Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde Section uniquement dédiée au jeu

Iris
Administrateur
Messages : 2565
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Iris » 19 déc. 2020, 21:43

Averti par l’oracle du Temple du Renouveau, les aventuriers découvrirent la manière dont les aboleths d’Eaux-Noires avaient détruit le monde des Voyageurs. Leur mission était d’empêcher qu’une nouvelle extinction se produisît.

Dans la cité du gouffre d’Alreg, les aventuriers luttèrent contre des manigances du marionnettiste, un agent des aboleths. Les traces de ses installations donnaient des indices à étudier. Une autre source d’informations était l’esprit du marionnettiste, désormais présent dans la conscience de celui qui lui donna le coup de grâce : vaincu, il se mettait au service – à sa manière étrange – de son vainqueur, en tant que conseiller.

Tandis que les aventuriers prenaient la mesure de la situation arrivèrent trois duergars bien intentionnés :

• Valina de Dvererk, capitaine et pilote de la nacelle ateakristalline la Cavale Stellaire
• Alek, mécanicien et armurier
• Kovtina, à la fois copilote et soigneuse

Dans leur cité, un autre marionnettiste avait tenté de semer le trouble de manière comparable, mais une mystique avait su intervenir à temps et permettre de mettre fin à cette attaque. La devineresse avait été avertie que des élus d’Éternité – les aventuriers – étaient à Alreg, et qu’ils représentaient la meilleure chance de sauver l’Inframonde et plus loin, le monde lui-même. Seuls des héros ayant ces aptitudes extraordinaires seraient capables de gagner en puissance assez vite pour défaire les plans des aboleths. Il fallait faire vite : une nouvelle extinction aurait lieu bientôt !
L’équipage de la Cavale Stellaire a été mis au service des aventuriers pour leur permettre de mener leur mission à bien.

La prochaine étape consiste à étudier la bibliothèque de tablette d’Yrkak le Visionnaire, prêtre d’une divinité défunte qui étudia autrefois l’extinction des Voyageurs. Ses archives sont désormais entreposées dans son tombeau, au cœur d’un temple désormais réputé maudit.


Image

Les aventuriers se rendirent au port souterrain pour découvrir une structure métallique de la taille d'un vaisseau, sans mât. On entrait dans sa coque par le côté avec un petit escalier. Il y avait quelques hublots de verre épais, peu nombreux. Les plus grands étaient au niveau du poste de pilotage.

" Voici la Cavale Stellaire."
Cette nacelle ateakristalline compte :

• 6 capsules
• 4 cabines individuelles
• Une cale à marchandise avec des réserves en eaux, vivres
• Une cabine de douche (plus exactement de projection d’eau sous forme d’un brouillard de gouttelettes qui vous enveloppe)
• Des toilettes
• Une infirmerie
• Une salle des moteurs
• Une armurerie
• Une cuisine
• Un salon-réfectoire
Image


Les aventuriers furent invités à découvrir les lieux qui pourraient devenir leur refuge. Il y avait là de quoi se laver, se soigner, et s'équiper, auprès d'Alek. Le vaisseau disposait de matières premières et d'équipements, mais Dverek manquait de populations de taille humaine, il fallait à l'artisan effectuer des mesures et des ajustements. En pratique, il ne pourrait préparer l'équipement que d'un aventurier à la fois et les héros devaient déterminer un ordre de passage.

Le voyage consistait à plonger dans le plan éthéré et naviguer dans cet espace pendant un certain temps, avant d'en ressortir -- de préférence en évitant d'être au milieu des murs souterrains ! -- tout en évitant les périls de ce monde sombre.

Pour ceux qui découvraient le Plan Ethéré, les hublots devaient être très attirants et révélaient un paysage obscur, traversé de lumières violacées et bleues.


Image

Leur voyage dura seulement quelques heures, mais leur permit de bénéficier d'un repos pleinement régénérant, tandis que toutes leurs blessures étaient soignées.

Il y eut une légère perturbation quand le vaisseau quitta le plan éthéré avant d'atterrir dans une grotte, non loin de la surface dont on devinait la lumière.

Image
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Edwald Therlack
Messages : 71
Inscription : 15 mai 2018, 16:19

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Edwald Therlack » 19 déc. 2020, 23:10


Leur voyage ne dura que quelque heure, ce court repos réparateur fut le bienvenu. Edwald en profita pour étudier plus amplement cette technomagie qui l’intriguait, comment marchait-elle ? Quels principes des sciences arcaniques avaient été mis en œuvre ? Avec quelle source d’énergie ?

