Chap.19 - Derrière la cascade Une aventure de la garde lunaire de Fort Ditelni à la frontière nord-ouest de l'Arolavie.

Avatar de l’utilisateur
Ysull-il
Messages : 24
Inscription : 07 sept. 2018, 14:50

Re: Chap.19 - Derrière la cascade

par Ysull-il » 07 sept. 2018, 16:05

Le terme de lutin ne sembla pas faire naître un regard bienveillant envers Ludmilla de la part de la druidesse. A l'inverse, il se durcit légèrement. Elle attendait surtout que le mage réponde et n'émit aucune parole supplémentaire.

Les esclaves étaient tous là, à se reposer sur des peaux tannées. Il y avait aussi un gobelin et le sergent Voukoll, blessé.

Avatar de l’utilisateur
Edzart
Messages : 830
Inscription : 31 mars 2016, 16:52

Re: Chap.19 - Derrière la cascade

par Edzart » 07 sept. 2018, 16:12

Aleksandr fut agréablement surpris par la maîtrise de la langue dont faisait preuve la svirfnebline. Il s'inclina légèrement, comme il put en raison de sa difformité. Le visage de l'homme était entièrement tordu, comme s'il était constamment crispé par la douleur et qu'une partie de sa face avait simplement fondue pour ne laisser qu'un amas de peau difficile à observer sans être mal à l'aise. Tout son corps ne semblait être qu'un ramassis d'os et de chairs assemblées de façon maladroite et dont une partie semblait ne pas avoir réussit à grandir. Pourtant, il semblait plus résistant que ce que cette carcasse tordue et bossue pouvait autoriser. Il s'avança vers la druidesse, ignorant Ludmilla qui faisait preuve de la plus grande des impolitesses.

"Je suis Aleksandr Novgorad. Mage de la garde lunaire, Seigneur de la maison Novgorad. Je suis ravi de faire ta connaissance, Protectrice des Maelossas. Je vous remercie de nous accueillir." En désignant les autres membres de son groupe, il ajouta : "Comme tu peux le voir, nous avons tous grand besoin de repos..."
Aleksandr Novgarad - Mage de guerre - Lv4
PV :35/35 - CA : 14
Sorts :
1 4/4
2 3/3
Trait de feu +5 (1d10 feu)
Poigne foudroyante +5 (1d8 Foudre) - Supprime la réaction

Iris
Administrateur
Messages : 2467
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: Chap.19 - Derrière la cascade

par Iris » 07 sept. 2018, 21:18

Derrière les "lutins" apparut la silhouette du sergent Voukoll. A côté de la druidesse, il paraissait un géant au crâne rasé, le poil de barbe piquant et ronchon, et ses vêtements trahissaient de récents très mauvais coups.

" Vous en avez mis un temps. Le mago vous a raconté, on a foiré notre sortie du val en tombant sur des saloperies de goules. Et après un sort trop bruyant, on est parti dans la forêt pour se mettre à couvert. C'est là que la fiancée du bossu a envoyé une messagère à huit pattes pour le guider ici. Les fées sont proches des svir... enfin des gnomes des profondeurs. Donc là, on dit merci aux fées, aux gnomes et aux farfadets et on avance, y'a des salles de repos et chez vous des gens qui tiennent plus debout."
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Ysull-il
Messages : 24
Inscription : 07 sept. 2018, 14:50

Re: Chap.19 - Derrière la cascade

par Ysull-il » 07 sept. 2018, 22:46

Le sergent Voukoll finissait de faire le raccord. Pour Ysull-il, il n'y avait plus de question à poser.
Elle finit d'observer le nouvel arrivage, avec distance mais insistance. Personne n'avait du lui apprendre à baisser les yeux. Elle se recula enfin pour que tous puissent suivre le sergent vers les salles de repos promises.
Ils étaient donc bienvenus, et même attendus.

Elle fit tout de même un signe de tête au Mage Aleksandr, avec respect.

