Page 5 sur 5

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

Publié : 07 janv. 2021, 02:54
par denkaii
Remarquant l'air surpris de ses nouvelles connaissances, Douce-Suma se retourna. Dans le ciel, les grands dragons verts planaient tranquillement vers le sud-ouest. Leur vol était calme, au moins. C'était bon signe.

Alors qu'un quatrième inconnu les rejoignait pour observer le passage de ces majestueuses créatures. La chamane les pointa d'un doigt, entreprenant de répondre à la première question d'EdwalThelak.

[Draconique] - On ne voit cela qu'une fois pas an. Les dragons verts des environs se dirigent vers Nabnal-chicchan pour assister à leur tun. Celui-ci est petit, ils ne devraient pas être plus d'une trentaine. Le reste du temps ils se font discrets, mais dans les jours à venir de l'agitation est à prévoir. Les plus jeunes cherchent de la nourriture ou une façon de s'amuser dans la jungle. Il vaut mieux les éviter quand c'est possible. Les plus vieux se contentent souvent d'attendre que des fanatiques les nourrissent, contre une bénédiction, ou simplement pour avoir la paix. Je vous préviens: ici, votre viande vaut autant que celle d'un animal. Nous devrons être prudents.

Douce-Suma se tendit un peu en entendant mentionné le temple maudit. Elle prît un instant pour réfléchir, touchant machinalement les parures de sa coiffe, avant de répondre.

[Draconique] - Loin d'ici, en remontant les rives du grand fleuve jusqu'aux grandes chutes, vivent des tribus vénérant des être dangereux. Leurs chamans sont étranges, et tournés vers des magies contre nature. J'ai entendu un jour, que quelque part là bas se trouvait une pyramide perdue érigée par un ancien roi. Il pourrait y avoir un lien, mais je n'ai pas employé le mot "perdu" à la légère. Il y a beaucoup d'anciennes ruines sur ce territoire. Si la vôtre est perdue depuis dix-mille ans, nous pourrions chercher une vie entière sans trouver.

Prudente, elle recula ensuite dans la caverne jusqu'à être hors de vue des dragons. La fraîcheur de l'endroit lui était désagréable, mais il y avait suffisamment à faire sans qu'un dragon ne s'intéresse en plus à eux.

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

Publié : 07 janv. 2021, 10:39
par Pwyll
Caliobé traduisit pour tous les présents, mot à mot, au fur et à mesure de l'étrange débit de paroles de Douce-Suma.

Lorsque l'autochtone eut terminé, la melessë remarqua, notamment à l'intention d'Edwald qui pouvait répondre : "Des magies contre-nature, ça pourrait bien correspondre à l'influence des aboleths. Il faudra monter cette expédition et auparavant faire des recherches, peut-être connaît-elle des personnes ayant un grand savoir sur les régions qu'elle nous évoque ? Si c'est une pyramide très ancienne, elle a pu être recouverte de végétation, mais ça restera un point proéminent. Sinon, c'est quoi un tun et qui sont les fanatiques des dragons verts qui pourraient nous chasser ? Je veux dire, elle vient d'une communauté, elle, sans doute, et si oui, eux ne présenteront aucun danger ?"

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

Publié : 07 janv. 2021, 11:32
par Edwald Therlack


Douce-Suma se rapprochait des tréfonds de la caverne. Il valait mieux la suivre, elle semblait ne pas être plus étonné que ca de voir des dragons : ce n’était pas forcément une bonne chose. Une fois tout le groupe caché de la vue des dragons verts, la discussion pu reprendre avec l’assistance de la melessë.

[Commun des profondeurs] – « Si nous voulons être prêt et équipé pour cette expédition, nous devrons attendre au moins les 3 jours nécessaire à Alek pour modifier les combinaisons. Ça nous laissera le temps de glaner des informations et d’échanger de l’équipement avec les peuples environnants : on aura surement besoin d’antitoxine, d’onguent, de vivre et d’équipement propre à l’exploration de la jungle, en plus des connaissances nécessaires. »

[Draconnique] – « Il va falloir que nous nous préparions à ce voyage : nous avons combattu par le passé des sbires qui utilisaient surement la même magie contre-nature dont vous parlé, et nous savons que ce sont des individus dangereux et puissants. Nous devons acquérir des informations supplémentaires sur la région, les environs, ainsi que de quoi survivre pour le voyage. Connaissez vous des personnes disposant de telles ressources ? Vous parliez de fanatiques : il y a-t-il des cultes draconniques en Acoatl ou est-ce autre chose et si oui pouvez nous en dire plus à leur sujet ? De plus qu’est-ce qu’un « tun » ? Nabnal-chicchan qu’est-ce que ce lieu et est-ce sur le chemin vers le temple ?

