Inframonde chap. 3-08 - La toile du marionnetiste Section uniquement dédiée au jeu

Avatar de l’utilisateur
EskatonicMonk
Bâtisseur
Bâtisseur
Messages : 369
Inscription : 14 déc. 2017, 10:26
Localisation : Perdu dans l'Inframonde

Re: Inframonde chap. 3-08 - La toile du marionnetiste

par EskatonicMonk » 11 oct. 2020, 23:13

J'écoutais les échanges en silence. Mon attention était focalisée sur les globes. A un moment où la prêtresse semblait disponible, je lui demandai :

« Savez-vous à quoi servaient les globes ? Je sens une magie de divination émaner d'eux. Etait-ce pour surveiller les "patients" ? Y a-t-il une chance pour que ces globes relaient notre présence à quelqu'un ? »
Taliesin, humain barde 4 / guerrier 1 ->
Init : +3 ; CA : 16 ; VD : 9M
PV : 39/39 (1B) ; DV : 4/4d8+0/1d10 ; SB : 6
JS : For +0, Dex +5, Con +2, Int +2, Sag +0, Cha +6
Sorts : 4/4 (niv1), 1/3 (niv 2) ; Inspi bard. : 3/3; 2nd souffle : 1/1.

Avatar de l’utilisateur
Edwald Therlack
Messages : 27
Inscription : 15 mai 2018, 16:19

Re: Inframonde chap. 3-08 - La toile du marionnetiste

par Edwald Therlack » 11 oct. 2020, 23:41

Les mots d’Edra confirmait les craintes d’Edwald. Il crispa sont poing de rage face à cette folie, avant de le relâché, résolu que les flammes de la colère ne seront d’aucunes aides face à des esprits froid et calculateurs.

« Il y a donc fort à parier que ma vérité soit un mirage, mais malgré tout il subsiste des zones d’ombre sur cette théorie : dans mon histoire il n’y a pas de traumatismes, ni d’aventures antérieures à mon « éveil » … j’imagine donc qu’une partie doit être bien réelle. Cela pourrait être même plus dangereux que ce qu’on imagine. Qui peut savoir si cela ne pourrait être utiliser pour comprendre le monde surfacien et l’espionner, après toute la connaissance est la meilleure des armes »

Il ferma les yeux pendant un instant, faisant le deuil de tout ce qu’il avait pu croire, vivre ou rêver. Une chose fut certaine, son esprit fut aussi affuté que le fil de sa lame. Autant d’armes qui lui permettrait de faire pénitence des atrocités, qu’il a pu commettre sous le joug de ces tyrans.

Quelque chose de la douceur d’une plume vint lui caresser le visage. Il rouvrit les yeux pour voir Caliobé étrangement proche de lui. Combien de temps c’était écouler depuis son dernier contact avec quelqu’un qui ne lui voulait aucun mal ? Nul n’aurait pu répondre à cette question.

Après les paroles de la melessë, Edwald esquissa un léger sourire en coin en passant sa main sur son crâne.
« Il faut croire que tout l’engrais qui était à l’intérieur a été utilisé. » plaisanta-t-il, avant de reprendre avec sérieux « Bon, continuons notre route. Ne les faisons pas attendre. »

Malgré tout, cela lui avait fait du bien, c’était comme redécouvrir la chaleur en pendant un doux hiver. Il prit alors la direction de la morgue et de ses annexes.
Edwald Therlack de Monteroche - Mage de guerre (5)
DV : 5D8 - PV : 32/38 PV - Fat : 0 - SB:10 - CA : 12
FOR=16 DEX=10 CON=14 INT=18 SAG=10 CHA=10
Athl(+6); JS INT(+7); Arca(+7); Hist(+7); JS SAG(+3); Pers(+3)

Avatar de l’utilisateur
denkaii
Messages : 201
Inscription : 18 déc. 2017, 15:32
Localisation : Près de Chalon s/S

Re: Inframonde chap. 3-08 - La toile du marionnetiste

par denkaii » 12 oct. 2020, 02:15

Désolé Edwald. La vérité est peut être dure, mais je ne veux pas mentir. Pas quand je peux l'éviter. Les secrets ont déjà fait trop de victimes.

Un sentiment de malaise s'empara de la prêtresse alors que les mots de Caliobé s'insinuaient dans son esprit. Elle n'avait pas choisit ses origines, oui, mais... Elle avait côtoyé les habitants de ce complexe depuis des dizaines d'années. Combien savaient ? Combien parmis ses proches, ses collaborateurs... lui avaient ils caché l'existence de ces expériences immondes ? Elle qui pensait bien faire en sauvant, en affranchissant des esclaves... en les prenant sous sa protection, sous la protection de l'Infinitude. Aurait-elle pu faire mieux, lui aurait -il suffit d'un peu plus de curiosité pour découvrir tout cela ? Et peut-être même éviter les évènements tragiques des derniers jours?

