Retour de campagne - Le serment de fer Forum dédié au jeu de rôle 7ème Mer : univers, gamme, création
Modérateur : 7e Mer Team

Avatar de l’utilisateur
LeChangelin
Messages : 36
Inscription : 07 oct. 2018, 23:26

Retour de campagne - Le serment de fer

par LeChangelin » 16 oct. 2018, 22:16

Première chose, mes joueurs (Mathilde, Manu, Thomas, Adrien et Amandine), si vous venez à tomber sur ce sujet, j'en appelle à votre volonté pour résister à la lecture de cette partie qui contient de nombreux spoilers sur la partie en cours.

Je vais commencer par vous détailler mon petit groupe de joueur :
- Mathias Hoffman : Ancien lieutenant de la garde de fer dans la cité de Roswitha von Wirsche, il a déserté en espérant empêcher une mission suicidaire pour ses hommes. L'eisenfurst a alors confié son commandement à Heinrich Dray qui l'a brillament accompli en sacrifiant la quasi intégralité des soldats sous ses ordres. Depuis Mathias s'en veut énormément. Il s'est reconverti, pour survivre avant tout, dans le travail de duelliste et il règle depuis des affaires de justice.
- Abigail Forreste : Cette jeune musicienne avalonienne a été éduqué par les druides avant d'entrer au service d'une noble famille, les Montgomery où elle prit en charge l'éducation des plus jeune enfants. Elle rêve de se consacrer uniquement à son art mais cela ne lui permet hélas pour l'heure pas de vivre. Les choses ont un peu changé depuis qu'elle a rencontré un Sidhe, fréquentant régulièrement les Montgomery. Celui-ci lui a inspiré certaines de ces plus belles oeuvres et elle en est devenu plus ou moins clairement l'écuyère. Elle a été envoyé en Eisen à sa demande pour y rencontrer Perchta, mais elle n'en sait pas plus.
- Julika Heyenburg : Née dans une noble famille eisenor, elle fut échangé dès sa naissance par ses parents car ceux-ci souhaitaient avoir un fils. Elle grandit donc au sein d'une famille bourgeoise sans connaitre ses origines jusqu'à sa demeure soit un jour attaqué et ses parents adoptifs tués par l'homme avec qui elle fut échangé. Elle s'est enfui et à servi comme marin sur un navire pendant plusieurs années avant de revenir en Eisen, prête à affronter ses démons.
- Magnus : Est un joyeux berserker qui n'a pas encore trop d'histoire mais ça va arriver. Il a perdu sa femme il y a peu et est parti à sa recherche.
- Un personnage à venir qui sera vraisemblablement une alchimiste castillane, que je n'ai pas encore intégré mais qui va pointer bientôt le bout de son nez.

J'ai également insisté pour que mes joueurs aient des liens avant le début de la partie. Ainsi Mathias et Magnus ont un affrontement à régler un de ces jours, car celui-ci fut laissé en suspens suite à une attaque de Monstre sur un village eisenor. Magnus a servi de garde du corps pour la caravane avec laquelle Abagail a traversé les Wardens. Julika et Abigail ont passée du bon temps ensemble pour une raison dont je ne me rappelle plus exactement. Julika et Mathias ont, de mémoire, grandis dans le même village/quartier.

