Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde Section uniquement dédiée au jeu

Avatar de l’utilisateur
Edwald Therlack
Messages : 84
Inscription : 15 mai 2018, 16:19

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Edwald Therlack » 25 mai 2021, 11:32

Alors que la drow repartit dans la direction de la demi-elfe, Edwald tourna sa tête en direction de Nostalor, le fustigeant d’un regard, lourd de sens. Ce dernier ne fit que hausser les épaules en souriant au magicien en lui répondant :

« Je suppose que c’est sa manière de te dire merci… même si elle pense que nous sommes la même personne… »

« Trêve de simagrées !» lui rétorqua le mage.

Edwald ne savait pas s’il avait raison ou si sa candeur frôlait la stupidité, auquel cas il aurait été encore plus bête de l’avoir écouté. Il se tint l’arrête nasale en fermant les yeux, en espérant qu’il oublierait ce moment qui le gêna. Les deux hommes firent une révérence en guise de salut au liminaire avant que le mage ne reprît la parole.

« Je vous rejoins Mánalindë, notre présence ici n’est point fortuite : notre objectif est de lutter contre la présence d’aberrations en Acoatl. Ces dernières sont la source du mal qui accable ces « plateaux maudits » et qui risque d’adapter se monde à leur mode de vie, et par la même occasion cela détruira le du notre… du moins tel que nous le connaissons. Seulement, je doute que notre présence ici ne soit également qu’un simple prétexte pour que nous nous rencontrions. Vous avez l’air plus familier de ce lieu, vous et Douce-Suma : il y a-t-il autre chose que nous devrions savoir ?»
Edwald Therlack de Monteroche - Mage de guerre (6)
DV : 6D8 - PV : 45/45 (S) PV - Fat : 0 - SB:11 - CA : 12
FOR=16 DEX=10 CON=14 INT=18 SAG=10 CHA=10
Athl(+6); JS INT(+7); Arca(+7); Hist(+7); JS SAG(+3); Pers(+3)

Avatar de l’utilisateur
Azaghâl
Messages : 18
Inscription : 22 mai 2021, 23:11

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Azaghâl » 25 mai 2021, 17:42

Mánalindë observait le groupe hétéroclite dont il partageait désormais la route en direction du domaine astral d'Eana. Les langues utilisées étaient multiples, les origines et les attitudes très variables d'un individu à l'autre, et certaines tensions étaient même manifestes. Tous ne semblaient pas animés par des intentions bienveillantes, et pourtant tous paraissaient liés à une quête commune. Douce-Suma avait dit qu'ils étaient des élus d’Éternité, et le Grand-Homme-Athlétique-Accompagné-De-Son-Double avait évoqué une lutte contre des "aberrations". Ô combien crucial devait être le destin qui les liait pour faire tenir ensemble une pareille équipée... et pour que le Grand Cerf leur ouvre les portes de son saint des saints.
Le liminaire écoutait, et indiquait d'un signe de tête affable qu'il prenait note des paroles de chacun de ses interlocuteurs, mais attendit que tous se soient exprimés pour répondre en elfique.

"Je suis honoré de faire la connaissance de tant d'élus d’Éternité, bien que je ne sache pas encore le nom de la plupart d'entre vous. Les miens voient en moi également un élu du destin, et j'imagine que ma présence ici aujourd'hui ne me permet plus d'en douter.
Des plantes anormales qui se répandent du plateau, je ne connais pour l'instant que leur aspect bâtard et contre-nature, en opposition avec la flore saine de la jungle. J'ai le sentiment d'avoir bien plus à apprendre de vous que vous de moi sur le sujet, à commencer par la nature de ces "aberrations" dont vous parlez. Mais sans doute aussi qu'Eana -dont c'est le domaine secret qui s'ouvre ici- nous a guidée vers elle pour nous offrir des réponses. Si la menace est si grave que vous le sous-entendez, alors ne faisons pas attendre notre hôte, nous parlerons en chemin."


