Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir Section uniquement dédiée au jeu

Iris
Administrateur
Messages : 2367
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Dans la grotte

par Iris » 28 avr. 2019, 20:36

Dans la grotte

Dans la grotte, Matian, Taliesin et Dharka voyaient les réfugiés arriver, protégés par les dragons. Ceux-ci se métamorphosèrent en humanoïde, une jeune fille aux cheveux d'or et un homme vêtu de noir. Ils disaient à la foule de s'engager dans l'Inframonde. Ils communiquaient par télépathie. D'après eux, il fallait à présent renoncer à la surface le temps que les cataclysmes se déchaînent.

Deux autres dragons arrivèrent à leur tour et changèrent de forme : un homme en rouge et une femme aux cheveux blancs.

Il y eut une discussion animée et grave entre eux. Les nouvelles étaient mauvaises.

Les peuples réfugiés se tenaient à une distance respectueuse d'eux et descendaient dans les tunnels qui s'éclairaient de lueurs bleutées venant des profondeurs.
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
denkaii
Messages : 156
Inscription : 18 déc. 2017, 15:32
Localisation : Près de Chalon s/S

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par denkaii » 28 avr. 2019, 23:21

Errukt'Kaan'an ne comprenais pas vraiment cette elfe.

Le Drakéide tentait de penser de manière rationnelle. Il faisait beaucoup d'erreurs, mais en fonction de ses déductions, même si parfois elles étaient erronées, il agissait toujours en pensant d'abord à ses nouveaux compagnons.
C'était sa manière à lui de s'intégrer, profitant d'une porte que lui avait ouvert Xanthut, le svirfnebelin qui n'avait malheureusement pas survécu au béhir.

Pour commencer, Caliobé lui avait semblé être une leadeuse, quelqu'un qui savait quand et comment agir, mais aussi quand écouter. Des qualités rares qui donnaient, il en avait l'impression, une sorte de structure à ce groupe qu'il connaissait depuis moins d'une journée.
Cela n'avait d'abord pas laissé le Drakéide indifférent, mais depuis le début de l'épreuve ses actions lui semblaient...Chaotiques?

Étais-ce l'illusion, des motivations ou des blessures enfouies qui avaient causé cela? Il n'en savait rien, mais lorsque le portail se referma derrière elle, laissant Taliesin derrière, Il estima qu'il ne pouvait accepter une solution qui laissait quelqu'un en arrière. Pas si il y en avait une autre.

Kaan'an sentait son sang bouilllir, comme si son essence tentait d'entrer en phase, de se synchroniser avec l'Ateak. Il se concentra pour affiner ce lien, tenter de le renforcer, et de s'en servir pour plier le portail a sa volonté et ouvrir une voie, vers un autre lieu, ou peut être une autre réalité.

Ainsi tout le monde pourrait traverser.
Ainsi tout le monde pourrait, peut-être, être sauvé.
Edra Urgadan, Duergare Prêtresse (Bedawîtî) Niv 4
PV : 35/35, CA 18, DV utilisés : 0/4, JS : FO-1 DE+2 CO+3 IN+0 SA+5 CH+2, Sorts utilisés : lvl1: 1/4, lvl2: 1/3
Mod att. sorts: +5 / JdS sorts: 13 (15 si divination)
Init: 1d20+2 (av.)

Avatar de l’utilisateur
Etmer_Fachronies
Messages : 577
Inscription : 31 mars 2016, 21:07
Localisation : Tour des Murmures, en Fachronies

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par Etmer_Fachronies » 28 avr. 2019, 23:25

En pleine course, Yardan montait aussi vite que possible à l’assaut de la colline. Le portail ataek tant espéré était en vue. Autour de lui, un enfer de flammes avait prit vie. Le brasier s'étendait à tous les alentours, consumant sans vergogne les bois qui se dressaient fièrement quelques minutes encore auparavant.

Au loin, des beuglements d'animaux terrifiés se faisaient parfois entendre, déchirant brièvement le rugissement des flammes. Le monde s'enfonçait dans l'horreur et le désespoir.

Soudain, Yardan fit une embardée. Une branche ardente s'était abattue près de lui, il l'avait esquivé de justesse. Il ne pouvait en dire autant des fois précédentes, cependant. Durement éprouvé par l’ascension, agressé par les flammes et la rage du cataclysme, le disciple de Draaz s'accrochait, guidé par sa foi au milieu de ce brasier.