Le mage appréhendait d’avoir une multitude de dragons sur le chemin menant à leur objectif, ainsi qu’une horde de fanatisés prêt à mourir pour leur causes ou idéologies.

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

Publié : 07 janv. 2021, 18:07
par denkaii
[Draconique]-Tant que vous voyagerez avec moi, vous n'aurez pas à vous inquiéter pour la nourriture ou l'eau. Je vous montrerai les animaux et les plantes qui nourrissent, qui tuent ou qui guérissent durant notre voyage.

Douce-Suma prit le temps de réfléchir aux autres questions. celles-ci avaient beau être simples, elles appelaient de longues réponses.

[Draconique]-Concernant les Sauriens, mon espèce, il y a deux idéologies qui divisent les tribus. Pour faire simple, la première consiste à vivre en otarcie, sans se préoccuper de ce qui ne nous concerne pas directement, afin de perturber le moins possible l'équilibre. Le pire que vous ayez à craindre est de devenir la proie d'un chasseur qui n'aurait rien trouvé de meilleur à rapporter, ce qui n'arrive pas souvent. Je vis la plupart du temps en solitaire, au contact d'Eana, mais je connais certains chamans qui accepteraient peut-être de nous venir en aide, vu la grandeur de la tâche à accomplir. Quand à l'autre idéologie...

La saurienne grinça des dents, visiblement irritée, avant de poursuivre lentement :

[Draconique]-Les dragons verts se réunissent tout les ans dans leur "champ d'honneur", un lieu ou la végétation est moins dense, et où ils peuvent atterrir et échanger facilement. C'est une sorte d'assemblée où chacun d'entre eux narre les plans machiavéliques qu'il a mené à bien, et tente de deviner ceux des autres. Pour faire simple, les dragons ayant eu le plus d'impact sur le monde sans que nul n'en ait eu conscience, sont les vainqueurs, et les plus dangereux.

Rien ne se passe dans ces jungles sans qu'un de ces dragons n'y soit lié, si il n'en est pas lui-même l'instigateur. En tous cas, certains y croient. Alors pour s'attirer les grâce de ces faux dieux qui tirent les ficelles du destin, certains les servent et leurs offrent des sacrifices de toute sorte. Pour entretenir leur servitude, certains leur accordent effectivement des bénédictions, quand cela sert leurs plans. Je n'aime pas ça, mais ils ne sont qu'un danger parmi d'autres.


La chamane prît ensuite un instant pour se repérer avant de répondre à la dernière question du petit groupe.

[Draconique]-Par rapport aux grandes chutes, Nabnal-chicchan nous ferait faire un détour. Mais il serait très dangereux de remonter le fleuve, sans savoir exactement ce que nous cherchons. Si nous parvenions à écouter les dragons vanter leurs exploits, peut être que l'un d'eux révèlerait une information intéressante. Mais c'est très dangereux. Plus longtemps ils ignoreront votre présence et votre lien à éternité, mieux ce sera.

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

Publié : 10 janv. 2021, 21:11
par Etmer_Fachronies
Yardan regarda attentivement le ballet majestueux des dragons verts, bien loin au-dessus de leurs têtes. Les molosses se découpaient avec précision dans l’azur clair du firmament.

Il éprouva à la vue de ces êtres un étrange mélange d’appréhension, d’admiration et d’intérêt. Malgré les silhouettes entrevues dans le Temple de la Trinité, c’était la première fois qu’il contemplaient de ses yeux ces êtres mythiques. Stupéfiant. Draaz, son dieu révéré, leur était après tout apparenté.

Pourtant, le moine su garder ses pensées pragmatiques. Le danger était présent. Les écrits des Salles du Livre de son monastère ne laissaient guère de doute sur la nature profonde des dragons chromatiques. Les rares intrépides à les avoir côtoyés avaient amplement documenté la sauvagerie fourberie des dragons verts, et leurs intrigues cruelles. Rester loin de ces êtres était le plus sage, en vérité. Mort ne manquait jamais d'accompagner la marche des téméraires et des inconscients.