Tout en lévitant aux côtés des élus en marche vers l'Arbre, Mánalindë traduisit avec urbanité ses paroles à l'attention de Douce-Suma, puis il se retourna en direction du colosse chauve, et reprit en elfique :

"Tu as vu juste concernant ma familiarité avec le Rêve, ami humain, je l'arpente depuis mon enfance pour y retrouver mon père et ses semblables, les anges. La magie est forte ici, les choses apparaissent, disparaissent et fluctuent selon des règles qui n'ont de commun avec le monde physique que la limite de nos imaginations. Si ta volonté est suffisamment forte, tu peux transformer une conviction en réalité ici, sans avoir besoin de puiser directement dans l'énergie magique, il suffit de... dialoguer avec elle, d'entrer en résonance en quelque sorte."


Le liminaire s'éleva à quelques mètres de hauteur et tourna gracieusement sur lui-même au dessus du vide, pour joindre le geste à la parole.

"Je n'ai besoin d'aucun sortilège pour voler ici, et tu pourrais certainement le faire aussi avec un peu d'entrainement. Mais le pouvoir de l'esprit ne s'arrête pas là : regarde !"

Le demi-céleste commença à fredonner à voix très basse une curieuse mélopée alliant des intonations très mélodieuses et des onomatopées évoquant les éléments primordiaux. Sa main commença à effectuer des gestes répétitifs rappelant la caresse de l'eau, ou peut être le pétrissage d'une pâte fluide. Alors sous les yeux d'Edwald, des volutes de brume commencèrent à se condenser aux alentours et à être aspirées autour de la main du thaumaturge comme par l'attraction d'un siphon.
Au bout de quelques instants, la brume se dissipa et Mánalindë interrompit son chant, un large sourire aux lèvres.

"Il n'est en réalité pas nécessaire de se nourrir dans le Rêve, mais rien n'empêche d'y gouter aux bonnes choses."

Dans la main que le liminaire tendait à Edwald se trouvait désormais une belle orange, encore attachée à sa branche et accompagnée de quelques fleurs blanches et odorantes.
Dernière modification par Azaghâl le 25 mai 2021, 22:27, modifié 3 fois.
Mánalindë, ensorceleur primaris (6)
PV : 37/38 SB : 10 DV : 6d6/6 CA :12 Init : +2
Carac : Fo-2, De+2, Co+2, In-1, Sa+1, Ch+4 JS : Co+5, Ch+7
Atk de sort : +7 DD : 15 Pts arcan. : 6/6 Sorts utilisés : nv1: 0/4, nv2: 0/3 nv3: 0/3

Iris
Administrateur
Messages : 2578
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Iris » 25 mai 2021, 20:10

Tandis qu'il discourait Manalindë prenait conscience que les aptitudes qui pouvaient se maîtriser dans les rêves, et donc dans les îles oniriques ou à proximité d'elles, s'affaiblissaient à mesure qu'on s'en éloignait. Le domaine où ils se rendaient était régi par ses propres lois, d'une puissance qui dépassait considérablement celle d'un simple mortel. Les choses étaient identiques dans les domaines divins : chacun avait ses règles, et elles pouvaient être différentes. Dans le cas du domaine de Mort, Manalindë n'y était pas allé depuis longtemps et ses visites n'y avaient été que brèves. Son père avait jugé plus prudent de ne pas exposer le fruit d'une relation qui dépassait le cadre normalement prévu pour la mission d'un séraphin. De même qu'on estimerait qu'un professeur n'a pas à entretenir une relation amoureuse avec son élève, beaucoup de célestes sont partagés sur les relations avec les mortels. Malgré cela, les demi-célestes pouvaient accomplir de grandes choses, et certains être élus d'Eternité : il convenait de ne pas insulter l'avenir.

Le groupe avançait en suivant le trajet montré par le colibri, mais en hauteur, on devinait de l'animation. Une troupe de singes noirs les avaient remarqué et les suivait d'en haut.

Image

" Des singes hurleurs" précisa Douce-Suma aux étrangers.

Les créatures discouraient dans un bruyant tintamarre. Ceux qui comprenaient le sylvestre parvenaient à discerner des mots dans la cacophonie.

Yardan, grâce au Marionnettiste, pouvait comprendre par télépathie.