La chronique se déroule à Starkbrunn, qui est rattaché au domaine de l'eisenfurst Falk Fischler, père de l'actuelle prétendante au trône ussuran, la Czarina Ketheryna. Celle-ci s'étant rendu compte de la nécessité de disposer d'une armée efficace a accepté l'idée de rétablir le dialogue avec son père et a envoyé vers sa cité une de ses proches, Anna Dimitriova, une commerçante vesten. Hélas, l'affaire s'est ébruitée et les partisans de Ilya Nikolovitch ont envoyé à ses trousses un change forme, Vasiliev Ivannovitch.
En parallèle de cela, dans cette cité en prise constante avec les Monstres, vit le docteur yashidi Ydidya Neiman. Celui-ci essaye depuis plusieurs mois de guérir un werwolf qu'il isole dans une cage en argent à chaque pleine lune. Celui-ci va être libéré sur ordre de Vasiliev par un petit groupe de Castillan facilement belliqueux, pour ajouter de la confusion. Cette expédition ne s'est pas bien terminé puisque leur chef, Juan el Triste, a perdu un de ses meilleurs hommes, Sebastian, dans l'affaire.
A noter également que Starkbrunn abrite une forte communauté castillane, en particulier des personnes victimes de l'Inquisition mais pas uniquement. Un quartier où sont regroupés Yashidis et Castillans s'est construit dans la ville et est devenu une sorte de ghetto assez peu sympathique.
Il faut ajouter que la cité est sous la protection de Elmina Elkhardt, qui dirige un groupe de vétéran des guerres d'Eisen ainsi que les Jogen Blut, mais cela est détaillé dans Nation de Théah.

Bon, le cadre étant à peu près planté, je continuerais avec les premières aventures dans la semaine :)

Avatar de l’utilisateur
Vincent
Messages : 195
Inscription : 07 déc. 2017, 13:16
Localisation : Devant mon ordi...

Re: Retour de campagne - Le serment de fer

par Vincent » 17 oct. 2018, 09:23

Merci pour ce résumé ! :)
Coordinateur des VF de 7ème mer et de Vampire : le Requiem (mais agent de la paix avant tout...)

Avatar de l’utilisateur
LeChangelin
Messages : 36
Inscription : 07 oct. 2018, 23:26

Re: Retour de campagne - Le serment de fer

par LeChangelin » 17 oct. 2018, 19:18

Je passe à présent à la partie en elle-même.

Scène 1 - Un monstre dans le ghetto

Les personnages sont à la poursuite d'un gigantesque loup qui, après avoir étripé une inconnue dans l'établissement où ils se trouvaient, s'est enfui prestement. Il s'agit de Vasiliev, le partisan du Czar Ilya Nikolovitch, qui vient d'éliminer ainsi l'émissaire de la Czarina Anna Diamitriova. La poursuite est intense, leur opposant court à grande vitesse et s'enfuit en direction du ghetto, où les personnages perdent sa trace.

Rameutant le quartier pour éviter une possible émeute, Mathias interroge les habitants des environs pendant que Magnus monte sur les toits pour voir si la créature ne s'est pas enfuit par en haut. Ils envoient chercher la milice et Mathias reste sur place, alors que Abigail, Julika et Magnus s'enfoncent dans le ghetto.

Ils passent devant un des rares établissements ouverts à cette heure indus, un lupanar tenu par les Castillans où ils voient les surveillants jetaient dehors deux individus. Pendant qu'Abigail et Julika s'empressent d'interroger le videur, qui n'est autre que Juan El Triste, Magnus suit les deux alcooliques anonymes qui partent dans les ruelles sordides du ghetto.

Pressant Juan, les jeunes femmes se rendent compte qu'il semble savoir quelque chose sur cette histoire de loup mais il se braque et rentre dans l'établissement.

Magnus voient l'un des deux hommes se faire précipiter dans le canal proche par une énorme masse velue. Celle-ci ressort un instant plus tard de l'eau, le sang encore aux babines. Il s'agit cette fois du werwolf qui a été libéré. Magnus le défit pour attirer son attention, alors que les autres personnages, y compris Mathias, accompagné par la milice, hâtent leur pas pour lui porter assistance. Passablement submergé par le nombre, le werwolf tente de fuir par les toits. Mais alors qu'il atteint les hauteurs, son bras est sectionné par un puissant lancer de hache du Vesten. Il tombe dans l'eau et ne réapparait pas.