Il avait presque l’air d’un enfant qui était curieux du monde qui l’entourait, tout en allant dans des détails que le communs des mortels ne pouvait vraiment percevoir, au grand dam des duergars qui naviguaient. Cela étant il ne pouvait pas se permettre d’oublier ses sorts et devait trouver un moyen de coucher sur le papier les bribes de mémoires qui lui restait.
Edwald Therlack de Monteroche - Mage de guerre (6)
DV : 6D8 - PV : 45/45 (S) PV - Fat : 0 - SB:11 - CA : 12
FOR=16 DEX=10 CON=14 INT=18 SAG=10 CHA=10
Athl(+6); JS INT(+7); Arca(+7); Hist(+7); JS SAG(+3); Pers(+3)

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Messages : 974
Inscription : 26 mars 2017, 14:33

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Pwyll » 20 déc. 2020, 11:50

Le vaisseau et le concept lui-même étaient fascinants. Caliobé se secoua néanmoins, craignant que de se plonger dans la contemplation des paysages abstraits par un hublot ne la renvoie durement aux séparations dont la morsure était on ne peut plus vive.

Elle demanda à chacun des membres d'équipage si elle pouvait leur être du moindre secours, proposant par exemple de leur prêter l'assistance du Seigneur Sauvage dans un moment délicat de navigation.

Auprès de l'armurier Alek, elle demanda s'il était envisageable d'obtenir une cuirasse adaptée à sa morphologie et, si oui, sous quel délai. Elle serait heureuse de le rémunérer pour ce travail, qu'ils soient élus ou pas, avec les quelques richesses grapillées depuis cette évasion qui semblait remonter à si loin.

Au passage, elle lui proposa de jeter un œil au bouclier de la matriarche si ce genre d'objet l'intéressait.
Caliobé, Melessë Sorcière Niv 6
PV : 45/45+8 temporaires Seuil blessure : 12 CA17 DV utilisés : 0/6 JS : FO 0 DE+4 CO+6 IN 0 SA+5 CH+8 Sorts utilisés : 0/2 Décharge occulte : 2x (toucher+7 Dégâts D10+4)

Avatar de l’utilisateur
Atorgael
Messages : 676
Inscription : 31 mars 2016, 22:43
Localisation : Meximieux

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Atorgael » 20 déc. 2020, 13:37

Levko essaye de ne pas trop se poser de question sur la manière dont ils se déplaçaient, il avait encore en mémoire la traversée dans ces armures sous-marine et le souvenir lui était toujours un peu désagréable.
Ce navire était encore plus étrange et il n'allait pas cherché à savoir comme tout cela fonctionnait.

Pour passer le temps de la traversée, il nettoya ses armes et équipement. Son armure était bien usée et il alla demander s'il était possible de la remettre en état, voire de la renforcer.

Sans moyen de paiement, il essaya de se rendre utile en échange de ces services.

Le reste du temps il le passa à se reposer.

Levko - Roublard 6
DV:6D8 - PV 45/45pv - 0 niv Fatigue - CA 15 - 3/3 pts héroïsme

"Céraste" : Rapière+1 +7 / 1d8+4 - Buveuse de poison
Atq sournoises : +3d6 / Fulgurance sournoise / Roublardise / Esquive instinctive

Mon site pour Dragons

Avatar de l’utilisateur
Etmer_Fachronies
Messages : 654
Inscription : 31 mars 2016, 21:07
Localisation : Tour des Murmures, en Fachronies

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Etmer_Fachronies » 22 déc. 2020, 22:55

Accolé derrière l’un des grands hublots de l’étrange navire duegar, Yardan laissait son regard dériver sur les étendues sombres du plan éthéré. Encore une réalité dont j’ignore tout. Il observait avec une certaine fascination le ballet irréguliers des lueurs fugaces, qui striaient avec insistance cette étrange nuit infinie. Des éclairs violines, des comètes saphir, des voiles céruléen... tous réabsorbés inexorablement par l’immense masse noire, qui régnait ici en tyran vorace.

Plus que stupéfiant, c’était vertigineux. Draaz lui en soit témoin, le moine peinait à se figurer les capacité du navire piloté par les nains gris. Et ce n’était guère les explications trop techniques du Marionnettiste sur les caractéristiques d’une navette ateakristalline qui l’avaient éclairé.

Enfant, sur les quais de Port-Moine, il avait été stupéfié par les navires marchands qui mouillaient dans la baie. La technicité de ces immenses ouvrages de bois capables de fendre les flots de l’océan l’avait interloqué. A cette heure, qu’éprouvait-il pour un pareil bâtiment, capable de fendre les plans ? La même chose, en bien plus grand. Traverser les pans du Grand Tout était une prouesse que le moine ne s’expliquait pas, et qu’il respectait d’autant plus.

Toutefois, pour l’heure, il lui suffisait de savoir qu’ils voguaient vers la destination voulue par les Dieux pour se sentir rasséréné. Droit vers le tombeau maudit d’Yrkak le Visionnaire. La Grande Roue tourne, et nous accompagnons Son geste.