Yardan toussa. L'air pur se raréfiait. Partout, des fumées noires écorchaient le paysage, étouffant le monde sous un écran de suie. Le rougeoiement des flammes se mêlait à l'obscurité, tout devenait confus et brûlant.

Bien entendu, le moine ne distinguait désormais plus ni dragons, ni réfugiés. Seul le chemin apparaissait encore sous ses pieds, et la masse titanesques du portail se détachait dans le lointain. Le moine se morigéna. Serpent maudit ! Qu'il avait été présomptueux ! Penser un instant qu'il pourrait prêter secours aux villageois ? S'il sortait vivant de ce brasier, ce serait déjà un miracle digne de louange.

Malgré tout, son acharnement finit par payer. Il arriva au pied du portail, presque en même temps que ses compagnons d’Épreuve tout aussi secoués, Taliesin, Levko et Kaan'an. Une Caliobé en transe se trouvait déjà là.

[Arolave] - Yardan, ça va ?

Le moine acquiesça à Taliesin.

[Arolave] - Draaz nous assiste, autant que possible en pareil chaos.

Le barde, en revanche, n'avait guère l'air d'aller fort. Mais avant qu'il ne puisse s'enquérir de sa santé, Caliobé leur donna ses instructions étranges.

Ce qui pesait, retenait ? Les chaînes du passé ? Le moine était perplexe. En quoi cela jouait-il ?

Puis il vit la jeune femme se dévêtir, et passer sans encombre au milieu d'un portail apparu par magie sous l'arche de pierre annexe.

[Arolave] - Par la Grande Roue, murmura le moine, stupéfait.

Regardant à son tour la vasque de pierre, circonspect. Les chaînes du passé... Il ne voyait guère ce qu'il pouvait déposer là.

Autour de lui, les flammes redoublaient de plus belle. La catastrophe était sur eux. Son esprit ronflait aussi fort que le feu qui dévorait les arbres. Que pouvait-il mettre ? Il ne possédait que peu de chose. Le sac en tissu rempli de fruit, la tenue tissée du khérub passée sous son uniforme arolave durement éprouvé par les épreuves, son...

Un frisson glacé parcouru le moine. Si, il possédait un tel objet lié à son passé.

Avec révérence, le moine décrocha le pendentif qu'il portait autour de son cou. Il tendit l'objet devant lui, visible au milieu des flammes. A première vue, c'était un pendentif simple, en bois brut, relié par une chaine de cuir. Un pendentif en forme de Dragon. Le Collier du Dragon, qu'il portait avec ferveur depuis son départ du Commencement.

En un éclair, le souvenir revint. Le moment où le grand maître de l'ordre lui avait confié le collier, ô combien symbolique, à l'issue de son rite d'ascension. Lorsque le novice qu'il était avait montré assez de talent pour partir, adoubé qu'il avait été par les siens. Il s'en allait au loin, porté par la Mission Sacrée qu'il avait vue en songe, fonder un nouveau sanctuaire en une terre vierge de la foi en Draaz. Ce pendentif en était à la fois promesse, permission et serment.

En transe, Yardan ouvrit doucement la main. Le pendentif fila entre ses doigts. Il tomba dans la vasque, presque sans bruit. En revanche, une maxime résonnait dans la tête du moine. Nécessité fait Loi.
Les Aigles d'Arolavie : Yardan, adepte du Dieu-Dragon - Moine de niveau 4
CA 15 - PV 31/31 (4d8) - DV 2/4 (d8+2) - Points Ki 4/4 - Héroïsme 3/3

Avatar de l’utilisateur
Atorgael
Messages : 585
Inscription : 31 mars 2016, 22:43
Localisation : Meximieux

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par Atorgael » 29 avr. 2019, 01:10

L'ascension avait été éprouvante. Brulé à plusieurs endroit sans trop de gravité, Levko avait trouvé refuge derrière la grande structure étrange.

Caliobé semblait savoir ce qu'elle faisait même s'il n'y comprenait pas grand chose. Se débarrasser de son passé, comment était-ce possible. Le passé faisait le présent et le futur d'un homme, il lui collait à la peau et il était impossible de s'en débarrasser !

