Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde Section uniquement dédiée au jeu

Iris
Administrateur
Messages : 2594
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Iris » 07 oct. 2021, 18:13

Alors que les aventuriers observait la scène en silence, des adolescents, portant un plateau de vivres appétissants vinrent, tous souriants, à leur rencontre pour leur proposer de se joindre à la fête.

Image


Image


Image
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Messages : 1001
Inscription : 26 mars 2017, 14:33

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Pwyll » 09 oct. 2021, 13:24

Après le passage des adolescents, Caliobé prit la décision pour les autres, se recula avec Mánalindë et les rendit tous deux invisibles. Elle avait hésité avec Douce-Suma, mais au moins elle avait en commun avec le Liminaire le parler elfique et cela pourrait éventuellement se révéler nécessaire.

"Fais comme bon te semble, de mon côté, je vais me promener là où les gens pensent discuter loin de nos oreilles pour tenter d'apprendre quelque chose d'utile, j'ai un rituel de compréhension des langues actif, je pourrais donc suivre leurs conversations. Attention, on peut toujours te bousculer, te sentir ou t'entendre..."
Caliobé, Melessë Sorcière Niv 6
PV : 44/45+8 temporaires Seuil blessure : 12 CA 20 DV utilisés : 0/6 JS : FO 0 DE+4 CO+6 IN 0 SA+5 CH+8 Sorts utilisés : 0/2 Décharge occulte : 2x (toucher+7 Dégâts D10+4)

Avatar de l’utilisateur
Azaghâl
Messages : 61
Inscription : 22 mai 2021, 23:11

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Azaghâl » 10 oct. 2021, 00:21

Mana se trouvait encore abasourdi par l'enchaînement des événements : la brume colorée et onirique dans laquelle s'était fondu le trajet ; la reprise de conscience à deux pas à peine de la tribu sublimée ; l'arrivée des adolescents porteurs de victuailles... Il observait avec horreur les deux hôtes qui étaient venu les trouver, tiraillé entre la nécessité de trouver quelque chose à leur répondre et la crainte de trahir son aversion.

Ce ne fut que par l'intervention de Caliobé qu'il put couper court à son dilemme. La sorcière le tira en arrière, hors de vue, et lui octroya manu militari l'invisibilité. Le liminaire voulut protester en pensant au reste du groupe qui allait peut être devoir répondre tant bien que mal aux questions et aux demandes, mais il prit conscience du don que venait de lui faire la melessë, et il s'interrompit. Il était là pour une raison : il fallait qu'il saisisse cette chance.
Lorsque Caliobé lui glissa quelques conseils, il hocha invisiblement la tête, et lui répondit simplement :

"Je te remercie, je vais essayer de découvrir quelque chose d'utile. Prends garde : qui sait de quoi les plus corrompus et leur reine sont capables."

L'ensorceleur partit alors vers le village pour tenter de découvrir ce qu'il pourrait. L'invisibilité était une sensation nouvelle pour lui -et grisante-, mais il ne s'y fiait guère. Il prit garde à ne jamais s'approcher des autochtones plus que ce qui était strictement nécessaire pour les entendre converser, et il resta même à l'abri de palissades ou de pans de végétations autant qu'il était possible, dans l'espoir de ne pas trop attirer l'attention au cas où "quelque chose" pourrait le voir malgré le sort de Caliobé.

La première piste qu'il suivit fut celle des cadavres de chasseurs transportés au village. Il chercha des yeux des civières ou des indices quant à l'endroit où ils avaient été emmenés. Conscient que cette recherche risquait de l'amener droit au repaire de la "reine", il redoublait de précautions dans son approche.
Mánalindë, ensorceleur primaris (6)
PV : 37/38 SB : 10 DV : 6d6/6 CA :12 Init : +2
Carac : Fo-2, De+2, Co+2, In-1, Sa+1, Ch+4 JS : Co+5, Ch+7
Atk de sort : +7 DD : 15 Pts arcan. : 6/6 Sorts utilisés : nv1: 0/4, nv2: 0/3 nv3: 0/3

Avatar de l’utilisateur
Edwald Therlack
Messages : 122
Inscription : 15 mai 2018, 16:19

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Edwald Therlack » 10 oct. 2021, 10:58

Musique suggérée : https://youtu.be/xXLQ_9cxNQg

Un frisson lui parcourra le dos quand les deux demi-elfes avaient l’air de se mettre d’accord sur le fait que le Chancre pouvait aboutir à un tel exotisme dans les rangs de ses engeances. Cela étant, Edwald se dit qu’être venus en Acoatl ne l’aiderait en rien ; une perte de temps dans sa quête de vengeance et de justice pour les victimes des aberrations. Et même si le Chancre est une entité abjecte qui doit être combattue, il semblerait que son œuvre ne serait pas tant d’anéantir la vie en ces lieux, mais de la rendre plus… riche, étonnement… Pourquoi donc ferait-il une chose pareille ? Depuis quand cela se produit-il ? Et est-ce que le monde entier soit parcouru de ravageur servile sans que quiconque le sache vraiment ?