Les personnages récupèrent le membre tranché et rejoignent l'établissement où ils dorment pour discuter des évènements. Ils décident d'aller rencontre dès le lendemain Elmina Elkhardt. Cela tombe bien puisque celle-ci demandent à les voir. Ils se rendent au bâtiment de la garnison où Mathias voit un des anciens soldats sous ses ordres. Il n'ose pas aller lui parler et file avec le reste de la troupe vers le bâtiment où a été conservé le corps d'Anna, l'émissaire de la Czarina. Ils découvrent sur elle quelques runes qu'ils pensent magiques et partent ensuite à la rencontre d'Elmina qui leur apporte son soutien pour leurs actions et leur demande s'ils acceptent de poursuivre leur investigation pour la sécurité de la ville, tout ses hommes étant actuellement à la recherche du werwolf. Les personnages quittent la garnison après avoir accepté et vont prochainement poursuivre leur enquête.

Avatar de l’utilisateur
taro_d_zbel
Messages : 135
Inscription : 06 avr. 2018, 23:33

Re: Retour de campagne - Le serment de fer

par taro_d_zbel » 19 oct. 2018, 17:38

Cooool ça !

Avatar de l’utilisateur
Samuel Bellamy
Messages : 20
Inscription : 10 oct. 2018, 19:12

Re: Retour de campagne - Le serment de fer

par Samuel Bellamy » 22 oct. 2018, 13:33

Lecture bien sympathique, merci !

Avatar de l’utilisateur
LeChangelin
Messages : 36
Inscription : 07 oct. 2018, 23:26

Re: Retour de campagne - Le serment de fer

par LeChangelin » 18 déc. 2018, 15:09

J'ai pris un peu de retard mais voici donc la suite des aventures de nos héros, avec en particulier l'arrivée de Esteban del Bosque de la Brujah, ancien noble castillan et jeune alchimiste dont le maitre et amant a été capturé récemment capturé par l'Inquisition.
Une bonne partie des évènements correspondent également aux trames individuelles des personnages que j'ai commencé à inclure dans le scénario.

De retour dans leur gargote favorite, nos compagnons ont donc décidé d'aller dès le lendemain de se rendre au marché de Starkbrunn, connu pour ses spécialités ... spéciales. Au programme, oreilles de troll, os de mort-vivant, humeur bileuse de vampire et autres joyeusetés. C'est là qu'ils retrouvent Esteban dont la caravane est arrivée la veille, après avoir perdu une bonne partie de sa cargaison et de ses hommes. Julieka présent sommairement Esteban au reste des protagonistes. Cependant, le fier Castillan peine à s'expliquer sur les raisons de sa venue et prends ses camarades avec une certaine hauteur qui ne plait guère à Magnus et Mathias qui se rebiffent, même si cela se conclut sans heurt. Après une courte discussion avec quelques commerçants, ils obtiennent l'adresse de l'Hexen recommandé par la commandante de la cité. Avec quelques appréhensions, arme au point, ils pénètrent dans l'antre située sous un des bâtiments de la ville. Là, ils trouvent une femme en plein travaux, portant un tablier largement sali par l'exercice de l'Hexenwerk. Après une courte discussion d'introduction, ils lui présentent la patte de Werwolf et lui indique leurs souhaits de lui remettre la main dessus. L'Hexen accepte de les aider moyennant compensation et leur demande de repasser quelques heures plus tard.

Durant ce temps, nos Héros vagabondent à leurs occupations : ainsi Mathias rencontre Gregor, un autre survivant de son ancien régiment et se décide cette fois à aller lui parler. La discussion se déroule mieux que ce qu'il ne le craignait, quand il apprend qu'Heinrich Dray a pris la tête de la compagnie et l'a mené au carnage annoncé par Mathias. Il a cependant par cet acte, auquel il a survécu, obtenu la faveur de Roswitha Von Wirsche et est depuis son âme damnée.