Iris
Administrateur
Messages : 2467
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: Chap.19 - Derrière la cascade

par Iris » 08 sept. 2018, 12:09

Ils arrivèrent dans un complexe de salle peu hautes, toute arrondies, comme une succession d'alvéole. L'air était tiède et assez humide, de la mousse poussait généreusement, ainsi que des fougères, et d'étranges racines, sorte d'orchidées luminescentes. Les nouveaux venus purent s'asseoir sur des nattes tressées qu'on mit à leur disposition, et on distribua aussi des couvertures. Il y avait vraiment beaucoup de monde par rapport au matériel disponible de sorte qu'il fallut faire quelques aller-retour pour s'assurer que tout le monde était pourvu.

Les aventuriers se rassemblèrent dans une salle avec Voukoll. On leur apporta en guise de boisson une infusion un peu doucereuse, du réglisse ? Et des biscuits un peu sucré.

La druidesse était la seule à parler la langue des réfugiés, alors elle avait été désignée émissaire, négociatrice, intermédiaire, médiatrice, guide et conseillère. Bref,... elle était avec eux pour un bon moment, après quoi, elle retournerait à sa vie.
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Edzart
Messages : 830
Inscription : 31 mars 2016, 16:52

Re: Chap.19 - Derrière la cascade

par Edzart » 08 sept. 2018, 12:23

Aleksandr leva un sourcil quand Voukol répéta globalement ce qu'il venait de dire. Il sourit et dit avec un ton peut-être un peu trop enjoué :
"Ravi de vous voir sur pieds, Sergent." taquin, il ajouta pour que les autres l'entendent : "On a pas récupéré les meilleurs, mais au moins on est plus seuls."

Après cet échange, il suivit le groupe, rendant son signe de tête à Ysull-Il.
"Ysull-Il ? Je le prononce bien ? Je suis fasciné par cette magie que vous maîtrisez. J'ai déjà rencontré un druide, mais je n'ai pas eu l'occasion de pouvoir échanger avec lui bien longtemps... Il..." Aleksandr ne termina pas sa phrase, mais sa grimace ne laissait pas de doute sur ce qui venait ensuite.
Aleksandr Novgarad - Mage de guerre - Lv4
PV :35/35 - CA : 14
Sorts :
1 4/4
2 3/3
Trait de feu +5 (1d10 feu)
Poigne foudroyante +5 (1d8 Foudre) - Supprime la réaction

Avatar de l’utilisateur
Aeghiss
Messages : 539
Inscription : 31 mars 2016, 18:08
Localisation : Lyon

Re: Chap.19 - Derrière la cascade

par Aeghiss » 08 sept. 2018, 15:01

Agité d’innombrables questions, j’avais mal dormi. J’étais préoccupé par le sort de Jasna, et je n’étais pas parvenu à trouver de solution qui me paraisse indéniablement meilleure qu’une autre. Quoi que l’on fasse, nous serions obligés de faire des compromis, et j’étais bien incapable de juger lequel était le meilleur.

Partir à la recherche de Jasna en amenant avec nous les esclaves était bien sûr impensable. Attendre des renforts semblait pertinent, mais cela signifierait augmenter la distance entre les brigands et nous et le risque de ne pas les retrouver… Ou qu’ils la livrent à la maison Grovaedr et qu’elle soit torturée pour obtenir des informations.

Si nous souhaitions partir immédiatement à sa recherche, nous serions obligés de scinder le groupe, alors que nous étions déjà peu nombreux et assez vulnérables. Qui envoyer à la recherche de Jasna, et à qui confier les esclaves ? Combien, d’abord ? Rescinder le groupe d’esclaves, et lui donner des escortes d’autant plus faibles — une ou deux personnes seulement — ou le laisser entier et donc d’autant plus repérable ?

Moi-même, quelle destination prendre ? Ma connaissance des simples serait utile pour prendre soin des esclaves, mais je n’aimais pas l’idée de laisser d’autres partir à la recherche de Jasna sans pouvoir veiller sur eux. À vrai dire, quelle que soit la direction empruntée, il me semblait qu’elle signifiait s’engager dans une impasse.