Le magicien se dit alors qu’il pourrait éventuellement en apprendre plus à ce sujet étrange et contradictoire, mais il ne voulait pas se faire passer pour un sbire diaconique, en employant une langue qui pourrait être un signe de défiance auprès de cette communauté. Après tout, il semblerait qu’ils ne soient même pas au courant du mal qui les ronge… mais comment Mànalindë peut-il être sûr que le lien entre ces êtres et l’abomination de l’Inframonde est tangible ? ce dernier avait malheureusement disparu comme Caliobé au moment où Edwald se posait cette question. Ça devait être un tour de la maline sorcière. Peut-être qu’il la posera sur le chemin de leur objectif originel, après cet interlude.

Le groupe avança dans la canopée en suivant ses guides, sans dire mot. Yardan arborait cependant une mine outrée, camouflant tant bien que mal un profond dégoût. Le mage se rapprocha de lui et glissa à l’oreille de ce dernier en arolave :

« Je suis aussi peu enclin à suivre et à converser avec des engeances du Chancre, même si j’ai encore un peu de mal à y croire.
Je pense que nous sommes tous deux en phase sur ce sujet, mais je pense que nous gagnerions plus à tout d’abord comprendre l’étendue du problème.
Depuis quand le Sublime existe ? S’ils savent si le monde entier est touché par de telles créatures sans que l’on s’en rende compte ? Et l’objectif du Chancre derrière cela ?
Si ces gens ne peuvent répondre à ces questions, c’est qu’ils sont peut-être simplement perdus et qu’il faudra les ramener vers la lumière. Mais si c’est l’inverse, je serais curieux de voir si les Sublimés sont aussi surprenants en chair et en os qu’en charbon. »


Musique suggérée : https://youtu.be/ChXUiSwW4-4

Il discuta un léger moment avec le moine jusqu’à voir les excroissances chromatiques qui s’élevaient du sol : absolument toute la nature ici était modifiée ! Il n’avait pas besoin de sortilège ou de flamme pour purifier ce lieu de la corruption, mais d’un miracle ou d’une armée ! Le groupe venait de foncer tête baisser dans la gueule du loup.

Serrant ces dents il essaya de ne pas céder à la vision idyllique des lieux, et de les appréhender avec la méfiance et le pragmatisme qui le caractérisait.

Arrivé au campement de ces êtres, il vit la nourriture que leur amenaient des adolescents.

Musique suggérée : https://youtu.be/Ftl6torShq4

Le chauve se prit alors comme une lance en plein cœur à l’idée de combattre des enfants qui devait se trouver ici. Il… il ne savait pas s’il pouvait le faire en définitive… abattre ces gens de sang-froid. Il se revoyait enfant dans la forêt aux frontières de l’Arolavie avec ses sœurs, et revoyait sa réaction quand il était revenu là, où habitait sa famille, réduite en cendre. Ça n’avait beau être qu’un potentiel souvenir créer par un paradisite mélanger à la vérité, il avait l’impression de devenir ce qu’il avait voulu pourchassé. Il était révolté, indigné, et surtout affligé et éprouvé de ce qu’il devait faire si le mal les possédait. Il refusa d’un geste la nourriture qu’on leur avait présentée, il n’appréciait pas vraiment ce genre de plat à l’aspect sucré de toute manière.

« Autant voir ce qu’il se trame et agir vite », se dit-il

Il ne savait pas s’il pouvait endurer l’horreur qu’ils risquaient de commettre, et de finalement devenir comme ce qu’ils pensaient combattre : des monstres.
Edwald Therlack de Monteroche - Mage de guerre (6)
DV : 6D8 - PV : 45/45 (S) PV - Fat : 0 - SB:11 - CA : 12
FOR=16 DEX=10 CON=14 INT=18 SAG=10 CHA=10
Athl(+6); JS INT(+7); Arca(+7); Hist(+7); JS SAG(+3); Pers(+3)

Avatar de l’utilisateur
Azaghâl
Messages : 61
Inscription : 22 mai 2021, 23:11

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Azaghâl » 13 oct. 2021, 01:49

Dans sa quête pour découvrir le sort des chasseurs trépassés, Mánalindë découvrit qu'une procession grotesque était en route avec les corps vers l'extérieur du village.