Abigail prend conscience alors qu'elle traine sur le marché que sa harpe est portée disparue. Si ces problèmes d'argent commençaient à l'interroger, il lui apparait désormais de plus en plus évident que le problème ne vient pas que de son étourderie mais sans doute de quelqu'un qui lui veut quelques maux ! Accompagné d'Esteban et de Julieka, elles prennent brusquement conscience que la place du marché s'est vidée et que seul des individus à la mine patibulaire sont à présent autour d'elle, les encerclant avec méthode. Il s'agit d'une petite bande locale recruté par Inès de Valguadir, agent de l'êveque Batista qui retient le maitre d'Esteban. Un combat efficace s'en suit et les individus abandonnent rapidement après quelques coups bien placés. Prenant le soin d'interroger l'un d'entre eux, celui-ci donne quelques détails flous et promet de ne rien tenter contre eux à nouveau. Ensemble, nos aventuriers décident de le relâcher mais de le suivre. Aussitôt arrivé chez lui, ils le voient parler avec une femme qui après un court instant le poignarde au cœur et jette un regard amusé en direction des héros.

Magnus quand à lui erre dans les troquets du ghettos, cherchant à sympathiser avec la populace castillane qui a commence à être des plus agacés par les accusations qui portent sur elle. Il espère ainsi apprendre au passage où se trouve un petit groupe de truand, castillans eux-aussi, qui sont, d'après les dires son futur beau-père, ceux qui réclament une rançon contre la libération de sa bien-aimée.

Le soir, alors qu'une partie du groupe arpentent les murailles de la cité, Julika retrouve son vieux ancien mentor, Willem, qui a l'air aussi surpris qu'elle de la retrouver. Il lui annonce que son père a survécu à l'incident qui l'a amené à fuir. En revanche, il ne peut plus vraiment se déplacer. Il lui annonce également le décès de sa mère. Il lui propose de la raccompagner prochainement jusqu'à son père qui risque de ne pas vivre encore bien longtemps tant il est accablé par la maladie.

Ces quelques mésaventures personnelles avancées, nos héros se remettent en quête de leur objectif et retrouvent l'Hexen qui, grâce à la main de Werwolf a créée une bougie dont l'intensité augmenté à mesure qu'ils se rapprochent de la créature. Sur une bonne intuition, ils démarrent leurs recherches aux alentours de l'hopital yashidi dont ils ont entendus parler dans la journée. Celui-ci est débordé du fait d'un assaut lancé par les Jogen Blut contre les morts-vivants, qui encercle la ville depuis la veille. Alors qu'Esteban apporte de l'aide aux blessés, le reste du groupe s'enfonce dans l'hopital et trouve au détour de quelques coursives une salle où se trouve une grande cage où est enfermé un homme. En l'observant, il constate que celle-ci est en argent. La bougie irradie vivement de sa lumière leur confirmant qu'ils ont face à eux le Werwolf qu'ils cherchaient. Ils constatent également que la serrure ordinaire a été détruite et que c'est une grosse chaine d'argent qui ferme désormais la cage. Nos héros échangent donc avec l'homme enfermé. Celui-ci leur explique être au soin du docteur Ydidya Neyman qui cherche à le soigner. Il se souvient avoir été sorti de sa cage de force par un groupe de Castillan la veille mais rien de plus. Au matin, il s'est réveillé dans la rue et à rejoint au plus rapidement l’hôpital pour pouvoir être soigné. Alors qu'ils discutent, la porte s'ouvre derrière eux. Le docteur yashidi Ydidya Neyman, manifestement peu content de leur présence dans ses lieux, se retrouve rapidement à devoir se justifier de la présence du Werwolf. Mathias le menace de révéler la présence de celui-ci aux autorités s'il ne s'en occupe pas lui même, ce que le docteur refuse, craignant la réaction de la foule. Les héros quittent les lieux et s'en vont immédiatement rendre compte à la commandante Elmina Elkhardt. Celle-ci, débordée, leur renouvelle sa confiance et leur indique de ne rien révéler pour l'heure, laissant au soin du docteur cette situation.