La duergare fut à moitié tirée de ses rêveries par la question du barde, à laquelle elle répondit presque machinalement

Mmh... Je... Les dossiers indiquent que les sujets devaient être confinés et surveillés. Les cuves servaient à les confiner, alors, les globes que tu vois servaient peut-être à la surveillance. A moins qu'ils ne s'en servaient pour "voir" les rêves des patients, et donner des ordres aux parasites en fonction. Oui, il y a une chance pour que l'on nous observe.

Oh, Bêdawiti. Où que je regarde, je te vois. Mais le temps semble constamment me fuir. A chacun de mes pas, les secrets révélés me blessent comme autant de lames, pourtant, je dois continuer d'avancer, ou je perdrais le temps, qui lui ne s'arrête pas. Si précieux, si insaisissable...

Le pas traînant, les yeux bas, elle suivit les autres en direction de la morgue, après avoir rangé les documents du laboratoire.
Edra Urgadan, Duergare Prêtresse (Bedawîtî) Niv 5
PV : 43/43, CA 18, DV: 5/5, JS : FO-1 DE+2 CO+3 IN+0 SA+6 CH+3, Sorts utilisés : lvl1: 0/4, lvl2: 1/3 lvl3: 0/2
Mod att. sorts: +6 / JdS sorts: 14 (16 si divination)
Init: 1d20+2 (av.)

Avatar de l’utilisateur
Dharka Shaan
Bâtisseur
Bâtisseur
Messages : 222
Inscription : 05 mars 2019, 15:54

Re: Inframonde chap. 3-08 - La toile du marionnetiste

par Dharka Shaan » 12 oct. 2020, 18:46

Dharka Shaan avait tout d'abord progressé d'un pas méfiant et attentif à la présence de pièges ou d'aberrations diverses. Une fois parvenue à la salle des cuves et toute menace imminente a priori écartée elle se relâcha un peu, laissant la duergare prendre conscience de la face sombre et obscure de son peuple. Elle déambula un instant entres les cuves vides puis reprit son avancée en direction de la morgue voisine dans les pas de Caliobé.

[Commun des profondeurs]-J'ai toujours trouvé les duergars très ingénieux, mais là j'avoue qu'ils se sont surpassés. Leur erreur aura été de vouloir jouer avec des principes qui étaient voués à leurs échapper. On ne manipule pas un esprit comme on manipule un rouage ou une manivelle.

Elle jeta un coup d’œil en arrière avant de poursuivre.

[Commun des profondeurs]-Ne t'attache pas trop à ce mage imberbe, même si je vous trouve en effet de charmants points communs, comme la lobotomie. Son esprit pourrait ne pas supporter la confrontation avec ses anciens maîtres et il risquerait de retourner son ardent désir contre toi.
Dharka Shaan Drow Guerrière | Ruffian Niv 5
PV 44/44 / Init +2 / Vit 9m / DV 5/5 (d10) / CA 15(17) / Intimidation +9
QiJ HuSta Épée longue +6 (1d8/1d10+3)
Arbalète de poing +5 (1d6+2 ) 9m/36 m

Iris
Administrateur
Messages : 2506
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Suite de la visite

par Iris » 12 oct. 2020, 19:22

Non loin de la morgue se trouvaient des portes de service et d'autres menant à un secteur qui s'avéra être une "bibliothèque de chair" : on y conservait pour étude des coupes de crânes avec parasite encore fixé sur la tête ; des cadavres de parasite dans du formol ; des cerveaux ; etc.

L'attention de Dharka et Matian fut attirée par un bouillonnement brumeux dans une partie de la pièce...
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Messages : 920
Inscription : 26 mars 2017, 14:33

Re: Inframonde chap. 3-08 - La toile du marionnetiste

par Pwyll » 12 oct. 2020, 19:31

C'est par un hochement de tête silencieux que répondit Caliobé à cette mise en garde de Dharka dont la sagesse se voilait à peine derrière une pique de convenance.
Caliobé, Melessë Sorcière Niv 5
PV : 36/38+0 temporaires CA17 DV utilisés : 0/5 JS : FO 0 DE+4 CO+6 IN 0 SA+5 CH+8 Sorts utilisés : 0/2 Décharge occulte : 2x (toucher+7 Dégâts D10+4)

Avatar de l’utilisateur
Atorgael
Messages : 650
Inscription : 31 mars 2016, 22:43
Localisation : Meximieux

Re: Inframonde chap. 3-08 - La toile du marionnetiste

par Atorgael » 13 oct. 2020, 00:11

Levko était maussade, la disparition de Yardan le pesait bien plus qu'il ne pouvait le laisser paraitre. Les paroles réconfortantes de la sorcière ne parvenaient à le rassurer complètement. Le moine était un combattant formidable mais leur adversaires ne l'étaient pas moins.