à sa suite, l'ensorceleur s'enfonça de nouveau dans les méandres de la jungle sublimée. Qui pouvait dire combien de temps il devrait les suivre ainsi ? Ses compagnons risquaient fort de ne plus le voir -façon de parler- de sitôt.
Mánalindë, ensorceleur primaris (6)
PV : 37/38 SB : 10 DV : 6d6/6 CA :12 Init : +2
Carac : Fo-2, De+2, Co+2, In-1, Sa+1, Ch+4 JS : Co+5, Ch+7
Atk de sort : +7 DD : 15 Pts arcan. : 6/6 Sorts utilisés : nv1: 0/4, nv2: 0/3 nv3: 0/3

Iris
Administrateur
Messages : 2594
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Iris » 19 oct. 2021, 20:02

Les aventuriers au village semblaient incapables de bouger, paralysés entre la peur de la contagion et les doutes éthiques quant au fait de massacrer une population apparemment innocente. Ils humectaient de leur langue leurs lèvres sèches. Ils avaient bien de l'eau de l'extérieur de la zone, mais ils se rationnaient. Quelle étaient la taille de la zone infestée ?

La nuit commençait à tomber. Caliobé et Manalindë n'étaient pas encore reparus de leurs excursions.

La manière dont les étrangers restaient obstinément à part avait fini par attirer l'attention. "Qu'est-ce qu'ils ont ? Que fait-on ? Est-ce qu'ils sont dangereux ? " murmurait-on. Etaient-ce en réalité des ennemis qui les attaqueraient dans leur sommeil ?

L'indécision tendait au statu quo. Les aventuriers restaient en lisière de camp, sentant de plus en plus que leur présence devenait malvenue. Finirait-on par leur dire d'aller dormir dans les bois ?


Image
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Azaghâl
Messages : 61
Inscription : 22 mai 2021, 23:11

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Azaghâl » 21 oct. 2021, 02:26

Tandis que le soleil déclinait à l'horizon, Mánalindë revint enfin en vue du village.
à présent qu'il n'était plus protégé par l'invisibilité de Caliobé, il fallait qu'il se montre plus prudent encore. Dans l'espoir de limiter les soupçons, il décrivit donc un large arc de cercle à travers la jungle, pour finalement en émerger depuis la direction d'où le groupe était initialement arrivé.
En s'approchant -d'un air aussi naturel que possible-, le liminaire remarqua bien vite le malaise qui régnait entre le groupe et les autochtones. Parvenu à l'endroit où ses compagnons de route étaient rassemblés, il leur dit d'une voix basse ces quelques mots, tour à tour dans les différentes langues nécessaires à la compréhension de chacun :

"J'ai vu ce qui arrive aux chasseurs morts. Nous devrions quitter ce camp."

Puis, après avoir jeté un coup d'œil à ronde :

"Mais... où est donc Caliobé ?"
Mánalindë, ensorceleur primaris (6)
PV : 37/38 SB : 10 DV : 6d6/6 CA :12 Init : +2
Carac : Fo-2, De+2, Co+2, In-1, Sa+1, Ch+4 JS : Co+5, Ch+7
Atk de sort : +7 DD : 15 Pts arcan. : 6/6 Sorts utilisés : nv1: 0/4, nv2: 0/3 nv3: 0/3

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Messages : 1001
Inscription : 26 mars 2017, 14:33

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Pwyll » 21 oct. 2021, 11:47

"Je suis là." annonça-t-elle avec nonchalance et un certain plaisir en sortant de l'ombre.

"Ma promenade ne m'a rien apporté que nous ne puissions déjà plus ou moins deviner. Ces gens sont euphoriques, comme drogués. Ils ne craignent plus la mort ni de continuer à subir le joug des dragons verts. Quant à cette fameuse "Reine", elle aurait transcendé les limites des mortels comme nous et elle a libéré ce peuple de la différence entre la vie et la mort, du passage. Elle est très sélective sur ceux qui peuvent l'approcher : seules des personnes dûment sélectionnées sont autorisées auprès d'elle, mais je ne sais pas malheureusement où elle pourrait bien vivre. Ce qu'on appelle le sublime est une perversion d'autant plus pernicieuse qu'elle est séduisante. Je n'y vois pas de lien avec les aboleths en effet, même s'il reste difficile de l'affirmer avec certitude, mais le phénomène doit être endigué."