En cette heure d’accalmie, l’acte primait sur la contemplation. Le moine se releva donc, et se dirigea vers l’armurerie à la suite de ses compagnons. Il les écouta parler avec le chef armurier Alek, regarda les pièces présentes, puis vint à son tour discuter un instant couture. Pour lui qui portait toujours les vêtements de toile divine confectionnés avec le coton du Temple de la Trinité, quelques points de raccommodages étaient devenus nécessaires. Les éclats de verres de leur dernier combat avaient durement sévis.

Après quelques coups d’aiguilles, Yardan fit un crochet par l’infirmerie, discuter simples avec dame Kovtina. Il en profita examina les propriétés des agaves récoltées, et regarnir sa besace de soins. Il termina son voyage au repos dans l’une de ces étranges capsules. Quelques heures de sommeil furent du plus bel effet pour son corps encore endolori.

Puis, l’équipage finit par alerter leur petit groupe. La Cavale Stellaire était de retour sur le plan matériel, dans une grotte. Yardan se joignit aux autres, et s’avança pour observer un spectacle dont il avait oublié toute la majesté… la lumière du jour.

Enfin.
Les Aigles d'Arolavie : Yardan, adepte du Dieu-Dragon - Moine de niveau 6
CA 15 - PV 45/45 (6d8) - DV 6/6 (d8+2) - Points Ki 6/6 - Héroïsme 3/3 - Gourde 10/10

Avatar de l’utilisateur
Dharka Shaan
Bâtisseur
Bâtisseur
Messages : 248
Inscription : 05 mars 2019, 15:54

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Dharka Shaan » 23 déc. 2020, 14:27

Une certaine lassitude commençait à s'insinuer dans les muscles parfaitement dessinés de la drow. Dharka Shan éloigna cette sensation de son esprit en montant dans l'étrange navire duergar, sans un regard en arrière pour l'antre désormais silencieuse du marionettiste. Elle prit connaissance de l'endroit exiguë ou elle pourrait se reposer et y déposa ses affaires méticuleusement. Elle dénoua également les attaches encrassées de sa cottes de mailles et laissa glisser l'armure sur le sol froid et métallique avec un soupir de soulagement. L'elfe noire se libéra enfin de ses vêtements imbibés de sueurs et de sang séché avec l'impression agréable de se débarrasser d'une mue encombrante. Avec nudité et légèreté, elle s'appropria la cabine ingénieuse lui permettant de se laver avec aisance et y passa un long moment, laissant l'eau courir sur son corps et purifier ses chairs et son esprit. Elle se servit ensuite de l'endroit pour nettoyer ses vêtements et son armure qu'elle suspendit pour qu'ils sèchent.

Après s’être revêtue sommairement avec un linge propre noué autour de sa taille, elle régla quelques affaires avec le reste de l’équipage puis se retrancha dans le fond de sa capsule ou elle médita, assise en tailleur, le reste du voyage.

Lorsque les bruits du navire cessèrent, la luminosité avait changé. Avec une franche curiosité mêlée d'une pointe d’appréhension, elle s'équipa enfin et rejoignit les autres.
Dharka Shaan Drow Guerrière | Ruffian Niv 6
PV 52/52 / Init +2 / Vit 9m / DV 6/6 (d10) / CA 15(17) ou 14(16) / Intimidation +9
QiJ HuSta Épée longue +7 (1d8/1d10+4)
Arbalète de poing +5 (1d6+2 ) 9m/36 m

Iris
Administrateur
Messages : 2565
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

La suite plus tard

par Iris » 24 déc. 2020, 17:27



En explorant et questionnant, les aventuriers commençaient à en apprendre plus sur l'étrange véhicule...

Capsules

Une capsule est un espace prévu pour une personne et dans laquelle se trouvent un matelas, un éclairage intégré, des placards et rangements conçus avec soin pour qu’un voyageur puisse avoir dedans tout ce dont il a besoin. Le plafond est bas, on ne s’y tient pas debout, seulement assis ou allongé.

L’accès se fait par une porte, souvent au moins en partie vitrée, qui donne sur un couloir du vaisseau. Plusieurs capsules peuvent être installées l’une au-dessus de l’autre, auquel cas on accède aux plus hautes avec une échelle fixée au mur.

Cabines

Une cabine se distingue d’une capsule en ce qu’elle permet de se tenir debout. Le résident dispose environ de 2 m² de couloir, d’un lit dans une alcôve, d’un bureau, de nombreux placard, et d’un petit espace de toilette privatif.

Cabine de douche

Mesurant environ 2 m², la cabine de douche comprend un local dans lequel de l’eau est pulvérisée sous forme de fines gouttelettes ; un lavabo ; de nombreux rangements ; un chauffage pour les serviettes ou vêtement humide.