Par ailleurs, je me préoccupais des esclaves, qui étaient fragiles et vulnérables, et donc j’avais peur que certains tombent malades. En outre, il y avait ces deux femmes que Terdéric et moi avions repérées et que je n’arrivais pas à cerner. Qui étaient-elles ? Étaient-elles de fausses esclaves infiltrées pour je ne sais quelle raison ? Quel était leur objectif ? Me faisais-je simplement des idées du fait de la fatigue et de la tension, qui sait ?

Et puis il y avait la question de la magie. La magie… J’étais donc, moi aussi, doté de pouvoirs magiques. Je savais être doté de pouvoirs de guérison, mais quelles étaient mes autres capacités ? Comment pouvais-je les découvrir ? Comment mieux les maîtriser ? D’où me venaient-elles ? Monde, j’en étais presque sûr, en était à l’origine.

Pour autant, je ne semblais pas avoir été directement « élu » par lui comme Jasna semblait l’avoir été par Verndari. Rien de très surprenant à cela, d’ailleurs : Monde était la divinité la plus primordiale de toute, et elle était la plus éloignée des affaires des mortels. Si je lui adressais une prière, me répondrait-il ? Je n’avais jamais entendu parler de vœux exaucés par Monde. Et s’il ne m’avait pas activement conféré ces pouvoirs, comment m’étaient-ils parvenus ? Est-ce qu’un druide comme Tauron — paix à son âme — saurait me guider ? Répondre à certaines de mes questions ?

Et quel était la vraie nature de mon anneau ? Père me l’avait offert lorsque j’étais parti pour la Garde Lunaire, et je savais qu’il se transmettait dans la famille de génération, mais Père ne m’avait rien confié à son sujet qui mentionne des pouvoirs quelconques ; et je pensais jusqu’ici qu’il ne s’agissait que d’un porte-bonheur symbolique.

Désormais, je n’en étais plus si certain. Que signifiait cette lueur qui en avait émané lorsque j’avais guéri Jasna ? Était-ce en fait lui qui me conférait mes pouvoirs ? Ou avait-il seulement réagi à mon utilisation de la magie ? Le cas échéant, quelle était la nature exacte de cette réaction ? Cette pierre avait-elle simplement une capacité de résonance mystique qui mettait en évidence le passage de flux magiques ? Ou avait-il de réelles capacités magiques qui pourraient m’être utiles ?

En ce cas, comment expliquer que Père ne m’en ait pas parlé ? N’était-il utilisable que par quelqu’un doté de pouvoirs magiques éveillés, et doté d’un pouvoir qui aurait sombré dans l’oubli au fil des générations ? Cela me semblait surprenant ? Ou peut-être son histoire, son lien étroit avec ma famille et l’attachement que nous lui avions porté l’un après l’autre, l’avaient-ils peu à peu investi d’un potentiel magique latent qui s’éveillait seulement aujourd’hui ?

Mes connaissances mystiques étaient si maigres qu’il m’était totalement impossible de distinguer les hypothèses plausibles de celles qui passeraient peut-être pour ridicules aux yeux d’un arcaniste expérimenté ; et je continuais de m’interroger et d’échafauder sans cesse de nouvelles hypothèses.

Tout occupé que j’étais par ces réflexions incessantes, j’avais été exceptionnellement taciturne en me levant au matin. Je m’étais essentiellement contenté de grognements et de hochements de tête comme seule communication avec mes camarades jusqu’à l’arrivée impromptue d’Aleksandr.

Je n’avais guère été plus communicatif à partir de ce moment. Même si j’avais légèrement laissé mes réflexions de côté lors du trajet, ç’avait été pour me concentrer sur les esclaves, vérifier qu’aucun d’entre eux ne montrait de graves signes de faiblesses, rester aux aguets au cas où un danger se serait manifesté, et couvrir nos traces du mieux que je le pouvais — ce qui n’était pas une mince affaire. Dans l’ensemble, j’avais été encore plus silencieux que le reste de la matinée.