La troupe inquiète était agitée et des esprits singes forts et combattifs descendirent plus bas et leur attitude signalait qu'ils attendaient des réponses, mais ils s'exprimaient en sylvestre :

Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Etmer_Fachronies
Messages : 659
Inscription : 31 mars 2016, 21:07
Localisation : Tour des Murmures, en Fachronies

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Etmer_Fachronies » 26 mai 2021, 23:05

Yardan, tout en avançant aux côté des autres, écoutait d’une oreille attentive les échanges et les gestes de ses frères et sœurs de Mission présents à ses côtés. C’était donc bien le rêve, cet étrange lieu où ils avaient été emmenés. La porte ouverte lors de la fête avait été lourde de sens, la chamane avait du jouer de son pouvoir pour les y happer. Fort bien.

Petit à petit, les éléments disparates s’emboitaient en un semblant d’ordre logique, même si le moine s’avouait complètement dépassé sur le comment de tout ceci. Il regarda un instant le nouveau venu à la chevelure soleil, et le vit avec stupeur matérialiser une orange. Impressionnant d'efficience. Puis il l'entendit se lancer alors dans une série d’explications absconses qu'il tenait pour des évidences. Quoique, peut-être pas. L'adepte du Geste secoua doucement la tête, amusé par un tel engouement. Il se borna à retenir l’essentiel : l’imagination et la volonté avait toutes deux d’importantes conséquences. Un pivot important à savoir appliquer.

Toutefois, il ne comprenait guère l’implication de la remarque d’Edwald envers Dharka un peu plus tôt. Sa présence était-elle source de tracas ? Yardan réfléchit, et se souvint que, dans ce qui paraissait être une autre vie, le défunt Tauron lui avait confié lors d’un bivouac que les elfes entraient en transe la nuit venue, et ne dormaient pas par peur du Cauchemar. Il devait donc y avoir un lien, mais lequel ? Et le dénommé Mánalindë, était-il également la cible de ce tourment de par ses origines ? Voilà deux questions qu’il lui faudrait éclaircir au plus vite.

Cependant, la réflexion de Yardan fut interrompue. Arrivés au sein de l’étrange forêt racinaire, une bande de singes braillards se mit en devoir de les importuner. Chose étrange, grâce au pouvoir du Marionnettiste, Yardan comprenait avec minutie les paroles que les primates éructaient. Le rendu de leurs échanges était déroutant pour le moine, avec d’un côté ses oreilles qui n’entendaient que des grognements hermétiques, et de l’autre son cerveau qui recevait un message très net de leurs intentions.

Le disciple du Commencement remercia d’un signe de tête l’ancienne main des Eaux-Noires, et lui glissa par voie mentale :

[Télépathie] Pourras-tu relayer et traduire mes paroles à tous ? La Balance soit juge de mes dires, cela nous sera d’une utilité cruciale.

Yardan commenta alors à haute voix les paroles des singes à l’attention de ses compagnons.

[Commune des Profondeurs] De toute évidence, notre présence en ces lieux interroge. Les origines elfiques de dame Dharka et sire Mánalindë sont sujettes à caution. Ces quadrumanes font aussi mention d’une… sorte d’araignée sur notre chemin ? Dans les grottes à venir, nous devrons nous armer de prudence.

C’est alors que cinq esprits de singe combattants vinrent à eux. Yardan continua de traduire leurs paroles, puis il leur répondit tout naturellement dans la foulée à la façon de ceux de son archipel.

[Commun des Profondeurs] La bénédiction de Draaz vous accompagne, ô éclats du Grand Tout. Etes-vous les gardiens de ce lieu ? Nous sommes ici car mandés par l’oracle de la Trinité. Nous quêtons présentement réponses quant à la bibliothèque d’Yrkak le Visionnaire. Et non, dame Dharka n’est pas un agent du Cauchemar. N’en déplaise à ceux qui la contrarient.
Les Aigles d'Arolavie : Yardan, adepte du Dieu-Dragon - Moine de niveau 6
CA 15 - PV 45/45 (6d8) - DV 6/6 (d8+2) - Points Ki 6/6 - Héroïsme 3/3 - Gourde 10/10

Avatar de l’utilisateur
Edwald Therlack
Messages : 84
Inscription : 15 mai 2018, 16:19

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Edwald Therlack » 27 mai 2021, 11:19



« Il est vrai que nous ne nous sommes pas présentés. Je me nomme Edwald Therlack, Nostalor mon resawet, voici Yardan et le marionnettiste, Douce-Suma, Dharka Shaan Ez’Galwyn et Caliobé. »

Les deux êtres au physique humain regardèrent les manœuvres aériennes du Manalindë pendant leur marche vers le cœur du rêve, l’un amusé, l’autre avec austérité. En effet cela rappelait au magicien la dure réalité sur son passé, comme une plaie douloureuse qui ne se refermera sans doute jamais.