Yardan se recula donc prudemment avec les autres plus loin dans la caverne, et continua d’écouter la traduction précise des mots de leur étrange guide, la dénommée Douce-Suma. Le draconique… la langue des héritiers des Dragons… dont il ne comprenait pas un traître mot. L'adepte du geste se morigéna. Pour le disciple du Dieu-Dragon qu’il était, il serait de bon ton d’en apprendre les rudiments.

Lorsque la saurienne acheva sa diatribe, le moine hocha la tête, et demanda à la cantonade.

[Commun des Profondeurs] Mille mercis pour ces traductions, dame Caliobé, sieur Edwald. Si je saisis bien les dires de la Femme-Serpent, deux sillons se dessinent par delà la Grande Roue. Une voie longue à risque épars, une voie courte à risque immédiat. Quêter chez les tribus des grandes chutes au hasard pour l'une, ou espionner les Grands Verts et croire en la chance pour l'autre. Le choix est hasardeux.

Il fit un geste en direction de l’extérieur.

[Commun des Profondeurs] Sait-elle nous dire ce qui borde présentement notre refuge ? Sommes-nous à risque, ici ? Quels sont les abords immédiats de la caverne ?

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

Publié : 13 janv. 2021, 16:15
par Edwald Therlack


Edwald se tourna vers le moine afin d’expliciter sa pensée.

[Commun des Profondeurs] – Il ne me semble pas sage de s’approcher de dragons chromatiques et cela est d’autant plus valable qu’ils sont nombreux. Je serai plus enclin à suivre Douce-Suma et acquérir les connaissances nécessaires auprès de son peuple… en espérant qu’ils ne nous considèrent pas comme des profanateurs ou des fous qui risquent le destin de leur communauté.

Puis le mage s’adressa à nouveau la chamane saurian.

[Draconnique] – Pouvez vous nous en dire plus sur les environs de notre position actuelle ? s’il y a le moindre danger ? De plus, si nous recherchons des informations auprès des vôtres concernant le temple, est-ce-que la population cherchera à nous en dissuadez d’une quelconque manière ?

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

Publié : 14 janv. 2021, 15:59
par denkaii
[Draconique]-Mmh... J'ai aperçu le marquage du territoire d'une tribu cannibale à quelque longueurs de queues. La plupart des habitants de la jungle mangent simplement ce qu'ils y trouvent, mais certains pensent que se nourrir d'un autre être accorde à celui qui le consomme une partie de sa force, de son intelligence, ou de son pouvoir d'une manière générale.
Ils ont leurs propres coutumes, mais il vaut mieux que vous les considériez comme des prédateurs dangereux, et que nous prêtions attention à d'éventuels pièges.


Douce-Suma changea d'appui avant de poursuivre. Le sol frais de la caverne lui engourdissait les jambes.

[Draconique]- Pour ce qui est du temple, je pense que nous pourrions rassembler suffisamment de chamans sensibles à notre cause. nous pourrions réaliser un grand rituel et demander à un grand nombre d'esprits leur assistance dans nos recherches. Une autre solution serait de contraindre certaines tribus déviantes à avouer d'où ils tirent leur magie et leurs traditions étranges, mais ce sera sans doute très dangereux. La dernière, qui ne me dit rien de bon, serait de demander à un vieux dragon vert qui connaissait les environs du temps de sa splendeur.

Re: Inframonde chap. 4-01 - L'Oeil ouvert sur le Monde

Publié : 24 janv. 2021, 09:41
par Etmer_Fachronies
Yardan hocha pensivement la tête lorsque la traduction tomba.

[Commun des profondeurs] Cela signifie donc que nous ne sommes pas immédiatement à risque, mais que le danger peut fondre nous si d’aventure ces dégénérés venaient à débusquer notre abris. Il nous faudra prendre garde, et surveiller les entrées. Surtout la nuit venue. Les lumières dansantes se repèrent de loin.

Il fit un signe vers le plafond, et par là même le ciel.

[Commun des Profondeurs] Je partage l’avis de la Femme-Serpent. Quand bien même voir de près les Grands Verts serait pour ce présent disciple une source ô combien puissante d’intérêt, je crains fort que ce ne soit trop risqué dans l’immédiat. Sachons garder ceci en dernier recourt. Je suggère qu’il nous faille dès maintenant planifier notre voyage, qu’il soit pour les tribus ou pour les sources, et tracer une carte des environs sur les conseilles de notre nouvelle guide.

Le moine haussa un sourcil interrogatif en direction de ses compagnons.

[Commun des Profondeurs] Qu’en pensez-vous ? Avec les travaux de maître Alek, cela nous laisserait temps de nous préparer.