Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde Section uniquement dédiée au jeu

Avatar de l’utilisateur
Etmer_Fachronies
Messages : 676
Inscription : 31 mars 2016, 21:07
Localisation : Tour des Murmures, en Fachronies

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Etmer_Fachronies » 12 nov. 2021, 13:41

Aux pieds de ces colosses endormis, Yardan leva les yeux vers les sommets, fasciné. Loin, très loin par-dessus son humble personne, l’immensité rocheuse trônait, superbe et solennelle, le front ceint d’une couronne de nuage aux perles d’albâtre brillant. Les flancs bas dévorés par la végétation laissaient soudain émerger des flancs bruts à pic de l’océan de verdure, qui protégeaient telles un rempart abrupte ce secret que les dieux les avaient envoyé quérir.

Ces proportions étaient fascinantes. Et par un étrange jeu de hasard, la muraille titanesque rappelait au moine les murs du monastère du Commencement, lorsqu’il les observait, enfant, alors qu’il jouait près des bâtisses extérieures.

Un sourire fin vint plisser ses traits secs, son humeur grandement améliorée à l’approche de ces monts.

(Commun des Profondeurs] La Grande Roue a tourné, et son Sillon nous mène présentement en ce lieu, devant ces si grands vigiles silencieux. L’Epreuve du Jour a commencé, et seule sa complétude nous rendra digne d’affronter la Mission Sacrée qui nous a été échue. C’est là Sagesse que de se préparer à affronter pareille ascension, car celle-ci élèvera bien plus que nos corps. Elle trempera nos âmes et nos résolutions à l’eau de notre Volonté, et c’est à l’aulne de notre Courage que le Balance jugera ce que nous accomplirons ici. Après tout, Draaz lui-même prit appui sur le piton rocheux lorsque fut venue l’heure de l’Envol.

Il hocha la tête aux mots de Dharka.

[Commun des Profondeurs] Si un chemin sillonne le long de ces flancs escarpés, alors il nous faudra le monter, car c’est au sommet de ces pierres que se tient notre absolu.
Les Aigles d'Arolavie : Yardan, adepte du Dieu-Dragon - Moine de niveau 6
CA 15 - PV 45/45 (6d8) - DV 6/6 (d8+2) - Points Ki 6/6 - Héroïsme 3/3 - Gourde 10/10

Avatar de l’utilisateur
Edwald Therlack
Messages : 122
Inscription : 15 mai 2018, 16:19

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Edwald Therlack » 13 nov. 2021, 18:26



Edwald ne savait quoi trop penser de la situation, il savait que le Chancre était une abjection qui se devait d’être vaincue, qu’importe sa forme… mais il ne pouvait se résoudre à faire payer des gens inconscients du danger et du mal rongeait leur âme.
L’idée d’un dragon sublimé ne l’enchantait pas, mais en cas d’affrontement, le magicien espérait que la surface de cuir qui lui manquait leur servirait de faille exploitable, si le destin le voulait bien.

Le groupe se reposa tant bien que mal à distance des aborigènes corrompus. Même si le confort n’était qu’une notion secondaire en ces lieux, ils purent bénéficier des bienfaits, d’un sommeil réparateur. Il était temps de se préparer et de reprendre le chemin vers le temple.



À l’approche du pic rocheux qu’ils devaient gravir, il sentit quelque chose d’étrange : ça n’était pas quelque chose de descriptible avec les sens d’un être humain normal, mais c’était plus comme s’il lui manquait quelque chose, comme si quelque chose en lui commençait à s’effacer… La magie était faible en ses lieux, et le chauve ne savait pas dans quelle mesure cela allait rendre leur voyage plus périlleux. Ils allaient être à la merci de n’importe quelle créature volante ou native de ce genre de paysage et le magicien n’aimait guère cette idée.