« Voyez-vous cher Manalindë, malgré votre démonstration il m’est difficile de m’imaginer faire cela … car c’est toute ma vie que j’ai passé dans un rêve … Tout cela pour voir mon monde devenir cendre avant de disparaître comme le sable d’une plage balayer par le vent ! »


Nostalor prit une grande inspiration quelque peu déprimée par le manque de foi de son protégé. Le gémeau alors s’exprima :

« Les aboleths, les seigneurs des aberrations si on veut, lui ont volé son ancienne vie en lui implantant un parasite qui a supplanté tous ses souvenirs. Retrouver son passé est sa quête personnelle. »

« Et je compte avoir ma vengeance : justice sera faite ! »

Ils avancèrent tranquillement en continuant de discuter sur les tenants et aboutissant de leur quête alors que le resawet se mettait à décrire leur avancée sous forme de poème autant à voix haute que sur un carnet.

« Nous avançâmes dans le cœur astral du monde,
Joyeuse et fière compagnie que nous sommes
Dans l’île perdue dans la nébuleuse blonde,
Aux douces fragrances de printemps et d’automne

Ce rêve ésotérique nous mena en ce lieu,
Donnant à certains d’amers regrets malheureux.
Mais nous ne céderons point aux humeurs noires,
Car nous sommes après tous les porteurs de l’espoir.

J’entends en moi cette merveilleuse mélodie :
Sonnant tel le chant des oiseaux dans les arbres
Sur le rythme de la sylvestre symphonie,
Ne pouvant laisser, l’âme du poète, de marbre. »


Le barde se tua lorsque les grands esprits primates prirent en tenailles le groupe alors que le moine et les esprits communiquèrent.
« si quelqu’un d’autre souhaite participer à la discussion, je peux éventuellement aider » proposa le resawet.
Edwald Therlack de Monteroche - Mage de guerre (6)
DV : 6D8 - PV : 45/45 (S) PV - Fat : 0 - SB:11 - CA : 12
FOR=16 DEX=10 CON=14 INT=18 SAG=10 CHA=10
Athl(+6); JS INT(+7); Arca(+7); Hist(+7); JS SAG(+3); Pers(+3)

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Messages : 985
Inscription : 26 mars 2017, 14:33

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Pwyll » 27 mai 2021, 11:43

Caliobé leva la main. Elle comprenait tous les langages, à moins que son rituel lancé dans le monde réel ne fasse plus effet ici, mais ne parlait pas le sylvestre, à son grand dam.

"Demande leurs si on peut leur faire des papouilles ou leur rendre service. De toute façon on vient aider Enea, alors, on n'est pas à une gratouille près."
Caliobé, Melessë Sorcière Niv 6
PV : 44/45+8 temporaires Seuil blessure : 12 CA 20 DV utilisés : 0/6 JS : FO 0 DE+4 CO+6 IN 0 SA+5 CH+8 Sorts utilisés : 0/2 Décharge occulte : 2x (toucher+7 Dégâts D10+4)

Avatar de l’utilisateur
denkaii
Messages : 231
Inscription : 18 déc. 2017, 15:32
Localisation : Près de Chalon s/S

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par denkaii » 27 mai 2021, 15:17

Le groupe progressait tranquillement dans la forêt, au rythme des discussions entre Edwald, son jumeau, et Mánalindë, leur nouvelle connaissance. Ils ne tardèrent pas à rencontrer d'autres habitants de cette étrange forêt fantasmagorique.

[Draconique]- Des singes hurleurs ! J'aime beaucoup ce rêve... Edwald, ce son eux qui me guident quand le chemin est flou et mes pas hésitent. Le grand singe est mon totem. Je les apprécie, car je trouve leurs visages et leurs façons d'être si... différents des coutumes sauriennes. En un sens, ils me rappellent beaucoup les humains, et leur façon de communiquer m'amuse beaucoup.