Toilettes
Les toilettes sont conçues pour être utilisées assis, avec une portion liquide partant en système de filtrage, et la partie solide stockée en attente de vidange de ce qui deviendra – dans les cités duergares tout au moins – de l’engrais. Les urines sont traitées pour réintégrer le circuit de l’eau du vaisseau.

Cale

Les cales et réserves sont organisées en espaces distincts permettant de stocker l’eau, les vivres, des matériaux dangereux ou précieux. Des verrous et des serrures complexes bloquent les accès les plus sensibles.

Infirmerie

Dotée de deux lits, l’infirmerie dispose de matériel de soin et d’analyse – mais plus limitée qu’un véritable laboratoire.
Il est notamment possible d’y traiter des plantes médicinales pour en tirer des potions, à raison de 500 g de plante pour une préparation. Quatre préparations identiques peuvent être préparées en même temps.

Potions faciles à préparer

• 3h de préparation : gouttes nocturnales, allongeant la vision dans le noir de 18 m pendant 1 heure.
• 3h de préparation : potion de guérison rendant 7 (2d4+2) pv.
• 6h de préparation : potion de guérison améliorées rendant 14 (4d4+4) pv.
• 12h de préparation : baume fortifiant, rendant 11 (2d8+2) pv tout en éliminant l’état empoisonné et toute maladie naturelle.
• 24h de préparation : potion de résistance pendant 1 heure à un dégât parmi acide, foudre, feu, force, froid, nécrotique, poison, psychique, radiant, tonnerre.
• 24h de préparation : potion de force de géant des collines, portant la Force à 21 pendant 1 heure.

Avec les agaves curatives et quelques composantes déjà disponibles sur le vaisseau, au cours du temps de voyage, un total de 8 potions de guérison améliorées pouvaient être réalisées et livrées au moine.
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Messages : 974
Inscription : 26 mars 2017, 14:33

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Pwyll » 24 déc. 2020, 19:15

L'envie d'entrer en communion avec la présence indépassable du Seigneur Sauvage se faisait de plus en plus impérieuse. Avant d'ouvrir son âme à son influence, elle posa quelques pas légers jusqu'à la porte de Yardan.

"Mon bon Yardan, je me disais, si tu envisages de concocter quelque chose pour nous donner l'avantage face aux nouvelles épreuves qui nous attendent dans ce temple maudit, peut-être faudrait-il favoriser ce qui permet de soigner poisons et maladies. Dans un pays qui nous est étranger, et selon les bestioles qui vivent là-bas, c'est un danger qui nous pend au nez. Enfin, tu es bien plus sage que moi et c'est toi le connaisseur ! A tout à l'heure."

Elle attendit une réponse éventuelle, bien sûr.

Par la suite, elle se consacra à la communion totale avec le Seigneur Sauvage et au repos.

Lorsqu'elle émergea de son sommeil, elle sentit de nouvelles arcanes fleurirent en son sein. Elle sortit son livres des ombres, à la couverture d'écorce. Elle délia le lierre parfumé qui gardait la virginité du secret de ses pages et y découvrit deux nouvelles incantations ! Elle s'en imprégna quelques instants avant de se lancer dans un rituel qui lui prendrait une dizaine de minutes...
Caliobé, Melessë Sorcière Niv 6
PV : 45/45+8 temporaires Seuil blessure : 12 CA17 DV utilisés : 0/6 JS : FO 0 DE+4 CO+6 IN 0 SA+5 CH+8 Sorts utilisés : 0/2 Décharge occulte : 2x (toucher+7 Dégâts D10+4)

Iris
Administrateur
Messages : 2565
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Plus de nacelle ateakristaline

par Iris » 27 déc. 2020, 14:46

Les curieux qui souhaitaient en savoir plus sur le voyage ateakristalin purent apprendre les principes généraux...


Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Iris
Administrateur
Messages : 2565
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Du côté de l'armurerie

par Iris » 27 déc. 2020, 15:54

Du côté de l'armurerie, il y avait deux équipements standards, l'un léger, l'autre intermédiaire.



Il y avait le matériel nécessaire pour autant d'armures légères SL-03 que de capsules et cabine dans le vaisseau. L'armurerie permettait d'adapter les tenues à la morphologie des porteurs en une douzaine d'heures.

Du côté des combinaisons adaptées au combat au contact, le travail requérait de prendre des mensurations plus précises et de procéder à plus d'ajustement. Il y avait le matériel pour 4 de ces armures. Chacune nécessitait 24 heures pour être préparées.

Alek l'armurier pouvait globalement travailler en flux continu car certaines machines tournaient pendant qu'il se reposait ou préparait l'équipement suivant.

La demande de Levko était la plus simple à réaliser : l'ajout de pièces renforcées, sans chercher à alléger l'ensemble ou le modifier se faisait rapidement.

Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

Nous sommes le 12 mai 2021, 15:51