23. JOUR 15 | Par les profondeurs Une aventure de la garde lunaire de Fort Ditelni à la frontière nord-ouest de l'Arolavie.

Iris
Administrateur
Messages : 2214
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

23. JOUR 15 | Par les profondeurs

par Iris » 27 nov. 2018, 15:06

Ludmilla et Gaspardin s'étaient équipés grâce aux svirfnebelins et avaient fait leurs adieux à leurs compagnons.

Les aventuriers se trouvaient au bord d'une rivière souterraine. Elle avait du courant, elle était plutôt froide, et elle disparaissait sous la roche. Leur vie allait désormais dépendre de potions alchimiques. Il allait falloir plonger... respirer avec... se laisser entraîner jusqu'au puits... y grimper... et prier !

Même avec l'assistance de la magie, et de l'équipement des gnomes des profondeurs, ce n'était pas une perspective agréable.

Un éclaireur svirfnebelin qui ne parlait un mot des langues de la surface les avait amenés ici et le duo s'était fait expliquer qu'en se laissant porter par le courant, ils arriveraient dans une autre salle, plus profonde, où l'éclaireur les retrouverait et les attendrait quelques temps.
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Messages : 772
Inscription : 26 mars 2017, 14:33

Re: 23. JOUR 15 | Par les profondeurs

par Pwyll » 27 nov. 2018, 15:33

Le regard fixé sur le flot énergique de la rivière souterraine, Gaspardin sentait progressivement son courage et ses belles paroles partir avec le courant et s'enfoncer dans les profondeurs d'Eana pour ne plus jamais en revenir.

Il imaginait le petit corps d'un halfelin flotter dans un noir absolu pour finir déchiqueté par des crabes albinos.

Son histoire, sa courte vie, tout partait en lambeaux.

Il serra fort la mâchoire, découvrant ses dents comme un animal dans un grondement muet et secoua la tête avant de s'arracher à cette contemplation morbide.

"Ma Milla, c'est le moment. La vache, ça fait pas envie, mais on va y aller. On va même revenir et on sera trois."

Il resserra méthodiquement l'attache de son amulette, celle qui contenait une mèche des cheveux d'Alïndulé Celeglin, celle qui lui avait montré la lumière.

"Bon, autant prendre de suite les potions pour la respiration et la grimpette. Ça devrait nous permettre d'y aller avec un équipement léger et de pas se retrouver à poil face aux gardes éventuels."
Gaspardin Pied-Devant, Halfelin Paladin Niv 4
PV : 36/36 / Dépl. 7,5 m / CA 18 / Discrétion +8 / Sorts dispos : 3/3
Caliobé, Melessë Sorcière Niv 5
PV : 38(+8 temp)/38 Dague +7/D4+4 CA 16 DV utilisés : 0/5 JS : FO-1 DE+3 CO+5 IN-1 SA+4 CH+7

Iris
Administrateur
Messages : 2214
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: 23. JOUR 15 | Par les profondeurs

par Iris » 28 nov. 2018, 12:34

L'eau s'écoulait dans un bouillonnement inquiétant. En temps normal, sans potion, ce serait un suicide pur et simple.

Les aventuriers se regardaient en silence, cherchant l'élan nécessaire pour se lancer dans l'inconnu et le danger.
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Casaïr
Messages : 777
Inscription : 07 avr. 2016, 14:09
Localisation : Arlon, Belgique

Re: 23. JOUR 15 | Par les profondeurs

par Casaïr » 28 nov. 2018, 14:30

La rivière au cours rapide n'avait rien d'engageant et un rapide regard vers Gaspardin me confirma qu'il pensait comme moi.

"Au moins l'aller sera plus simple s'il suffit de se laisser porter..."

Mon manque d'enthousiasme perçait nettement dans mes paroles mais il était trop tard pour changer d'avis. Je m'approchais de l'eau, y trempais la main avant de la ressortir avec un petit cri étonné que j'interrompis immédiatement.

"Elle est glacée ! Quitte à s'endetter davantage, on aurait peut-être dû prendre des potions aussi pour ça. Quoique, à ce rythme ce sont nos enfants qui se retrouveraient à payer nos dettes."

Le double sens de mes propos me frappa en pleine poitrine, je me retournais vers Gaspardin, rouge pivoine.

"Je ne parle pas de NOS enfants à nous ! dis-je précipitamment. Enfin si, mais mes enfants, tes enfants, pas nos... Ho flûte !"

L'anxiété me faisait dire n'importe quoi et je pris le temps de respirer calmement et de calmer mon cœur qui battait la chamade. Ce dernier ne voulait rien entendre, la situation était tellement déstabilisante et dangereuse que je savais qu'il ne se calmerait qu'une fois toute cette histoire terminée pour de bon.