La queue de Douce-Suma reprit son mouvement de balancier alors que la chamane écoutait les esprits échanger entre eux. lorsqu'ils eurent terminé, elle se mit subitement à imiter le langage corporel et les sons émis par les singes.

[Singe]- Je suis Douce-Suma. Un grand Kherub nous a demandé d'empêcher une grande calamité. Mais pour ça il nous faut retrouver une chose cachée depuis des milliers d'années dans les jungles. Nous cherchons l'aide des esprits pour y parvenir. La volonté de Monde est forte, et je pense que la terre mère nous a invité ici.

La saurienne s'arrêta un instant pour détailler un peu Dharka. Malgré sa peau couleur nuit, elle ressemblait malgré tout à une elfe. Depuis qu'elle se trouvait dans le rêve, son humeur massacrante perpétuelle ne s'était visiblement pas arrangée. Rêver était-il vraiment si dangereux pour elle ?

C'est alors que que l'être aux cotés de Yardan s'exprima, traduisant certainement les paroles du moine à l'assemblée. Curieux...

Elle décida quand même d'arrondir les propos tenus sur Dharka, avant que certains singes ne prennent les paroles exprimées pour de la défiance.

[Singe]- Le grand Khérub m'a dit qu'elle faisait partie des élus, et... je crois que c'est une elfe qui vient de sous la terre ? Si elle est avec nous, c'est sans doute que sa présence est tolérée ?

Cela étant, les conversations s avaient éveillé l'intérêt de Douce-Suma pour la guerrière. Pour la guerrière, et pour l'être étrange qui se tenait aux côtés de Yardan. Il n'était donc pas une seconde personnalité, ou un simple fruit de l'imagination du pugiliste...?
Douce-Suma, Saurian Druide Niv 6
Init: 1d20+2
PV : 51/51, CA 17, DV : 6/6, JS : FO-1 DE+2 CO+3 IN+3 SA+7 CH+0
Sorts utilisés : lvl1: 0/4, lvl2: 0/3 lvl3: 0/3
Mod att. sorts : +7 / JdS sorts: 15

Iris
Administrateur
Messages : 2578
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Iris » 27 mai 2021, 20:16

Le Marionnettiste traduisit par télépathie les messages de Yardan, en les simplifiant à sa manière.

Douce-Suma intervint alors avec chaleur et amitié, englobant dans la même bienveillance les esprits singes et les mortels.

Image

Le débat reprit en sylvestre, de sorte que seule (?) la télépathie du Marionettiste permettait d'en connaître la teneur, et il n'en faisait bénéficier que Yardan.



Le Marionnettiste sourit légèrement et traduisit à haute voix :

" Ils vous mettent au défi de prouver votre sincérité. J'ai toujours aimé l'absurdité de ce genre de demande : prouver que l'on dit la vérité à quelqu'un qui croit que l'on ment. "

Son ton de spectateur narquois pouvait presque dire "je vous regarde, éblouissez-moi"
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Edwald Therlack
Messages : 84
Inscription : 15 mai 2018, 16:19

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Edwald Therlack » 28 mai 2021, 00:17



Nostalor se rapprocha d’Edwald touché son épaule et lui chuchota à l’oreille :

« Enfant du destin ! Entends cette expression pure :
Par mes paroles tu comprendras les obscurs mots,
De ces esprits nés de la puissante nature
Par le don des langues, ouïs ce qui nous fait défaut ! »




Une petite volée de chuchotement dans toutes les langues connues se dispersa lorsque le sort du resawet fit effet. Un tatouage blanc et mauve se dessina sur lèvres et les oreilles du mage, décrivant des spirales irisées.

« Edwald pense à tout ce qui t'a été dérobé par les aboleths, pense à ce que ces créatures comptent faire à la forêt verdoyante de ton poème ! Laisse sortir ton tourment, ta sincérité ! Montre-leur que ta détermination de tout ton être ! »



Le mage revit mentalement les dégâts infligés à son île, son esprit, puis ce que raconta Manalindë concernant cette « corruption aberrante » de la jungle et repensa à toute sa vie fictive. Tant de manipulations, de mensonges et de perfidies ! Tant de fiel qui allait anéantir la richesse de ce monde et retirer le droit de vivre une vie tranquille et paisible à toutes les formes de vie de cette planète. S’en était trop pour le mage qui par l’inspiration et le soutien de son gémeau prit la parole d’une voix ferme qui pouvait être comprise par tous les êtres alentour. Il parlait avec son âme et plus seulement avec sa raison.