Nous finîmes par arriver à l’endroit où s’étaient réfugiés Voukoll et Bizut : une grotte très bien cachée, emplie de plantes étranges et de champignons luminescents… Un refuge Svirfnebelin. Comment Voukoll et Aleksandr les avaient trouvés, et pourquoi les Svirfnebelins avaient décidé de les recueillir, c’était un mystère…

Ce fut Voukoll qui apporta la réponse : Nashmeska. Voilà qui était encore une alliance bien étrange, quoi que je comprenais désormais mieux l’hospitalité des Gnomes des profondeurs. Qui, parmi nous, avait déjà eu l’occasion d’en rencontrer ? J’étais probablement le seul, et encore : je n’oserais pas prétendre avoir fait plus que croiser quelques uns des rares représentants de leur peuple qui venaient à l’occasion commercer avec mon clan.

Malgré tout, j’avais certainement une connaissance nettement plus précise sur leur peuple que tout le reste de la troupe, hormis peut-être Voukoll. Et par dessus tout, j’avais un immense respect pour ce peuple qui, quoique souillé par le Chancre, continuait de se battre de toutes ses forces pour le contenir et protéger le monde de sa corruption. Même si sa culture était très différente de celle de mon peuple, il était probablement notre plus fidèle allié dans cette tâche. Par ailleurs, leur savoir-faire d’apothicaires, d’alchimistes et d’orfèvres était renommé parmi les miens.

Ce fut lorsque le mage se lança sur le sujet de la magie que je finis par sortir de mon mutisme.

« Alexsandr, je sais que tu es passionné par l’étude de la magie et des différentes manières de l’utiliser, mais je crois que nous avons d’autres priorités. »

Mon ton était plus sec que je ne l’aurais voulu : même si je n’avais pas pour but de réveiller les tensions latentes, le mage avait le don de se montrer désagréable à mes yeux et il avait fortement tendance à m’agacer par sa tendance à faire passer son obsession pour la magie et le pouvoir avant d’autres sujets qui devraient être prioritaires.

Me tournant vers la Svirfnebeline qui nous avait accueillis, je repris sur un ton plus doux, teinté d’un respect que tous pouvaient percevoir :

« Mes hommages, Ysull-Il. C’est un honneur de vous rencontrer, dis-je en m’inclinant profondément. Merci infiniment pour votre hospitalité. Ce serait un plaisir pour moi d’avoir une discussion plus poussée avec vous, mais j’ai peur que nous n’ayons d’abord des blessés dont prendre soin… Et des questions logistiques et stratégiques à discuter au plus vite, complétais-je en me tournant vers Aleksandr avec insistance. »
[ L'aigle d'Arolavie ]Wulfstan Eisenbrand — Chasseur nain (lvl 4).
PV : 32/32 — CA 15.
Emplacements de sorts : Niveau 1 — 3/3.
Carreaux : 9/20.

Avatar de l’utilisateur
Edzart
Messages : 830
Inscription : 31 mars 2016, 16:52

Re: Chap.19 - Derrière la cascade

par Edzart » 08 sept. 2018, 18:02

Aleksandr serra les dents et se tourna avec lenteur vers le nain. Sa posture, raidie par l'insulte et l'insolence de ce... pouilleux qui ne savait plus faire preuve de la moindre trace de respect depuis qu'il avait été nommé chef de manicle, montrait qu'il hésitait à monter au créneaux. Comment ce nain osait-il se permettre de lui parler sur ce ton après tout ce qu'il avait fait pour eux. Il allait répondre. Envoyer une pique au rôdeur et lui faire comprendre que sa petite scène n'avancerait à rien. Que les questions logistiques avaient été réglées bien avant qu'il ne veuille enfin bien vouloir agir en soldat. L'hypocrisie qu'il déployait devant les svirfneblins le faisait bouillir. Mais ça ne servait à rien. Aleksandr prit une grande inspiration et, plutôt que de monter sur ses grands chevaux, il laissa la pression redescendre. Ces quelques jours passés avec Voukoll avaient fini par lui apprendre quelques petites choses. Rester calme. Ce genre d'agressivité n'apporterait rien et même s'ils n'étaient pas les meilleurs amis et même clairement hostiles, il fallait qu'ils puissent rester unis pour sortir de cette merde. Si le nain ne faisait rien pour, c'était à lui de casser son putain d'égo pour y arriver.