Dharka avait raison, peut-être que leurs familiers trouveraient un chemin plus praticable que l’escalade de cette muraille de roche. Edwald laissa Dollu partir en reconnaissance puisqu’il était habitué à s’évoluer sur les terrains rocheux escarpés. Il se devait cependant de revenir vers son maître s’il devait trouver un moyen plus simple de pouvoir effectuer leur ascension, ou s'il avait trouvé une caverne.
Dernière modification par Edwald Therlack le 15 nov. 2021, 22:19, modifié 1 fois.
Edwald Therlack de Monteroche - Mage de guerre (6)
DV : 6D8 - PV : 45/45 (S) PV - Fat : 0 - SB:11 - CA : 12
FOR=16 DEX=10 CON=14 INT=18 SAG=10 CHA=10
Athl(+6); JS INT(+7); Arca(+7); Hist(+7); JS SAG(+3); Pers(+3)

Iris
Administrateur
Messages : 2594
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Iris » 15 nov. 2021, 20:29

L'aventure de l'escalade avait été tentante, mais elle menaçait aussi d'être mortelle. Sans magie, qui sait ce qu'ils devraient affronter comme périls ?

La recherche d'un autre passage perturba un moment les moustiques. La ligne droite aurait été simple, mais elle ne convenait pas à quiconque ne pouvait voler. Lentement, les insectes se dirigèrent vers le nord, le long de la paroi. On se rapprochait insensiblement des territoires sublimes, mais on en restait encore assez loin pour le moment.

Image

Les aventuriers arrivèrent dans un secteur où les roches étaient claires, ornées de riches motifs d'ocre rouge. Ils couvraient la paroi dans un foisonnement de scènes qui évoquaient sans doute des mythes et des temps forts pour les habitants.

Image

Enfin, une grotte. L'entrain des moustiques à y entrer signalait qu'il existait là un passage qui montait jusqu'au plateau.

Image

Désormais, le terrain ressemblait davantage à l'Inframonde et la fraîcheur des ombres contrastait avec la chaleur humide du dehors. Il régnait cependant une odeur âcre et forte, témoin des colonies de chauves-souris qui se rassemblaient ici. La danse des moustiques indiquait qu'il y avait le choix entre passer par un tunnel à l'air moins empesté, et celui de la colonie.
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Messages : 1001
Inscription : 26 mars 2017, 14:33

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Pwyll » 16 nov. 2021, 18:22

La perspective d'une ascension à flanc de falaise revêtait tous les oripeaux d'une prise de risque inconsidérée, ce qui faisait bouillir le sang de Caliobé et aiguisait son appétit pour le frisson dénué de raison.

Ce n'est qu'à contrecœur qu'elle suivit le mouvement qui s'était engagé à la suite des moustiques de Dharkna et de leur proposition beaucoup moins aguicheuse.

Elle inspecta et huma les deux entrées de boyaux souterrains.

"S'il n'y a pas de chauve-souris de ce côté, c'est sans doute parce qu'elles évitent un danger. Nous devrions suivre leur instinct et passer par la colonie. Reste à savoir si les chauve-souris du coin sont dangereuses et pas question de laisser des moustiques se promener sous leur nez, elles en mangent."
Caliobé, Melessë Sorcière Niv 6
PV : 44/45+8 temporaires Seuil blessure : 12 CA 20 DV utilisés : 0/6 JS : FO 0 DE+4 CO+6 IN 0 SA+5 CH+8 Sorts utilisés : 0/2 Décharge occulte : 2x (toucher+7 Dégâts D10+4)

Avatar de l’utilisateur
Edwald Therlack
Messages : 122
Inscription : 15 mai 2018, 16:19

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Edwald Therlack » 16 nov. 2021, 21:03



La marche vers le nord fut laborieuse, mais eux son lot de trésors en compensation : la nature avait occulté les peintures sur le flanc de la falaise, qui montrait aux aventuriers une autre source de richesse culturelle de ce monde tropical.

Edwald s’arrêta un léger instant afin d’en observer les détails. Lorsqu’il vit le groupe s’éloigner de quelques mètres, il s’empressa de rejoindre la marche. Le magicien aurait adoré demander à Douce-Suma la signification de ces symboles et glyphes, mais elle semblait plus que préoccupée par quelque chose.

Le familier du mage de guerre revint en trépignant vers son maître au même moment que les moustiques de l’elfe noire indiquaient un passage par l’intermédiaire d’une sombre grotte.