Il avait suivi le groupe espérant voir son ami jaillir du trou où il était tombé. En vain.

La découverte de ce nouvel endroit ne le réconfortait pas dans ce qui pouvait les attendre. Le peuple de le prêtresse était bien difficile à cerner et les expériences qu'ils découvraient montraient certainement leur côté le plus dérangé, à moins que ces recherches ne servent à sauver un plus grand nombre.
Tout cela était dérangeant pour le roublard qui ne comprenait pas toutes les implication magiques de ces expériences et qui finirent pas le désintéresser. Il partit en quête de quelque chose d'utile pour le groupe et pour lui. Peut-être se trouverait-il une armure renforcée à sa taille. Au lieu de cela il tomba sur une série de fioles qu'il empocha. Leur couleur semblait prometteuse.

Une fois son expédition terminée il discrètement rejoignit le groupe.
Levko - Roublard 5
DV:5D8 - PV 38/38pv - 0 niv Fatigue - CA 14 - 3/3 pts héroïsme

"Céraste" : Rapière+1 +7 / 1d8+4 - Buveuse de poison
Atq sournoises : +3d6 / Fulgurance sournoise / Roublardise / Esquive instinctive

Mon site pour Dragons

Avatar de l’utilisateur
Etmer_Fachronies
Messages : 632
Inscription : 31 mars 2016, 21:07
Localisation : Tour des Murmures, en Fachronies

Re: Inframonde chap. 3-08 - La toile du marionnetiste

par Etmer_Fachronies » 13 oct. 2020, 00:12

Flou...

Tellement de choses, si vite... un prisme phantasque. Des idées difractées, un kaléidoscope d'expériences fragmentées.

Une vie en morceau.

Encore une.

Tout changeait... une éternité de poussières, chacunes brillantes d'une graine d'infini.

Une ombre titanesque. Une nouvelle présence. Encore eux. Toujours eux. Et puis, plus rien. Disparues. Changé, passé.

Tout n'était que changement. Ou plutôt, le changement était.

Le temps glissait. Les constantes variaient, frêles bribes de stabilité dans un océan mouvant.

Les fondations se fissuraient, démesurément friables. L'onde se propageait. Inéluctable. Vibrante de vérités tues.

L'idée. Oui, l'idée était tout.

Un nouveau courant. Un nouveau flux d'éclats miroitants. Il s'en saisit. Comme toujours.

Le voyage continuait. Insaisissable. Infini. Les pastilles miroitaient, étincelantes. Il plongeait. Nageait. Remontait. Encore.

Et puis, un nouveau flux. Plus compacte, plus brillant. Un éclat tranché dans le chemin de brumes.

Comme d'habitude, il s'y engagea. Il...



Le choc fut brutal. En un éclair, une immensité de sensations oubliées explosèrent, hurlantes d'urgences, dans un vacarme sensoriel assourdissant. Ouie, odorat, goût, équilibre, vision... tout explosa dans son esprit. Trop. Trop vite, trop...

Il posa un genou au sol. Suffoqua. Des réflexes ancestraux prirent le relais. Il inspira, expira, cracha..  se redressa. Ses yeux fragiles s'habituèrent. L'épaisse couche de brume était un baume bienvenu.

Soudain, comme frappé d'une révélation, son esprit s'éclaircit de nouveau. Il observa son environnement immédiat. Des lumières ternes éclairaient une salle de métal morne, blafardes et sans vie. Et autour... plus loin... des gens.

Yardan secoua la tête, sidéré.

[Kalam] ... où suis-je ?
Les Aigles d'Arolavie : Yardan, adepte du Dieu-Dragon - Moine de niveau 5
CA 15 - PV 38/38 (5d8) - DV 5/5 (d8+2) - Points Ki 5/5 - Héroïsme 3/3 - Gourde 8/10

Iris
Administrateur
Messages : 2506
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: Inframonde chap. 3-08 - La toile du marionnetiste

par Iris » 13 oct. 2020, 16:39

Matian et Dharka avaient assisté à l'improbable sortie des brumes de Yardan.

Le gnome des profondeurs alla trouver le moine qui paraissait... différent...

" Yardan. Je croyais que tu étais mort, mais tes autres compagnons pensaient que tu avais trouvé une issue. Bravo. J'ai l'impression que nos discussions sur les dimensions de l'esprit et l'empreinte psionique des aberrations a trouvé en toi un écho. Au début, quand j'ai compris que je tenais mes aptitudes de ces monstres qui avaient détruit notre monde, j'ai pensé devenir fou. Maintenant, je me dis... Qu'on ne peut pas maudire le feu parce que de mauvaises personnes ont incendié sa maison. Il est temps de leur montrer à quel point les aboleths ont eu tort de nous donner accès à ces armes."