En attendant, nos héros s'interroge sur le pourquoi de l'affaire. Car un Werwolf n'est pas une créature contrôlable et il ne fait nul doute que celui qui a tué l'ambassadrice ussurane était venu spécifiquement pour cette victime. Il est ainsi temps pour eux d'explorer de nouvelles pistes, en particulier celle d'un marchand Vesten, dont ils ont entendus plusieurs fois parler, Karl Guiller.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________

Un peu moins d'action dans cette partie où j'ai perdu un peu de temps avec les conflits liés à l'introduction d'Esteban que j'ai un peu mal géré en ne lui créant de liaison qu'avec un seul membre du groupe. J'ai bien fait progressé les intrigues personnelles des joueurs. Je vous les met d'ailleurs juste après, si cela vous inspire, voire si vous avez de meilleures idées :)

Avatar de l’utilisateur
LeChangelin
Messages : 36
Inscription : 07 oct. 2018, 23:26

Re: Retour de campagne - Le serment de fer

par LeChangelin » 18 déc. 2018, 15:12

Matias Hoffman

Thème : L’absolution (3 étapes)

S’étant vu confié par Roswitha von Wirsche une mission suicidaire pour repousser une massive attaque d’horreur, clairement faite uniquement pour faire gagner du temps à une poignée de bourgeois, Matias a refusé d’envoyer son bataillon mourir juste par intérêt économique. Il a déserté, espérant que ses hommes ne serait pas envoyé en mission. Mais ceux-ci ont été immédiatement placé sous le commandement drastique d’Heinrich Dray, un chevalier qui attendait une occasion de faire ses preuves. Celui-ci réussit à repousser l’attaque mais non sans de très nombreux morts dans ses rangs. Seuls lui et deux des hommes, Karl et Gregor, plaçaient sous son commandement survécurent avec de terrible blessure. Ils ne durent leur survie qu’au sang de Roswitha. Ils furent cependant déclarer mort avec le reste de la compagnie et Roswitha les fit envoyer en tant qu’espion à Starkbrunn, pour se tenir au courant des agissements des chasseurs de monstre de la cité.

Étape 1 : S’expliquer avec ses compagnons.
Karl et Gregor sont deux anciens de la compagnie de Matias. Ils ont été envoyé par Roswitha pour servir d’espion à Starkbrunn. Ce sont d’excellent élément de la compagnie et Karl commence à avoir des remords de s’être mis au service de Roswitha. Mais son serment de sang l’empêche pour l’heure de trahir. Karl et Gregor n’en veulent pas particulièrement à leur ancien chef. Pour eux, c’est de l’histoire ancienne et ils n’auraient peut-être pas survécu s’il était resté.

Étape 2 : Affronter ses démons.
Matias ne dort plus bien. Il revoit sa compagnie en train de mourir après le récit de Karl et Gregor. Les créatures qu’il affronte semble sans cesse le défier sans qu’il arrive jamais à les tuer. Il doit se rendre compte qu’il doit impérativement s’appuyer sur ses anciens frères d’armes s’il veut vaincre ce qu’il pourchasse.

Étape 3 : Face aux Horreurs

Durant cette étape, Matias et ses deux anciens compagnons vont affronter une ou plusieurs puissantes horreurs et montrer leur valeur ensemble. Ce vestige de compagnie sera peut être l’embryon d’une future armée qui s’assemblera autour de l’ancien officier.

Fin : Laver son nom et celui de sa compagnie.

Suite à cet acte de bravoure, Matias se voit offrir une récompense importante par la cité de Starkbrunn. Il reçoit également une proposition du Drachenblot pour rejoindre leurs rangs … s’il parvient jusqu’à la cité.