[elfique]
« Nous sommes à peine sortis des ombres noires
À admirer le soleil brûlant et la terre verte de vie,
Que nous revoilà aux ténèbres, beau hasard…
Espérons le destin clément pour ce qui suit ! »


Le magicien prit au sol un caillou de la taille d’une bille, puis leva son épée, telle une torche.

« Voklya tel »

D’un doux mouvement du poignet, le caillou devint une bille de lumière blanche et la lame de son arme prit l’aspect d’un éclat de soleil, illuminant le chemin devant le magicien. Il tendit l’éclat de roche à Yardan :

[commun des profondeurs]
« Ça pourra servir de diversion si nous rencontrons quelque chose, et dans le pire des cas ça nous permettra d’y voir plus clair. Tiens je pense que ce serait mieux si tu gardes ça dans ta poche en attendant le moment propice. »


Edwald Therlack de Monteroche - Mage de guerre (6)
DV : 6D8 - PV : 45/45 (S) PV - Fat : 0 - SB:11 - CA : 12
FOR=16 DEX=10 CON=14 INT=18 SAG=10 CHA=10
Athl(+6); JS INT(+7); Arca(+7); Hist(+7); JS SAG(+3); Pers(+3)

Avatar de l’utilisateur
Azaghâl
Messages : 61
Inscription : 22 mai 2021, 23:11

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Azaghâl » 18 nov. 2021, 02:30

Le groupe d'étrangers avait changé d'opinion de manière fulgurante au sujet de la Mère. Ce fut une chose curieuse à observer pour le demi-aldaron ; lui si habitué à la patience et aux décisions murement réfléchies. Décontenancé, il avait été contraint de suivre le mouvement, et le lendemain son trouble s'était changé à nouveau en une douce mélancolie.
La décision ne lui revenait pas, il le savait, et rien n'indiquait d'ailleurs que celle prise par le groupe était mauvaise. Cependant, alors qu'il gravissait les premiers contreforts du plateau, il ne pouvait s'empêcher d'être tourmenté par la pensée de cette abomination laissée sur leurs arrières, et par d'obscures craintes quant à l’extension de la corruption et l'intervention possible des dragons pendant leur absence... Qu'en ressortirait il ?
Même en mettant les choses au mieux, il faudrait tôt au tard se confronter à la menace de la Mère, car toutes les sources de corruptions doivent être endiguées pour protéger la jungle. Pourrait il encore compter sur le soutien des étrangers à l'heure de retourner chasser la monstruosité ? Mana ne pouvait qu'espérer que le même destin qui les avait placés sur son chemin les y inciterait.

Alors qu'il mettait ses pas dans le sillage des moustiques, vers le nord, il s'arrêta un instant pour contempler le vert horizon de l'ouest avant que le crochet de la falaise de le lui cache. Loin dans cette direction, et puis au nord... Les siens se trouvaient ils toujours là bas depuis qu'il les avait quitté ? ou bien avait ils fuit les émanation sublimes portées par les vents ? Il pourrait questionner son père en rêve à ce sujet, mais l'absence de sa tribu à ses côtés pèserait toujours lourd sur son cœur plein de doutes.

Finalement, les marcheurs atteignirent un passage troglodyte, puis un embranchement au seuil duquel les moustiques semblaient hésiter.

"La Dame Mauve dit vrai, intervint Mánalindë. Je connais ces animaux, et s'ils ont élu domicile dans un seul passage, c'est probablement qu'ils craignent quelque prédateur dans l'autre. Suivons donc leur exemple."

Et se préparant à plonger plus avant dans la montagne, il fredonna quelques douces notes en originel pour appeler à lui le soutien des flux.

Dernière modification par Azaghâl le 03 déc. 2021, 04:41, modifié 3 fois.
Mánalindë, ensorceleur primaris (6)
PV : 37/38 SB : 10 DV : 6d6/6 CA :12 Init : +2
Carac : Fo-2, De+2, Co+2, In-1, Sa+1, Ch+4 JS : Co+5, Ch+7
Atk de sort : +7 DD : 15 Pts arcan. : 6/6 Sorts utilisés : nv1: 0/4, nv2: 0/3 nv3: 0/3

Iris
Administrateur
Messages : 2594
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Iris » 18 nov. 2021, 21:27

Bien installées au plafond, les dizaines de milliers de chauve-souris couvraient les parois de mouvements incessants, et leurs cris sonnaient comme un bruissement permanent de discussions incompréhensibles.