Puis :

" Les autres seront heureux de te voir."

" Dharka, il ne reste que les portes de service. Cela ressemble à un local pour les déchets, là. Il y avait un problème avec ça dans la station d'épuration."
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Etmer_Fachronies
Messages : 632
Inscription : 31 mars 2016, 21:07
Localisation : Tour des Murmures, en Fachronies

Re: Inframonde chap. 3-08 - La toile du marionnetiste

par Etmer_Fachronies » 13 oct. 2020, 18:50

Yardan darda son regard sur le petit être qui s’était avancé vers lui, et discutait dans une langue qui lui était connue. Les mots, les sons… oui, tout cela avait un sens. Une logique, ordonnée. Un but. Il écouta avec ardeur les paroles. Depuis combien de temps n’avait-il plus entendu pareils sons ?

Le visage lui était familier… Matian. Oui, c’était cela. Matian. Le gnome des tréfonds obscurs de l’Inframonde. Celui baigné de l’aura des Eaux Noires, qui faisait partie du groupe apparu dans le Puit de Mort. Son groupe. Ses compagnons.

[Commun des profondeurs] Je…

Il leva son regard sur les autres personnes présentes dans la salle, qui s’en revenaient des extrémités. Oui, il les connaissait tous. Par ses propres souvenirs, ses propres expériences. Celles qu’il avait réellement vécues.

[Commun des profondeurs] … l’emprunte des aberrations ?

Petit à petit, le trouble abyssal de la réapparition laissait la place à un sentiment mitigé, fuyant. Une admiration sans nom pour les trésors découverts au gré de son périple. Une crainte viscérale devant l’ampleur de la réalité. Une joie immense de retrouver ses sens et son corps.

Les briques s’étaient de nouveaux déposées en ordre logique. Ses sens étaient de nouveaux canalisés en un même réceptacle. Son identité revenait. Ses souvenirs jaillissaient, tel un geyser trop longtemps comprimé.

Et pourtant… certaines choses avaient changé. Il était toujours lui, mais il était d'avantage que lui. Des briques étincelantes s’étaient ajoutées. La brume l’avait rendu au monde, et il emportait maintenant une part de brume avec lui.

Le voyage avait été incroyablement long. Il avait gouté à un soupçon d’infini.

[Commun des profondeurs] Depuis combien de temps suis-je parti ?

Il s’étonnait d’être encore de ce monde, d’être encore de chair et de sang. Non, ses os n’étaient tombés en poussière. Non, il n’avait pas vécu toutes ces bulles de vies entrevues, si vives et pourtant si fragiles. Il était là. Entier.

Jishim Saadar… le Monastère du Commencement… son voyage initiatique… les terres arolaves… la garde lunaire… le village dévasté… les esclaves de la mine illégale… les combats contre l’engeance des tréfonds… l’avatar du Serpent… l’expédition dans les forêts… le retour dans l’Inframonde… le Temple de la Trinitié… la cité des Abysses…

Une bouffé de nostalgie précieuse lui arracha une larme, qui roula sur son visage. Une chaleur rayonna dans son être. Jamais les tatouages sur ses membres ne lui avaient semblés si précieux. Son identité, son intégrité, son esprit… tout lui revenait.

Oui, Yardan était de nouveau. Et était nouveau, aussi.

Il inspira profondément. Ainsi, il se trouvait toujours de nouveau dans le complexe duegar. C’était tellement inconcevable. Et pourtant…

[Commun des profondeurs] Je suis rentré…

Tant de temps s’était écoulé. Ainsi, il s’en était allé fouler les terres des aberrations. Il les connaissait si bien, désormais. Il avait traversé les Eaux Noires, et s’en était retourné. Après les Sanctuaire des Trois Divins, le parallèle était saisissant.

Etait-ce vraiment un hasard ?

En son fort intérieur, une étincelle précieuse se ralluma.

Il savait bien que non.

Il hocha la tête, un sourire entendu à l’adresse du petit être. Il y avait tant à échanger.

[Commun des profondeurs] Ce présent disciple est également heureux de vous revoir, frère Matian.
Les Aigles d'Arolavie : Yardan, adepte du Dieu-Dragon - Moine de niveau 5
CA 15 - PV 38/38 (5d8) - DV 5/5 (d8+2) - Points Ki 5/5 - Héroïsme 3/3 - Gourde 8/10

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Nous sommes le 27 oct. 2020, 21:05