitation car l'heure était venue pour elle...

Le temps pour elle d'arriver à un havre qu'elle redessinerait à son image.

Image

Des confins obscurs et infiniment froid, la roche de métal noir répondait à l'appel. Elle ressentait toute la puissance de la messe aqueuse et silencieuse des être qui l'invoquaient en la détournant de ses cycles sans vie, dans l'infinité du vide, depuis des éons. La lumière n'était qu'une étincelle, la vie qu'une exception fragile qui attendait de retourner au néant. Le monde ? Un grain de sable au regard des astres et eux-mêmes n'étaient rien au regard du vide éternel et ténébreux.

Image

Levko fut le premier à franchir le seuil.

Un instant la lumière l'éblouit. Il sentait le sable chaud sous ses pieds. Cela aurait dû le rassurer, mais il ressentait une menace sourde qui approchait, si dangereuse, tellement violente et invincible que certains pouvaient se demander s'ils ne feraient pas mieux d'attendre la mort, pourvu qu'au moins elle fût immédiate.

Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Murmure
Messages : 148
Inscription : 11 nov. 2018, 10:57

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par Murmure » 17 avr. 2019, 23:26

Matian observa avec un mélange de peine et d’émerveillement cette grotte issue de son passé. Puis ses yeux s’arrêtèrent sur le passage sombre. Il l’effrayait et pourtant, il l’attirait. Il n’avait pas envie de demeurer dans un temps révolu. Trop longtemps déjà il s’était tenu sur l’étroite corniche de l’indécision, acculé par le vide béant de ses doutes et de ses troublantes facultés.
Il avait voulu contrôler son destin, mais n’y était pas parvenu, sa vocation idéaliste ayant volé en éclats face à la vérité des rapports de force avec les drow. Et son pouvoir… en vérité, il en avait toujours eu peur, peur de s’y perdre, peur que la puissance des arcanes ne finisse par noyer sa conscience.
Il fallait que cela cesse et il y était résolu. Il s’était libéré des drow, mais s’il demeurait captif de son esprit, alors il n’y aurait pas d’avenir.
La peur au ventre, mais sans se retourner, il franchit le passage sombre...


Aveuglement…
Sable chaud…
Menace sourde…

Matian suffoqua presque en son fort intérieur. L’épreuve, la vraie, semblait être là, toute proche, toute prête à l’engloutir.

Et alors, le paradoxe opéra. Apathique et hésitant lorsque gouvernait le calme, Matian se sentit aiguillonné par l’euphorie des arcanes envahissant son esprit. Il allait falloir se battre, il le fallait ! Comme un besoin, un appel ! Il l’avait dit à Kaan, que voulait un trait de feu ? Bruuuulller ! Et là, il avait un trait de feu dans la tête. Il en avait assez de se fuir, lui-même ou autre chose. Il s’en foutait si sa raison partait en vrille, il voulait savoir ce qu’il y avait au fond de la spirale, au fond de l’infini.

Le sable, le chaud et le danger…
Il regarda autour de lui, l’air farouche, presque sauvage.
Matian, svirfnebelin psychurge 3
PV 17/17 (seuil de blessure 5), DV 2/3d6, Initiative +2, VD 7.50m, CA 15
JS For +0, Dex +2, Con +3, Int +1, Sag +1, Cha +4
Emplacements de sort 1/4-0/2, Points arcanique 0/3, Déguisement 1/1
Sort actif : armure de mage

Avatar de l’utilisateur
Atorgael
Messages : 508
Inscription : 31 mars 2016, 22:43
Localisation : Meximieux

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par Atorgael » 18 avr. 2019, 00:45

L'obscurité puis la lumière, vive, trop vive pour discerner quoi que ce soit.

Levko se retrouva aveuglé un instant. Il mit un genou à terre le temps de s'habituer à la lumière. Sa main caressa le sable chaud le rassurant un peu quant à la réalité de ce qu'il vivait depuis les dernières heures. Ce n'était pas comme dans le rêve ou la sorcière les avait envoyés récupérer son compagnon, il s'agissait ici d'une véritable épreuve ordonnée par un être divin, quelque chose que le roublard ne comprenait pas complètement mais qu'il subissait sans peur.