Il devait cependant avancer et il réfléchit à ce qui le rattachait à son passé mais ne trouva rien sur le moment. D'instinct il porta la main sur la poignée de son arme et il sut. Il retira lentement la rapière de son fourreau hésita quelques instants avant de la déposer dans la vasque où la sorcière avait déposé ses habits. Cette arme était la seule chose de son passé, sa seule amie et il l'abandonnait ainsi alors qu'elle l'avait jamais trahi depuis cette nuit...
Il fut à deux doigts de la reprendre mais il savait aussi que c'était certainement la seule manière de poursuivre et survivre à l'épreuve.

Levko - Roublard 4
DV:4D8 - PV 31/31pv - 0 niv Fatigue - CA 14 - 3/3 pts héroïsme

"Céraste" : Rapière+1 +6 / 1d8+4 - Buveuse de poison
Atq sournoises : 2 +2d6 / Fulgurance sournoise / Roublardise

Mon site pour Dragons

Iris
Administrateur
Messages : 2367
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par Iris » 29 avr. 2019, 08:40

Dans la grotte



Sur la colline

Les flammes ne pouvaient atteindre les survivants de l'ascension, seule la fumée les incommodaient.

Caliobé avait disparu de même que ses sacrifices, laissant Taliesin, Yardan et Levko face à la vasque et au portail refermé sur un mur. Ils étaient confus, cherchant à interpréter les bribes de mots de Caliobé. Un constat s'imposait : cela ne fonctionnait pas. Pourquoi ? Trop de personnes dans la pièce ? Un aspect rituel leur échappait-il ? Comprenaient-ils mal ce qu'elle avait dit ? Y'avait-il encore autre chose ?

Pendant ce temps, Kaa'nan au sang brûlant de fureur parvint à entrer en phase avec l'Ateak.



Il vit le monde par delà le portail, le monde où avaient été les Voyageurs.

Un ciel d'encre, noir, sans lune, dans lequel même les étoiles paraissaient froides et lointaines. La chaleur de ce qui vivait encore dans ce monde rocheux et déroutant provenait des profondeurs de la terre. Les eaux noires d'un lac immense étaient bordées de quelques témoins rocheux blancs, des repères luminescents laissés par les Voyageurs. La clarté laiteuse laissait deviner des reliefs architecturaux irréels, difformes, grotesques, organiques et minéraux tout à la fois, minéraux et mécaniques aussi.
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Maalvi
Messages : 222
Inscription : 08 avr. 2018, 17:03

Re: Pendant ce temps, Kru'ul...

par Maalvi » 29 avr. 2019, 09:25

Pendant ce temps, Kru'ul... (ROUND 1 à 3 de son ascension)

Kru'ul s'élança sur la pente, bien décidé à suivre Caliobé au même rythme qu'elle.



"Méchant gobelin"
" Vilain gobelin"
" Mauvais gobelin"


En tournant la tête, Kru'ul découvrit avec horreur que son double tant redouté l'avait suivi. Les deux Kru'ul étaient face à face, au milieu du cataclysme. L'autre était en parfaite santé, et avait une dague à la main, et plusieurs autres dans sa collection. Il était hélas aussi équipé d'une meilleure armure.

Loin de se démonter, le gobelin continua d'avancer, utilisant les saillies rocheuses et les éventuels buissons poussant difficilement sur le flanc escarpé de la colline pour se protéger et ne pas faire une cible trop facile.

[Gob] D'où tu sors bonhomme ? T'es mon épreuve ?
Pourquoi tu me balances pas une de tes dagues comme la dernière fois ? Tu les économises ou tu préfères voir si je grille pas tout seul ?


Spectre de Kru'ul, gobelin roublard niveau 3
Init +3 ; VD 9 m ; CA 14 = 11 (cuir) + 3 (dex)
JS for -2 ; dex +3 ; con +2 ; int +3 ; sag +2 ; cha +1
PV 24 ; DV 3 (D8+2) ; SB 6 = 24/4

Avatar de l’utilisateur
Murmure
Messages : 170
Inscription : 11 nov. 2018, 10:57

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par Murmure » 29 avr. 2019, 23:16

Matian regardait la longue procession s’enfoncer dans les profondeurs. Il regardait les dragons qui s’étaient changés en hommes et femmes. Et… il s’en foutait.