Le mage regarda autour de lui, pour observer les esclaves qui s'installaient et qui étaient pris en charge par quelques svirfneblins pour les plus faibles et hocha la tête :

"Effectivement, merci pour ce rappel, Wulfstan. Il me semble par ailleurs que tu es le mieux placé dans notre manicle pour apporter des soins à nos blessés. J'en fais partie, par ailleurs." Crétin, pensa-t-il sans pour autant le dire. "Je pense qu'un peu de repos avant les discussions stratégiques nous fera du bien. Essayer de réfléchir à un plan avec la fatigue accumulée des derniers jours ne résultera à rien de grandiose. Mais on peut en discuter avec le Sergent."

La blessure au côté que la goule lui avait infligé le lançait toujours et, bien que préférant éviter d'y penser, Aleksandr avait peur qu'elle ne s'infecte. Après tout, il ne s'était gère laissé le temps de se remettre, pour pouvoir aller chercher l'autre manicle. Il salua Ysull-Il, qui n'avait pas eu le temps de répondre, désolé de devoir laisser la druidesse aux mains de ce nain hypocrite.

"Nous pourrons parler plus tard, j'espère." dit-il à l'attention de la svirfnebline avant de s'éloigner et de trouver Voukoll pour s'installer à côté de lui. Il profita de cet instant pour jeter un oeil à ses blessures et essayer d'en prendre soin le temps que quelqu'un de plus expérimenté dans ce domaine ait le temps de s'en occuper.

"Ca va, Sergent ?"
Aleksandr Novgarad - Mage de guerre - Lv4
PV :35/35 - CA : 14
Sorts :
1 4/4
2 3/3
Trait de feu +5 (1d10 feu)
Poigne foudroyante +5 (1d8 Foudre) - Supprime la réaction

Avatar de l’utilisateur
Ysull-il
Messages : 24
Inscription : 07 sept. 2018, 14:50

Re: Chap.19 - Derrière la cascade

par Ysull-il » 08 sept. 2018, 19:46

Le mage s'intéressait aux arts druidiques ? La jeune Ysull-il ne distingua pas vraiment la grimace, et montra un peu d'étonnement lorsqu'il ne termina pas sa phrase. Était-ce là une forme nouvelle de grammaire qu'elle ne connaissait pas ?
Mais très vite un nain mit court à ses questionnements. Il exposa des impératifs avec politesse mais fermeté.
Elle pencha doucement la tête en signe de compréhension, sans s'offusquer, autant pour Aleksandr que pour le nain dont elle ne connaissait pas encore le nom. Elle recula d'un pas pour laisser cours à leurs émotions.

Avatar de l’utilisateur
Casaïr
Messages : 777
Inscription : 07 avr. 2016, 14:09
Localisation : Arlon, Belgique

Re: Chap.19 - Derrière la cascade

par Casaïr » 08 sept. 2018, 20:21

Je constatais que c'était toujours le grand amour entre Wulfstan et Aleksandr mais je n'étais pas d'humeur à m'en amuser. Je regardais l'animation autour de moi, les petits êtres dont je n'avais pas retenu le nom prendre en charges les blessés, leur apportant couvertures et nourriture. Le Sergent Grognon et le mage avaient eu de la chance de les trouver, cela permettait une pause plus que bienvenue et aussi de redonner le moral aux esclaves.

Moi, je me bornais à regarder le passage menant vers la sortie, cherchant à deviner combien de lieues désormais me séparaient de Jasna.
Ludmilla
Guerrière niveau 2 | Paladine 2
CA : 17
Arme : épées courtes x2 (+4 toucher ; 1d6+2 dgts) | arbalète légère (+4 toucher ; 1d8+2 dgts, rechargement)
PV/dés : 33/4D10 | actuels : 33
Blessures : 0 | Fatigue : 0

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Nous sommes le 11 août 2020, 00:27