Image


Image

Le sol était tapissé d'une épaisse couche de guano, ponctuée de quelques cadavres de chauves-souris. Les dépouilles étaient dévorées notamment par de massifs scolopendres certainement venimeux. L'air était empuanti de cette foule, et il fallait lutter contre ce qui ressemblait aux effets d'un empoisonnement nauséabond.

Caliobé remercia à nouveau l'objet qui lui avait déjà sauvé la vie. Sans lui elle aurait peut-être bêtement tourné de l'oeil pour tomber disgracieusement dans la fiente.

Yardan, Malindë, Dharka et plus encore Edwald paraissaient à peine incommodés. Pour un peu ils auraient pu prétendre que l'air était parfaitement respirable et frais.

En évitant l'usage des moustiques, il fallait se fier à son sens de l'orientation pour chercher le chemin qui devait exister par ici. Le groupe hésitait, tergiversait, testait de mauvais tunnels, revenait sur ses pas, soufflait, s'enfonçait davantage dans les profondeurs. Ce ne fut qu'après plusieurs heures que les aventuriers parvinrent à identifier le chemin, à l'écart des chauves-souris et purent faire à nouveau appel aux moustiques.

Une nouvelle épreuve attendait les aventuriers : il fallait escalader. Le chemin était bien moins compliqué qu'à l'extérieur -- et la magie n'était pas affaiblie --, mais certains passages promettaient de demander des efforts soutenus. Assistés de familiers grimpants et volants, ainsi que de sorts les assistant, la réussite paraissait n'être qu'une question de temps.

Depuis qu'ils étaient dans la grotte, la perception du temps était distordue, délitée. Quelle heure était-il ? La fatigue était-elle due seulement à l'ennui de l'errance ? Fallait-il bivouaquer dans l'inconfort d'une corniche ou continuer ?

Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Etmer_Fachronies
Messages : 676
Inscription : 31 mars 2016, 21:07
Localisation : Tour des Murmures, en Fachronies

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Etmer_Fachronies » 28 nov. 2021, 00:03

Yardan se passa les mains sur les yeux, se massa les temps et expira doucement. La tension accumulée pendant la traversée de la grotte aux chauves-souris commençait à descendre, et la fatigue reprenait ses droits. L’inconfort de la nuit dernière, passé en bordure de la tanière du serpent, n’aidait d’ailleurs guère à l’endiguer.

Malgré tout, le moine était satisfait. Leur progression, bien que chaotique, s’était soldée par une avancée considérable, et sans l’ombre d’un prédateur étrange issu de cette contrée inhospitalière. On pouvait presque parler de réussite, à ce stade, mais le plus important restait devant eux.

Le moine rangea dans sa poche l’étrange pierre lumineuse du mage amnésique. Edwald avait eu raison, cette roche lumineuse avait été utile dans les boyaux aveugles, mais elle le serait un peu moins dans l’immédiat.

Sur la corniche où ils se trouvaient, l’endroit n’était pas à proprement parler idéal pour glaner quelques heures de sommeil. Pourtant, le repos serait sage avant d’attaquer la dernière partie de leur ascension. Ce qui leur manquait, en somme, ce n’était qu’un endroit convenable pour un somme.

Yardan se rapprocha de ses compagnons, et entama la discussion.

[Commun des Profondeurs] La Balance affûte mon jugement, ce présent terrain ne trouve grâce à nos yeux pour y trouver repos. Vos familiers aidant, sauriez-vous trouver un promontoire où nous serions à même de tenir, voire d’y rester protégé du vent ? En dépit de son emplacement peu amène, cet endroit est calme, et reste simple à surveiller. Il nous serait judicieux de prendre quelques heures de repos, l’Epreuve qui nous attend semble ardue, et Prudence est mère de Sûreté.
Les Aigles d'Arolavie : Yardan, adepte du Dieu-Dragon - Moine de niveau 6
CA 15 - PV 45/45 (6d8) - DV 6/6 (d8+2) - Points Ki 6/6 - Héroïsme 3/3 - Gourde 10/10

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité

Nous sommes le 21 janv. 2022, 05:24