Oui, il s’en foutait royalement. Sur son visage couraient encore quelques larmes, mais ses yeux avaient pris un éclat dur comme de la pierre. N’avait-il pas l’apparence d’une créature de roche ? La roche n’était-elle pas imperturbable ?

Écrasé par le poids de ce qu’il avait compris et éprouvés, écrasé par la puissance des arcanes et sa propre insignifiance, le point de rupture était devenu point d’équilibre. Il avait trouvé une pensée à laquelle se rattacher, pour se sauver.

S’il était insignifiant, pourquoi avait-il peur ? Sa perte ne représentait rien. Ce qu’il ferait n’aurait aucune importance. N’était-ce pas quelque part une manière d’être libre ? Il commençait à voir le monde de manière bien différente. S’il était insignifiant, les autres ne l’étaient-ils pas tout autant, voir plus encore ? Le pouvoir, le vrai, c’était quelque chose. Et ceux qui avaient provoqué cet apocalypse, ça aussi c’était quelque chose. Mais le reste, c’était rien.

Matian regardait la longue procession s’enfoncer dans les profondeurs. Il regardait les dragons qui s’étaient changés en hommes et femmes. Et il ne s’en foutait plus vraiment. Il éprouvait une sorte de curiosité détachée, presque de dédain. Il y avait ceux qui pouvaient tout détruire, et ceux qui rampaient se cacher. Même les dragons rampaient. Matian en eut presque un sourire. Du revers de la manche, il essuya son visage. Et son sourire se défit. De nouveau, il parût triste. Il revoyait sa caravane, il revoyait les oasis qu’il avait participé à planter là-bas, en dessous, peut-être des milliers d’années après cet événement. Pouvait-il tout oublié, se résoudre à n’être rien ? Il eut mal au fond de ses entrailles et il eut envie de vomir. Pourquoi y avait-il cette chose dans sa tête ?! Pourquoi fallait-il que ce soit si dur ? S’il se fracassait le crâne contre le mur, au moins cette torture existentielle prendrait fin ! Il se prit la tête entre les mains et se recroquevilla dans un coin. Puis il poussa un faible mais long gémissement. On aurait cru une bête.
Matian, svirfnebelin psychurge 3, rôdeur 1
PV 23/23 (seuil de blessure 5), DV 3/3d6 1/1d10, Initiative +2, CA 12
Emplacements de sort 4/4-2/2, Points arcanique 3/3, Déguisement 1/1, Flou 1/1
Sort actif : aucun

Avatar de l’utilisateur
Dharka Shaan
Bâtisseur
Bâtisseur
Messages : 166
Inscription : 05 mars 2019, 15:54

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par Dharka Shaan » 29 avr. 2019, 23:39

Dharka Shaan s'était détournée de ces fous sans plus un regard en arrière. L'obscurité rougeoyante du passage vers l'inframonde l'avait enveloppé à la suite du gobelin. Un sentiment de calme froid la pénétra brutalement tandis que ses yeux se déshabituaient de la lumière et que l'espace au dessus d'elle se réduisait naturellement. Elle fit quelques pas vers l’intérieur, avec cette assurance qu'ont celles et ceux de son peuple puis obliqua vers une des parois minérale contre laquelle elle s'adossa puis s'immobilisa. La luminescence bleutée des profondeurs à sa gauche s'opposerait aux effractions incandescentes du dehors avec un succès qu'elle savait total. Plusieurs fois pourtant, des débris flamboyants projetés dans sa direction roulèrent avidement jusqu'à sa portée pour y mourir en gémissant. Elle les regardait se consumer et s'éteindre sur la roche nue, immuable.

Lorsque elle entendit les premiers battement d'ailes claquer à l'entrée de la caverne elle n'avait pas bougé la pointe d'une dague. Puis son corps s'était coulé encore plus profondément dans l’anfractuosité de la roche jusqu'à en souffrir raisonnablement. Elle se tenait prête à glisser dans les profondeurs souterraines à la moindre alerte.

Puis elle les vit.