Mais la peur sourdait tout autour de lui, une menace le guettait comme un prédateur observe sa proie juste avant de frapper. Il plaça sa main sur la garde de sa rapière sans oser la tirer. Ce geste pouvait être pris pour de la provocation et impuissant comme il était il ne verrait pas l'attaque venir.

Il tenta de calmer ses émotions et attendit, prêt à frapper.
Levko - Roublard 4
DV:4d8 2/4 - PV 31/31pv - 0 niv Fatigue - CA 14 - 3/3 pts héroisme

Rapière +5 - 1d8+3 perforant ; finesse
Arc court +5 - 1d6+3 perforant

Atq sournoises : 2 +2d6 / Fulgurance sournoise / Roublardise

Mon site pour Dragons

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Messages : 775
Inscription : 26 mars 2017, 14:33

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par Pwyll » 18 avr. 2019, 11:08

Caliobé avait profité un temps de la nostalgie qui habillait le morceau de son enfance facile et esseulée. Aveuglée et donc désorientée, elle se raccrocha à la sensation du sable, elle se mit accroupie pour toucher le sable. Elle pensa à la plage et au temps qui file. A la tache sombre qui marquait l'heure de leur oubli sur le cadran.

Elle se redressa et se tint prête, retrouvant le sourire qu'elle avait au passage dans la niche et refusant de nourrir de ses propres démons intérieurs l'absence avide qui approchait. Ses démons n'étaient plus siens, ils n'étaient plus rien.

Evidemment, elle restait néanmoins sur ses gardes, ignorant quelle éventuelle incarnation concrète pouvait habiter ce lieu d'épreuve mystique. Elle essayait de recouvrer l'usage de ses yeux meurtris par la transition entre noir absolu et lumière.

Elle parla, bas, prête à sauter de côté en cas de rapide déplacement d'air ou intuition, si une créature attendait le moindre son pour se mettre en mouvement et attaquer...

Elfique "Quelqu'un d'autre est passé ?"
Arolave "Levko ? Yardan ?"
Dernière modification par Pwyll le 18 avr. 2019, 11:54, modifié 1 fois.
Gaspardin Pied-Devant, Halfelin Paladin Niv 4
PV : 36/36 / Dépl. 7,5 m / CA 18 / Discrétion +8 / Sorts dispos : 3/3
Caliobé, Melessë Sorcière Niv 5
PV : 38(+8 temp)/38 Dague +7/D4+4 CA 16 DV utilisés : 0/5 JS : FO-1 DE+3 CO+5 IN-1 SA+4 CH+7

Avatar de l’utilisateur
EskatonicMonk
Messages : 265
Inscription : 14 déc. 2017, 10:26
Localisation : Perdu dans l'Inframonde

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par EskatonicMonk » 18 avr. 2019, 11:21

J'avais quitté ce lieu si familier et pourtant synonyme d'illusions et de profonde tristesse. En sortant du portail, je dus m'abriter les yeux avec mon bras. Quand ils furent habitués à la luminosité, je vis que Caliobé, Levko et Matian étaient là. La tension était palpable. Je me rapprochai de la demi-elfe en vérifiant que mon bouclier était toujours bien fixé sur mon bras. Je me tins prêt à dégainer mon glaive.

Je murmurai alors :

[Arolave] « Où sommes-nous ? »
Taliesin, humain barde 3 / guerrier 1 ->
Init : +3 ; CA : 16 ; VD : 9M
PV : 32/32 (2B) ; DV : 3/3d8+1/1d10 ; SB : 6
JS : For +0, Dex +4, Con +2, Int +2, Sag +0, Cha +5
Sorts : 0/4 (niv1), 0/2 (niv 2) ; Inspi bard. : 3/3; 2nd souffle : 1/1.

Avatar de l’utilisateur
Atorgael
Messages : 508
Inscription : 31 mars 2016, 22:43
Localisation : Meximieux

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par Atorgael » 18 avr. 2019, 11:51

Bruits de pas, une voix ?
Ou juste une illusion pour le mettre en confiance et le tromper ?