_______________________________________________________________________________________________________________________________
Abigail Forreste

Depuis son arrivée chez les Montgomery, le Sidhe Unseelie Fallator a pris la famille sous sa coupe. C’est lui qui a fait venir Abigail et à attiser sa flamme envers Sir Edward, car il se divertit des relations humaines quand elles mènent à des situations compliquées. Il a mené Abigail vers la pratique du Glamour, lui offrant une inspiration qui lui manquait cruellement. Mais il convoite avant tout la possibilité de retrouver son ancienne amie/sœur/amante, Perchta, celle qu’il connu avant la séparation d’Avalon. Il a donc formé Abigail dans ce but car il est limité dans ses déplacements en dehors de l’Avalon. Son frère de la cours Seelie, Falastur, souhaite à tout prix empêcher que cela se produire mais lui aussi est considérablement bridé en dehors de l’Avalon, aussi a t’il placer une malédiction sur Abigail pour la retarder.

Thème : Malédiction

Étape 1 : Une malédiction qui s’étend.

Si à l’origine, Abigail rencontre uniquement des problèmes d’argents, elle va se rendre compte que cela s’étend à l’ensemble de ses effets personnelles, qui ont tendance à se perdre systématiquement, cela atteignant son paroxysme avec la perte de sa harpe.

Étape 2 : Malédiction … ou vol ?

Abigail va sans doute se lancer à la recherche du voleur de son instrument. Celui-ci s’avère de plus en plus difficile à comprendre. Il joue des tours qui mettent Abigail dans le pétrin, rendant chacune de ses actions difficiles. Il lui arrive cependant de commettre des erreurs et il laisse des traces de son passage de temps à autre. Il faut dire que aussi loin de sa terre d’origine, ses pouvoirs ont tendance à s’épuiser rapidement.

Étape 3 : Robin Goodfellow

Elle finira par capturer un Puck du nom Robin Goodfellow qui transporte avec lui toute ses affaires qu’il a volé depuis le début (sauf l’argent, qu’il a depuis longtemps dépensé). Celui-ci est amusé de la situation mais ne révélera pas facilement qu’il travaille pour Falastur. Il va continuer à suivre Abigail à qui il s’est attaché mais à qui il peut rien révéler (il a un gesa sur le fait de rien dire à Abigail des luttes pour le pouvoir entre Falastur et Fallator).

Fin : Un instrument à nul autre pareil

Puck rend son instrument à Abigail. Celui-ci ayant passé un certain temps entre les mains du Sidhe s’est vu imbibé de son Glamour et est devenu spécial, formant un son parfait et envoûtant.

Récompense : Objet fétiche (Harpe)

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Julika Heyenburg

Après l’échange de parent, Otton a grandi faisant la joie de ses parents adoptifs, devant un homme vaillant et courageux, qui rejoignit les Drachenbluts de Rosamund Roth, œuvrant pour le retour d’un Eisen puissant. Cependant, les parents de Julika, les Von Adel, parmi les rares vassaux loyaux d’Erich Sieger, virent leur territoire menacé par Wirsche.
Roswitha von Wirsche ayant placé des espions dans l’entourage, elle apprit l’existence de leur fille et plaça un de ses agents auprès de celle-ci : Willem.
Ayant échoué à prendre militaire le territoire qu’elle souhaitait, elle imagina un plan. Elle fit assassiné les Von Adel mais avait sous-estimé la compétence d’Otton à reprendre le domaine de ses parents avec efficacité. Elle mit donc en action Willem qui organisa l’attaque, puis la fuite de Julika en lui laissant penser qu’il s’agissait d’une fourberie de son substitut qui aurait chercher à se débarrasser d’elle pour éviter tout recours possible. Le coup viendrait ainsi de là où il ne l’attendrait pas. Elle fit en sorte que la jeune fille soit formée au mieux pour cet exercice et attend patiemment pour remettre les choses en œuvre.

Thème : Vendetta

Étape 1 :Retrouver des traces de sa famille.
Willem va la retrouver et lui dire qu’Otton a entendu dire qu’elle était encore vivante et cherche à l’éliminer. Il lui annonce également que son père a survécu au combat mais que sa mère est décédé. Le vieux Rodolphe n’est plus que le fantôme de ce qu’il fut depuis qu’il a perdu son épouse mais a toujours refusé d’engager les armes contre son fils.