Au vu de l'atmosphère qui se chargeait de soupçons et menace, elle appuya la conclusion de Mánalindë.

"Partons d'ici." Elle tenta de se repérer pour regagner leur embarcation et mis à nouveau son hibou, Yull, à contribution. Il avait au suffisamment de temps de récréation à chasser les rongeurs des environs.
Caliobé, Melessë Sorcière Niv 6
PV : 44/45+8 temporaires Seuil blessure : 12 CA 20 DV utilisés : 0/6 JS : FO 0 DE+4 CO+6 IN 0 SA+5 CH+8 Sorts utilisés : 0/2 Décharge occulte : 2x (toucher+7 Dégâts D10+4)

Avatar de l’utilisateur
Etmer_Fachronies
Messages : 676
Inscription : 31 mars 2016, 21:07
Localisation : Tour des Murmures, en Fachronies

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Etmer_Fachronies » 21 oct. 2021, 22:50

Yardan opina tristement du chef au propos des deux semi-elfes.

[Commun des Profondeurs] Oui, partons. Cette présente atmosphère délétère n’est qu’un écho fade de ce qu’il adviendra s’il nous est imposé la nécessité d’agir.

Il jeta un dernier regard vers le feu, les rires et les chants de joie incongrus après un massacre, puis se signa prestemment.

[Commun des Profondeurs] Draaz ait pitié de ces fous. Ils sont tant victimes que bourreaux, et sombreront avec leurs idoles. La Grande Roue tourne, et leur sillon m’apparaît d’une brillance si noire qu’elle en est à frémir.

Il fit un signe au liminaire de continuer son récit.

[Commun des Profondeurs] J’abonde avec dame Caliobé. Sire Manalindë, qu’avez-vous donc vu par delà la forêt ?

Puis le moine se souvint que le jeune ne parlait pas un mot de la langue donnée par la Trinité, et reformula ses paroles en céleste.
Les Aigles d'Arolavie : Yardan, adepte du Dieu-Dragon - Moine de niveau 6
CA 15 - PV 45/45 (6d8) - DV 6/6 (d8+2) - Points Ki 6/6 - Héroïsme 3/3 - Gourde 10/10

Avatar de l’utilisateur
Azaghâl
Messages : 61
Inscription : 22 mai 2021, 23:11

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

par Azaghâl » 23 oct. 2021, 16:10

Mánalindë laissa passer un long moment, en silence, attendant qu'ils se soient éloignés significativement des abords du village corrompu. Il pris ensuite la parole en céleste pour répondre au moine, traduisant ses propos à intervalles réguliers en elfique et en runasimi :

"S'ils ne craignent pas la mort, c'est parce que leur reine les ramène à la vie par le pouvoir du Chancre. Ou du moins... elle ramène "quelque chose" à la vie, qui ressemble à ce qu'ils étaient. Dans la ravine où je l'ai vue, elle dévorait les corps, les uns après les autres, et, après une longue attente, ils sont... ressortis vivants. Comme si la créature leur donnait naissance à nouveau. J'ai trouvé autrefois de vagues allusions à cette créature corrompue, qui y était nommé "Mère des chimères" : c'est que je craignais trouver, mais je ne pouvais pas le croire avant de le voir de mes propres yeux.
C'est une créature immense et magnifique, qui ressemble un peu à une plante carnivore aux couleurs éclatantes. Toute la jungle aux alentours était à un stade de sublimation bien plus avancé qu'ici, cette Mère des chimères semble donc bien être au moins une des sources de la corruption qui gangrène la région, même si je ne peux pas en être absolument certain. Il y a de l'espoir cependant, car à l'exception des villageois qui ont transporté les corps jusqu'à la Mère, je n'ai pas vu de gardes autour d'elle. Je pourrais nous mener de nouveau jusqu'à elle, je pense, bien que je ne sache pas à quelle sorte de résistance il faudra nous attendre de sa part."
Mánalindë, ensorceleur primaris (6)
PV : 37/38 SB : 10 DV : 6d6/6 CA :12 Init : +2
Carac : Fo-2, De+2, Co+2, In-1, Sa+1, Ch+4 JS : Co+5, Ch+7
Atk de sort : +7 DD : 15 Pts arcan. : 6/6 Sorts utilisés : nv1: 0/4, nv2: 0/3 nv3: 0/3

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités

Nous sommes le 21 janv. 2022, 05:52