Levko attendit que la réalité s'impose pleinement.
Dernière modification par Atorgael le 18 avr. 2019, 17:40, modifié 1 fois.
Levko - Roublard 4
DV:4d8 2/4 - PV 31/31pv - 0 niv Fatigue - CA 14 - 3/3 pts héroisme

Rapière +5 - 1d8+3 perforant ; finesse
Arc court +5 - 1d6+3 perforant

Atq sournoises : 2 +2d6 / Fulgurance sournoise / Roublardise

Mon site pour Dragons

Avatar de l’utilisateur
Murmure
Messages : 148
Inscription : 11 nov. 2018, 10:57

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par Murmure » 18 avr. 2019, 14:31

Matian demeura silencieux. Debout, tendu, les poings serrés, une lueur dans le regard, il ignorait s’il faisait preuve de courage ou de folie. Parvenait-il seulement à concevoir ce à quoi il allait être confronté ? Il observait, attendait.
Matian, svirfnebelin psychurge 3
PV 17/17 (seuil de blessure 5), DV 2/3d6, Initiative +2, VD 7.50m, CA 15
JS For +0, Dex +2, Con +3, Int +1, Sag +1, Cha +4
Emplacements de sort 1/4-0/2, Points arcanique 0/3, Déguisement 1/1
Sort actif : armure de mage

Avatar de l’utilisateur
Maalvi
Messages : 195
Inscription : 08 avr. 2018, 17:03

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par Maalvi » 18 avr. 2019, 20:57

Après un lieu aussi déroutant que désagréable, Kru'ul senti (encore) le sable chaud sous ses pieds mais une vive lumière l'aveuglée. Instinctivement il mis la main sur sa rapière aux aguets...
Spectre de Kru'ul, gobelin roublard niveau 3
Init +3 ; VD 9 m ; CA 14 = 11 (cuir) + 3 (dex)
JS for -2 ; dex +3 ; con +2 ; int +3 ; sag +2 ; cha +1
PV 24 ; DV 3 (D8+2) ; SB 6 = 24/4

Avatar de l’utilisateur
Etmer_Fachronies
Messages : 558
Inscription : 31 mars 2016, 21:07
Localisation : Tour des Murmures, en Fachronies

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par Etmer_Fachronies » 19 avr. 2019, 10:50

Inspiration. Le temps s’écoulait, régulier, autour de lui. L’odeur des embruns du large, la chaleur douce des pierres baignées par le soleil…
Expiration. Le calme du Sanctuaire, le bruit des mouettes dans le lointain…
Inspiration. Les fragrances suaves des bouquets de plante séchées, le parfum sec de la poussière du temple…
Expiration. Les claquements légers des drapeaux caressés par le vent, les pas des disciples dans les salles supérieurs…

Yardan ouvrit les yeux, l’esprit en paix. S’appuyant sur ses paumes, il se redressa d’un mouvement fluide. Il s’étira brièvement, puis ramassa son sac chargé de fruits sacrés.

Il sourit. Jamais il n’aurait pensé un jour ramener le don du Khérub dans son île natale. Et pourtant, c’était le cas… ou presque.

Après avoir franchi le seuil de lumière, Yardan s’était cru retourné chez lui. Avec stupeur, il avait découvert les contours si familiers de la nef du Grand Temple, au centre du Commencement. Tout autour, par-delà les ouvertures travaillées des murs blancs, l’archipel de Jishim Saadar étendait son paysage morcelé, fait d’arrêtes de rocs et de poches de verdures. Et au loin, bien sûr, perçait l’Océan, splendide dans sa majesté. Partout le soleil brillait, serein, et le monde semblait resplendir.

L’adepte de Draaz n’en revenait pas. Oui, il était de retour. L’émotion avait été si forte qu’elle l’avait happé à la gorge. Les dieux l’avaient-ils envoyé quérir une réponse en son ancien foyer ? Mais très vite, le moine déchanta. L’édifice était vide, et il ne pouvait sortir de la nef. Ce lieu n’était en fait qu’un écho, un souvenir du temps jadis. Un reflet brillant de ce qu’il avait chéri, d’un temps heureux passé parmi les siens.