"C'est fou de voir tout ce qu'on a traversé, murmurais-je. Dire qu'au départ on avait simplement quitté fort Ditelni pour enquêter sur l'attaque qui avait eu lieu au village. Et maintenant, on s'apprête à entrer par effraction dans un château ennemi pour y délivrer ma sœur."

Un dernier regard vers le tunnel que nous emprunterions bientôt, obscur, effrayant, ravivant quelques souvenirs douloureux de ma vie d'avant. Je déglutis visiblement avant de m'en détourner. Je me retournais et pris Gaspardin dans mes bras, contenant avec peine les tremblements qui me secouaient.

"Merci d'être là, ta présence me donne de la force."

Je le relâchais, les joues rosies, un timide sourire sur les lèvres. Je pris les potions l'une après l'autre, grimaçais en avalant.

Ils auraient pu leur donner un goût agréable au moins, songeais-je en reposant les fioles vides. Je me claquais les joues pour me motiver, renvoyais un sourire plus franc au mini-paladin.

"Allez ! Une dernière parole avant qu'on se transforme en glaçon dans cette eau ?"
Ludmilla
Guerrière niveau 2 | Paladine 2
CA : 17
Arme : épées courtes x2 (+4 toucher ; 1d6+2 dgts) | arbalète légère (+4 toucher ; 1d8+2 dgts, rechargement)
PV/dés : 33/4D10 | actuels : 33
Blessures : 0 | Fatigue : 0

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Messages : 772
Inscription : 26 mars 2017, 14:33

Re: 23. JOUR 15 | Par les profondeurs

par Pwyll » 30 nov. 2018, 12:50

Les maladresses et la tendresse de Milla le firent sourire et rougir.

Gaspardin resserra tout ce qui risquait de partir avec le courant dans son équipement et but les potions à son tour.

Il rendit son étreinte à Milla et répondit à se dernière question :

"On va leur mettre la misère. Pour Jasna !"

Gaspardin Pied-Devant, Halfelin Paladin Niv 4
PV : 36/36 / Dépl. 7,5 m / CA 18 / Discrétion +8 / Sorts dispos : 3/3
Caliobé, Melessë Sorcière Niv 5
PV : 38(+8 temp)/38 Dague +7/D4+4 CA 16 DV utilisés : 0/5 JS : FO-1 DE+3 CO+5 IN-1 SA+4 CH+7

Avatar de l’utilisateur
Casaïr
Messages : 777
Inscription : 07 avr. 2016, 14:09
Localisation : Arlon, Belgique

Re: 23. JOUR 15 | Par les profondeurs

par Casaïr » 30 nov. 2018, 19:52

"Bien dit ! Et maintenant, on s'attache. Enfin, juste le temps de... enfin tu vois."

Je tirais la langue, mutine, tout en lui adressant un clin d'œil, attrapant la corde pour nous assurer le temps de notre épreuve dans une rivière si peu accueillante.

"Après ça, je te propose qu'on se trouve une source chaude pour s'y baigner", lançais-je en m'approchant frileusement du rebord.

Je vérifiais les nœuds de la corde, les sangles de mes épées courtes dans mon dos. J'avais préféré abandonner ma cotte de mailles, trop lourde et encombrante pour une telle mission mais ne pas avoir d'armure risquait d'être passablement dangereux.

"Cela me motivera d'autant plus à rester discrète", murmurais-je.

Aurais-je pu demander une protection quelconque aux svf... vres... scrz... breeeeeeeeef, aux gnomes des profondeurs, certainement mais nous aurions sans doute perdu beaucoup de temps le temps qu'ils trouvent quelque chose à ma taille et cela aurait encore alourdi ma dette. J'en avais déjà contracté une avec la Légion, je préférais éviter d'en avoir une autre pour une durée équivalente. Fuir le servage pour m'empêtrer dans un autre, très peu pour moi.

Je me trempais la nuque avec de l'eau froide, me retenant de crier de surprise tant l'eau était gelée. Bon sang, nager là-dedans me déplaisait au plus haut point.

"À la une, à la deux..." Je respirais un grand coup, fermais les yeux. "À la TROIS !"

Je sautais dans l'eau glacée, confiant ma vie à qui voudrais bien la protéger.
Ludmilla
Guerrière niveau 2 | Paladine 2
CA : 17
Arme : épées courtes x2 (+4 toucher ; 1d6+2 dgts) | arbalète légère (+4 toucher ; 1d8+2 dgts, rechargement)
PV/dés : 33/4D10 | actuels : 33
Blessures : 0 | Fatigue : 0

Iris
Administrateur
Messages : 2214
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: 23. JOUR 15 | Par les profondeurs

par Iris » 01 déc. 2018, 20:29

Ludmilla sauta dans l'eau. Elle lui sembla froide, mais moins horriblement glacée qu'il lui avait paru à première vue. Elle ouvrait les yeux et voyait plus nettement qu'elle ne s'y serait attendue. Par réflexe elle avait retenu sa respiration.