Étape 2 : Courtes retrouvailles
Alors qu’elle vient de retrouver son père, à peine quelques instants après qu’elle l’ai vu, celui-ci meurt. On retrouve du poison dans son verre. Une enquête permet de retrouver celui qui est responsable du meurtre, une petite frappe du nom de Arnulf, qui donne rapidement le nom de son commanditaire : Otton von Adel !

Étape 3 : Trouver la faille.
Il s’agit dorénavant de trouver des informations sur le fourbe Otton Von Adel. Celui-ci règne sur le port d’Adel qui est une des rares sources de revenu de l’Eisenfurst Sieger. Sur place, suite à la forte désinformation de Wische, les gens trouvent qu’il taxe lourdement sa population et qu’il fréquente des Hexes (ce qui est vrai, mais principalement dans le but de contrer Roswitha Von Wirsche). Ils entendront certainement parler de son « âme damnée » : Heinrich le Noir (en réalité également au service du Drachenblut) !

Étape 4 : Une aide inattendue.
Roswitha va proposer son aide à Julika pour l’aider à reprendre ce qui lui revient de droit. Elle demande en échange que celle-ci lui prête allégeance lorsqu’elle aura repris son trône, plaçaient de facto Adel sous sa coupe. L’aide proposée dépendra des besoins de Julika mais sera clairement précieuse. Elle lui fournira surtout ce qui lui manque : de la légitimité pour régner, avec un document attestant de sa naissance.

Étape 5 : Otton, prends garde !
L’ultime étape de la confrontation ! Julika va enfin affronter Otton. Encore faut-il l’atteindre, et le détrôner publiquement afin d’être reconnue comme dirigeante de la cité. Il faudra pénétrer dans l’impénétrable forteresse pour enfin se retrouver face à son vil ennemie … en pleine discussion avec Rosamund Roth ...

Fin : Confronter Otton
Découvrir la vérité et comment elle s’est fait manipulé va sans doute mettre Julika en rage ! Et Roswitha connaitra bientôt la douleur de la vengeance !

Récompense : Fureur vengeresse

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Magnus

Emilia Hallstromdatter est issu d’une famille de carl, qui se partage le pouvoir de la cité de Volkirk. Celle-ci rêve d’obtenir une place à la ligue de Vendel depuis plusieurs années. Cependant, impossible de réaliser pareille chose car toute les places sont occupées de manière forte par leurs occupants. La seule solution consisterait à récupérer la place du représentant de l’Eisen, Joseph Volker, ancien majordome de l’impérator Riefenstahl. Pour obtenir ce poste de manière subtile, Hallstrom, le père d’Emilia, entend la marier au vieux majordome qui a perdu sa femme il y a bien des années. Cependant, les fiançailles avec Magnus lui pose quelque problèmes. Il organise donc le « kidnapping » de sa fille et envoie Magnus sur une fausse piste loin en Eisen.

Thème : Amour perdu

Étape 1 : Trouver les ravisseurs de son aimée.
Hallstrom a indiqué à Magnus que les ravisseurs d’Emilia était des Castillans résidant à Starkbrunn et qu’ils avaient demandé une rançon conséquente. Ceux-ci ont la réputation d’être redoutable et il espère que Magnus ne survivra pas à cet affrontement. S’il parvient à les interroger, il découvrira que les Castillans … n’ont strictement aucune connaissance de qui est Emilia.

Étape 2 : Retour à la case départ.
Mais si les Castillans ne sont pas impliqués, mais alors qui ? Magnus va incongrûment entendre dans une discussion que le vieux Volker va épouser la fille du Carl Hallstrom qu’il a capturé. Sans doute un mariage d’amour plaisante les deux individus. L’un d’eux, du nom de Herman, a été payé par Hallstrom lorsque celui-ci a su que Magnus avait survécu. Il entend ainsi dirigé la rage du jeune homme vers Volker et accomplir ainsi son objectif malgré tout, avec la mort de celui-ci ou de Magnus.