Le moine ignorait tout du procédé, mais son intuition lui avait soufflé la clé. Les divins, en cette heure, parlaient à son âme par images et sentiments. Nostalgie du temps passé, regret d’un monde idéal où tout paraissait beau… L’émotion était poignante, et la vision envoûtante.

Mais cela n’était qu’un reflet, et non la vérité.

Et puis, un élément n’était pas à sa place, en ce lieu de paix. Une porte noire, hideuse, qui trônait sans vergogne devant l’autel du Dieu-Dragon. A travers elle perçait désespoir, peur, tristesse et désolation. Cette béance, le moine le comprenait aussi, était malheureusement une invitation pour la suite de leur voyage. Le pan de noirceur rendait par contraste l’éclat du passé encore plus brillant de vie et de joie.

Oui, c’était là que l’Epreuve devait se poursuivre. C’était là le Chemin à arpenter pour le Requérant.

Le moine se prépara donc. Par respect envers l’image de son ordre, Yardan accomplit avec dévotion les katas des Huits Mouvements, ainsi que le voulait le credo sacré. Puis il mangea l’un des fruits pour se ressourcer, se reposa quelques instants et médita enfin.

L’esprit clair, et son hommage rendu, il était désormais prêt à affronter ce qui l’attendait. Harnachant son sac à dos avec application, le moine s’inclina profondément devant l’autel de Draaz.

Il regrettait de ne pouvoir prolonger son séjour ici, tout comme il regrettait de ne pas avoir su découvrir plus avant les terres merveilleuses des prémices du monde offertes par les dieux. Mais c’était par choix qu’il avait quitté son île, le Pendentif en bois du Dieu-Dragon remis par le Grand Maître de l’Ordre autour du cou. Il devait comme toujours faire honneur à ses enseignements.

Prenant une profonde inspiration, le moine franchit le seuil glacé de ténèbres.

L’arrivée fut brutale, et le choc rude. Yardan suffoqua, oppressé et aveuglé.

Il passait d’un monde enchanteur à une terre de cauchemar. Ici, une obscurité morbide noyait sa vision. Mais à la différence des ténèbres de l’Inframonde, où seul le jour était absent, une menace lourde, urgente et terrifiante menaçait là de l’emporter. Elle était présente, omnisciente et gigantesque, elle sourdait sans retenue sous l’amas le noir. Elle allait frapper, sans pitié ni raison.

Un instant tétanisé, complètement pris au dépourvu, le moine s’ordonna de réagir. Comment ? Ses sens ! Il lui falloir oublier ses yeux !

Figé comme une pierre, le moine attendit. Prêt à réagir lorsque la menace frapperait. Une odeur de sable perçait la nuit… Où diable était-il arrivé ?
Les Aigles d'Arolavie : Yardan, adepte du Dieu-Dragon - Moine de niveau 4
CA 15 - PV 31/31 (4d8) - DV 2/4 (d8+2) - Points Ki 4/4 - Héroïsme 3/3

Dharka Shaan
Messages : 111
Inscription : 05 mars 2019, 15:54

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par Dharka Shaan » 19 avr. 2019, 14:04

L'elfe noire plissa les yeux au moment ou la chaleur et la luminosité la submergèrent brutalement. Elle jura encore une fois et brandit son bouclier au dessus de sa tête pour se protéger au mieux tout en recherchant immédiatement un abri. L'air était lourd et menaçant. Opressant. Leur promenade avait pris fin. Le temps des épreuves était venu.
Dharka Shaan Drow Guerrière | Ruffian Niv 3
PV 28/28 / Init +2 / Vit 9m / DV 3/3 (d10) / CA 15(17) / Intimidation +7
JS Fo +3 Dex +2 Con +4 Int -1 Sag +0 Cha +3
Épée longue +3 (1d8/1d10+1)
Arbalète de poing +4 (1d6+2 ) 9m/36 m

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

Nous sommes le 25 août 2019, 05:35