« Vous voulez avoir une preuve de notre sincérité, regardez-moi ! je n’étais qu’un pantin des aboleths lorsque ces héros mon libéré et sauvé : je suis la preuve vivante de leur générosité et de leur désir de sauvegardé la vie telle que nous la connaissons sur Eana.
Vous craignez la présence du Cauchemar et de la corruption, mais un adversaire tout aussi redoutable est déjà à vos portes ! La faune et la flore sont victimes d’une nouvelle forme de « corruption » provoquer par les aberrations ! Les forêts de l’Acoatl sont parasitées par les aboleths, en pleines conversions alors que nous perdons bêtement du temps à discuter ! »


Le mage pointa la direction de son île onirique.

« Regardez les dégâts qu’ils ont causés à mon esprit ! Voyez les ravages causés à mon âme ! Le monde matériel n’est pas le seul en jeu, mais aussi le monde spirituel ! Si le Cauchemar et le chancre vous font peur, alors aillez autant peur de ce qu’il adviendra à cause des aboleths, si nous n’intervenons pas : nous nous sommes battus corps et âmes contre ces choses, et avons éviter qu'un monde de la souffrance ne prennent racine dans l'Inframonde. »


Edwald ne put s’empêcher de passer un regard haineux contre le marionnettiste, avant de revenir plus calme et apaisé vers les primates animiques.

« Si vous voulez plus que tout préserver Eana de la destruction et du mal qui la ronge alors laissez-nous passer et rencontrer notre hôte : le destin de tout ce qui vit et vivra en dépend, tant sur l'aspect corporel que psychique. Et si vous ne croyez toujours pas en ma sincérité, je vous mets aux défis de me prouver l’inverse !»


Nostalor ne s’attendait pas à une telle réaction de son protégé, et eu l’impression pendant un instant d’avoir fait une grosse bêtise.
Edwald Therlack de Monteroche - Mage de guerre (6)
DV : 6D8 - PV : 45/45 (S) PV - Fat : 0 - SB:11 - CA : 12
FOR=16 DEX=10 CON=14 INT=18 SAG=10 CHA=10
Athl(+6); JS INT(+7); Arca(+7); Hist(+7); JS SAG(+3); Pers(+3)

Avatar de l’utilisateur
Azaghâl
Messages : 18
Inscription : 22 mai 2021, 23:11

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Azaghâl » 28 mai 2021, 03:22

Mánalindë observait intensément Edwald, tandis que la peau de son cou et du bas de son visage se couvrait de nervures dorées. Son discours émouvait le liminaire, comme son histoire, qu'il lui avait conté un peu plus tôt, l'avait ému. Le demi-celeste se sentait directement concerné par les propos du mage, lui qui avait toujours vu le Cauchemar comme la pire des abominations, depuis que l'un de ses camarades d'enfance avait failli y succomber. Il s'était juré alors de se consacrer à soulager les siens des souffrances qui ne lui étaient épargnées que par l'arbitraire de l'ascendance.
Mais hélas ! Ainsi donc une autre monstruosité corruptrice se déchaînait sur le monde, une autre puissance ineffable et malveillante, une autre tisseuse de souffrances, aveugle et injuste.
Pourtant cet humain se dressait droit face à l'horreur, défiant la fatalité et surmontant les mutilations de son identité même. C'était sublime, et déchirant encore. Mánalindë en avait le souffle court, et son cœur battait à tout rompre.
Dernière modification par Azaghâl le 28 mai 2021, 12:46, modifié 1 fois.
Mánalindë, ensorceleur primaris (6)
PV : 37/38 SB : 10 DV : 6d6/6 CA :12 Init : +2
Carac : Fo-2, De+2, Co+2, In-1, Sa+1, Ch+4 JS : Co+5, Ch+7
Atk de sort : +7 DD : 15 Pts arcan. : 6/6 Sorts utilisés : nv1: 0/4, nv2: 0/3 nv3: 0/3

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Nous sommes le 23 juil. 2021, 21:29