Étape 3 : Qu’il parle maintenant, ou se taise à jamais
Magnus arrive juste à temps pour empêcher la cérémonie. Et mettre à bas celui qui a volé sa dulcinée ! Comment les choses vont-elle se terminer pour tous dépendra des décisions du soldat.

Fin : Mariage avec son aimée … et découverte que son père est un Scélérat.

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Esteban del bosque de la Brujah

Le père d’Esteban, Alejandro, fut pendant la guerre de la Croix un jinete, se battant à cheval au côté des Grandes. Il participa à plusieurs campagnes au côté du Duc de Torres. Alors qu’il avait réussi à ramener celui-ci, moribond après une charge, il le confia à un galenos, un des médecins qui pratiquait alchimie et médecine. Celui-ci échoua totalement à soigner le duc, ce qu’Alejandro ne lui pardonna jamais, ignorant qu’en réalité, il s’agissait d’un des agents de l’evêque Ignacio de Limana. Il jura la perte de tout ce qui emprunterais la voie de l’alquimia, aussi fut-il gravement choqué quand il découvrit quelques années plus tard la passion de son fils unique pour cette pratique hérétique. Il se précipita pour rapporter tout ces faits à l’église, et plus particulièrement, de manière fort ironique à celui qui était désormais l’archevêque de San Gustavo, Ignacio de Limana. II espérait ainsi éloigner son fils de son amant, dont il accusa même d’avoir corrompu l’âme. Devant le refus de son fils d’obtempérer, il fit capturer Jaime et l’offrit à l’archevêque. Il tenta une dernière fois de ramener son fils dans le droit chemin, mais celui-ci venait de rejoindre une bande de révolutionnaire déments qui entendait supprimer le pouvoir de la noblesse. C’en était trop pour Alejandro qui déshérita son fils et le laissa en prise avec l’inquisition. Esteban du fuir la Castille, laissant son maître derrière lui et jurant de revenir le venger, mais sans jamais se douter du rôle de son père dans l’affaire.
L’archevêque envoi son âme damnée, Inès de Valguadir à la poursuite d’Esteban avec pour ordre de le ramener pour être torturé.

Thème : Vendetta (archevêque)

Étape 1 : La traque de l’inquisition
L’inquisition retrouve la trace d’Esteban à Starkbrunn. Inès de Valguadir recrute plusieurs brutes eisenors pour capturer Esteban. Ils pourront avouer avoir été engagé par une femme de Castille, dont la description se confond avec Madre Carlotta.

Étape 2 : Esteban devra comprendre que l’Inquisition ne le laissera jamais en paix.

Étapes 3/4/5 : à terminer

Iris
Administrateur
Messages : 2261
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: Retour de campagne - Le serment de fer

par Iris » 14 janv. 2019, 07:57

Sacré travail ! :-)

Vous avez l'air de passer un bon moment ensemble, c'est chouette ! :D
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
LeChangelin
Messages : 36
Inscription : 07 oct. 2018, 23:26

Re: Retour de campagne - Le serment de fer

par LeChangelin » 17 janv. 2019, 23:16

Comme on a refait une partie la semaine dernière, je tacherais de poster prochainement le compte rendu qui va en gros presque à la fin de ce premier scénario. La suite des aventures va se poursuivre en Eisen avec des enjeux politiques qui vont aller croissant et mêler bientôt en particulier l'Ussura et le Vestenmannavvnjar.

Avatar de l’utilisateur
Pierrot le fou
Messages : 83
Inscription : 31 mars 2016, 19:42

Re: Retour de campagne - Le serment de fer

par Pierrot le fou » 17 avr. 2019, 13:54

Pfiou, c'est un sacré travail que tu sembles avoir accompli là !
Où en êtes-vous désormais ? :)

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Nous sommes le 21 sept. 2019, 17:27