Le saut l'entraînait dans la rivière, engloutie dans le siphon noyé, mais sitôt qu'elle toucha la paroi elle y adhéra exceptionnellement bien et se rendit compte qu'elle pouvait avancer en ralentissant sa progression à son gré, tant qu'elle touchait la roche.

Il faisait une obscurité d'encre, mais la roche de lumière prêtée par les svirfnebelins remplissait son office et donnait à découvrir les tunnels immergés aux teintes blanc cassé, beige et ocre clair.

Il fallait progresser un bon moment sans respirer. La respiration retenue par réflexe ne faisait que repousser le moment de prendre la première bouffée dans l'eau. L'angoisse au coeur, elle s'y risqua à bout de souffle et fut surprise quand l'eau s'engouffrait dans sa gorge et ses poumons. Malgré l'inconfort de la situation, elle put respirer à l'aise, avec des sensations étranges de pesanteur en sentant de l'eau au lieu de l'air dans son corps.

Le puits finit par apparaître. Il fallait sortir de l'eau, cracher l'eau dans leurs poumons, et se réhabituer à l'air avant d'entamer l'ascension.

Le ciel à la verticale, loin au-dessus du puits, était nocturne, comme promis par les svirfnebelins.
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Messages : 772
Inscription : 26 mars 2017, 14:33

Re: 23. JOUR 15 | Par les profondeurs

par Pwyll » 05 déc. 2018, 14:14

Avant de sauter, Gaspardin avait bien vérifié une dernière fois que les potions restantes étaient bien attachées, celles que Jasna, Milla et lui devraient boire pour revenir vivants par le même chemin.

Milla avait sauté dans un "plouf" sonore et il ne tarda pas à la suivre.

L'expérience était particulièrement frappante, à tel point que ce sentiment d’irréel l'avait amené, pour un battement de cœur, à se demander s'il était bien là, présent, ou en plein rêve délirant.

Quand ils furent enfin à la verticale du puits, cette concrétisation des dangers de leur plan vint lui fouetter l'esprit et le remettre d'aplomb, un léger poids dans le ventre. Il avait l'habitude de cette sensation, il fallait y puiser pour trouver concentration et précision du geste.

Il murmurerait tant qu'ils ne seraient pas revenus en sécurité, loin sous terre.

"Je monte en premier, voir la cour. Reste à mi-hauteur, je te ferai signe si tu peux monter."

Il entama l'ascension.

Gaspardin Pied-Devant, Halfelin Paladin Niv 4
PV : 36/36 / Dépl. 7,5 m / CA 18 / Discrétion +8 / Sorts dispos : 3/3
Caliobé, Melessë Sorcière Niv 5
PV : 38(+8 temp)/38 Dague +7/D4+4 CA 16 DV utilisés : 0/5 JS : FO-1 DE+3 CO+5 IN-1 SA+4 CH+7

Avatar de l’utilisateur
Casaïr
Messages : 777
Inscription : 07 avr. 2016, 14:09
Localisation : Arlon, Belgique

Re: 23. JOUR 15 | Par les profondeurs

par Casaïr » 05 déc. 2018, 17:33

Finalement, suivre la rivière avait été une expérience moins pénible que je ne l'imaginais. Ce n'était pas non plus des plus agréables mais les potions en avaient retiré le danger potentiel. Restait toujours celui du château et de ses habitants. Une boule dans la gorge, je laissais passer Gaspardin devant, grimpant à sa suite pour m'arrêter à mi-chemin comme il me l'avait demandé.

"Sois prudent", lui lançais-je dans son dos, un rien d'appréhension dans la voix.
Ludmilla
Guerrière niveau 2 | Paladine 2
CA : 17
Arme : épées courtes x2 (+4 toucher ; 1d6+2 dgts) | arbalète légère (+4 toucher ; 1d8+2 dgts, rechargement)
PV/dés : 33/4D10 | actuels : 33
Blessures : 0 | Fatigue : 0

Iris
Administrateur
Messages : 2214
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: 23. JOUR 15 | Par les profondeurs

par Iris » 05 déc. 2018, 20:57



Gaspardin commença l'ascension, sentant sous ses doigts la roche froide et humide. A mesure qu'il montait, il discernait mieux le ciel sombre et l'infinité des étoiles, par delà le tunnel ténébreux qu'il gravissait.

Aucun son ne provenait de l'extérieur. Tout paraissait calme et endormi.
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités

Nous sommes le 20 juil. 2019, 12:09