Deux puis quatre. Jamais elle n'avait ressenti pareille magnificence et souveraineté mêlés, pareille somptuosité et solennité, pareille beauté puissante. Elle les observa un instant puis, estimant son subterfuge insignifiant, elle se redressa doucement et fit un pas calmement en dehors du pan minéral
Dharka Shaan Drow Guerrière | Ruffian Niv 4
PV 36/36 / Init +2 / Vit 9m / DV 4/4 (d10) / CA 15(17) / Intimidation +7
QiJ HuSta Épée longue +5 (1d8/1d10+3)
Arbalète de poing +4 (1d6+2 ) 9m/36 m

Avatar de l’utilisateur
Atorgael
Messages : 585
Inscription : 31 mars 2016, 22:43
Localisation : Meximieux

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par Atorgael » 30 avr. 2019, 01:41

Se séparer de sa rapière n'avait pas suffit pour ouvrir un portail à Levko, il fit comme Caliobé et déposa toutes ses affaires dans la vasque espérant que cette fois-ci le passage allait s'offrir à lui.
Levko - Roublard 4
DV:4D8 - PV 31/31pv - 0 niv Fatigue - CA 14 - 3/3 pts héroïsme

"Céraste" : Rapière+1 +6 / 1d8+4 - Buveuse de poison
Atq sournoises : 2 +2d6 / Fulgurance sournoise / Roublardise

Mon site pour Dragons

Avatar de l’utilisateur
denkaii
Messages : 156
Inscription : 18 déc. 2017, 15:32
Localisation : Près de Chalon s/S

Re: Inframonde. chap. 02-02 . La triade du renouveau - Le seuil du désespoir

par denkaii » 30 avr. 2019, 12:26

[Elfique]- Ca ne sert à rien...

Ils passeraient l'Ateak, et après ? le lieu que Kaan'an avait entrevu semblait calme, mais lui évoquait un danger plus important encore que le lieux ou lui et ses camarades se trouvaient. Surtout , il ne pouvait enlever de sa tête l'image des Aboleths, et le sentiment que le monde qui s'ouvrait devant lui les avait vu naître. Il cessa de se concentrer, et rompit le lien avec le portail. Quelle idée était donc passée dans la tête des dieux pour décider d'introduire de telles monstruosités dans ce monde? Ils en payaient à présent le prix, ainsi que toutes leurs créations.

Mieux valait suivre les instructions de l'elfe plutôt que de courir à une mort certaine. Il approcha de la vasque. L'elfe parlait elle vraiment de simples vêtements? en se dénudant, le Drakéide fit le tri dans ses pensées. Quelles chaines le retenaient elles? Que voulait il laisser derrière lui ?

Il y réfléchit.

Il voulait mettre dans la vasque les mauvais traitements, les épreuves qu'il avait enduré sans rien apprendre en retour. Plus il réfléchissait, plus il commençait à comprendre. Il du convenir a regret, qu'il lui fallait aussi abandonner les moments heureux qu'il avait vécu du temps ou il vivait à la surface, car les chaines auxquelles il se raccrochait pour espérer un jour revoir le soleil, étaient les mêmes qui l’empêchaient de voir ce qui se trouvait autour de lui.

Il lui fallait aussi abandonner son sang et son être, ou du moins la signification qu'il leurs donnait.

Kaan'an c'était toujours identifié à ses ancêtres, aux dragons, et avais bâti ses convictions sur ce que d'autres lui avaient enseigné. Mais en tentant d'imiter quelqu'un d'autre, on se cache la personne que l'on est. Une chaîne de plus. Le Drakéide devait être lui même, et peu importait d'où lui venaient ses pouvoirs ou ses écailles, tout cela était sien.

Il fit une sphère mentale, qui contenait tout ce qu'il comptait abandonner. cela faisait beaucoup de chose, mais c'était nécessaire. Puis il l'imagina se déversant dans la vasque, là ou se trouvaient ses vêtements. pour finir, il fit apparaître une dague de force au creux de sa main, et s'entailla pour y laisser couler son sang.

Puis il se retourna vers la porte, et attendit avec une certaine appréhension.
Edra Urgadan, Duergare Prêtresse (Bedawîtî) Niv 4
PV : 35/35, CA 18, DV utilisés : 0/4, JS : FO-1 DE+2 CO+3 IN+0 SA+5 CH+2, Sorts utilisés : lvl1: 1/4, lvl2: 1/3
Mod att. sorts: +5 / JdS sorts: 13 (15 si divination)
Init: 1d20+2 (av.)

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

Nous sommes le 26 févr. 2020, 03:54