[Arolavie] Chapitre 1 - Garder la frontière Une aventure de la garde lunaire de Fort Ditelni à la frontière nord-ouest de l'Arolavie.

Avatar de l’utilisateur
Edzart
Messages : 830
Inscription : 31 mars 2016, 16:52

Re: [Arolavie] Chapitre 1 - La frontière

par Edzart » 14 avr. 2016, 08:03

Je levai les yeux vers Ignir qui venait de parler. Avec mon ersatz de sourire, je lui tendis la main en me levant.
"Aleksandr. , lui dis-je. Avec plaisir. Viens avec moi. On ne va pas te laisser rencontrer le destructeur seul."
Je profitais de cette occasion pour me soustraire à la présence de toutes ces personnes et particulièrement Ludmilla qui semblait me foudroyer du regard. Je baissai les yeux sur Czep. J'espérais qu'il allait comprendre que je ne m'éclipsais pas pour le l'abandonner au milieu de cette faune, mais pour le laisser seul. Seul, pour qu'on ne l'associe pas à moi. Pour lui laisser le champs libre pour réussir à fédérer tout ce beau monde.

Je regardais à nouveau le tieffelin aux cheveux de feux. De plus... J'avais envie de faire plus ample connaissance avec ce charmant et curieux personnage.
Aleksandr Novgarad - Mage de guerre - Lv4
PV :35/35 - CA : 14
Sorts :
1 4/4
2 3/3
Trait de feu +5 (1d10 feu)
Poigne foudroyante +5 (1d8 Foudre) - Supprime la réaction

Avatar de l’utilisateur
Atorgael
Messages : 648
Inscription : 31 mars 2016, 22:43
Localisation : Meximieux

Re: [Arolavie] Chapitre 1 - La frontière

par Atorgael » 14 avr. 2016, 10:35

Levko commençait à se sentir un peu plus à l'aise, sa petite partie de dés avait au moins un peu détendu l'atmosphère.
Quand Aleks se leva pour accompagner le nouveau venu,il proposa à son chef de manicle en lui tendant les dés :
" Tu prends sa place Czep ? "
Un geste maladroit fit sauter un des dés de sa paume et l'envoya rouler au sol.
"Oula faut que j’arrête de boire moi, vous pensez qu'on pourrait manger un morceau avant d'aller s'coucher ? lança-t-il à la cantonade.
Levko - Roublard 5
DV:5D8 - PV 38/38pv - 0 niv Fatigue - CA 14 - 3/3 pts héroïsme

"Céraste" : Rapière+1 +7 / 1d8+4 - Buveuse de poison
Atq sournoises : +3d6 / Fulgurance sournoise / Roublardise / Esquive instinctive

Mon site pour Dragons

Avatar de l’utilisateur
Etmer_Fachronies
Messages : 629
Inscription : 31 mars 2016, 21:07
Localisation : Tour des Murmures, en Fachronies

Re: [Arolavie] Chapitre 1 - La frontière

par Etmer_Fachronies » 14 avr. 2016, 10:50

Yardan s’avança vers la table sous l’invitation de Tauron. Une partie de son esprit restait vigilante, car les éclats de voix avaient réveillé ses sens affutés. Mais déjà, il sentait l’ambiance en passe de se rasséréner autour de lui. Les tensions se dissipaient, ses nouveaux condisciples se relâchaient, les mains s’éloignaient des fourreaux. Serein, il accepta donc l’invitation avec plaisir, et s’assit souplement sur une chaise pour la seconde fois de la soirée.

L’elfe en face de lui dégageait une aura de sérénité prononcée, rafraichissante à souhait après cet orage passager. Tauron désigna d’un geste la tablée, et commença à s’exprimer d’une voix posée :

- Cher Yardan. Je suppose que vous ne maitrisez pas tellement les us et coutume de cette region et je pense que comme moi, la tournure ne vous parle pas. Enfin, elle ne vous est pas trés claire. Donc je me permet de repondre a la place de Ludmilla : Non, elle ne nous a rien interdit du tout. Elle surement, au vu de ce que j'ai pu voir, du refuser une offre du chef de l'autre Manicle.

Le moine hocha la tête, reconnaissant. En effet, il s’était ainsi mépris sur les paroles de Ludmilla. Décidément, maîtriser toutes les spécificités de l’Arolave allait lui demanderait d’autres efforts. Draaz aimait mettre ses disciples à l’épreuve.

- D'ailleurs, si j'ai raison, reprenait Tauron en cherchant du regard la rousse qui lui faisait face...
- Tout à fait, Tauron, confirma la guerrière en remettant en place sa chevelure. Mais maintenant que la situation est clarifiée, il ne devrait pas y avoir de soucis. Il faudra que je vous parle un peu plus tard, sourit-elle en s'adressant aux membres de son groupe plus spécifiquement, puisque nous formerons une unité d'assaut et l'autre, une unité de reconnaissance et d'infiltration.

La jeune femme s’interrompit alors que le dénommé Czepble revenait à leur table. Le chef de l’autre Manicle arborait un visage neutre, presque jovial, et se tenait fermement campé sur ses appuis. Pourtant, les flux énergétiques de l’homme étaient troublés, et Yardan comprit à sa grande surprise que cette assurance était une façade. Le moine en fut impressionné, car un tel contrôle de soi était chose impressionnante pour un non-initié. Cet homme avait du potentiel, peut-être devrait-il lui parler de la Supplique et de l’Ecoute.

Czepble se fendit de quelques paroles amicales, puis s’en retourna à sa table. Alors que Jasna se leva pour répondre à l’invitation à jouer de Levko, son voisin reparti de son ton cordial :

- … j'aimerai bien discuter d'un ton plus calme. Avec vous par exemple. D'où venez vous exactement mon cher ?

Yardan sourit, agréablement surpris. Depuis son arrivée dans les contrées Arolave, c’était la première fois qu’une personne s’enquérait de ses origines. Les gardes avaient bien noté son parcours lors de son enrôlement, mais c’était plus par formalisme que réel intérêt. D’un geste de la main, il se signa de reconnaissance au front et au nez.

- Mes pas m’ont porté bien loin des murs blancs du Dieu Dragon qui était mon foyer, répondit-il les yeux rieurs. Aux confins de la mer de Kromor, dans l’archipel des Dents de la Guivre siège le grand monastère du Commencement. Ses tours d’albâtre couronnent la montagne qui domine la Baie de la Vouivre, et ses cloches résonnent quand battent le zéphyr et l’aquilon. Sur les pics alentours flottent des étendards aux multiples couleurs, et les chants des adeptes y résonnent quand le soleil plonge derrière l’horizon. C’était un bel endroit.

Plus loin, le nouveau venu aux cheveux de braise se levait pour partir voir les responsables du camps, et Jasna jouait avec Levko. Yardan nota que son hôte elfe semblait intéressé par ses paroles, aussi continua-t-il un instant.

- Mais j’ai malgré tout dû quitter le Commencement, car ma formation achevée, Draaz me sommait d’accomplir ce pour quoi il m’avait choisi. Aussi aujourd’hui je me tiens devant vous, et j’en suis gré à la Grande Roue.

Yardan se pencha légèrement en avant, incitant son vis-à-vis à prendre la parole :

- Et vous donc, estimé Tauron – me donnez-vous d’ailleurs l’usage de votre nom à loisir ? Draaz a entremêlé mes pas avec ceux de la Légion Lunaire, mais j’ignore ce qui a mené un être tel que vous ici. M’expliqueriez-vous ?
Les Aigles d'Arolavie : Yardan, adepte du Dieu-Dragon - Moine de niveau 5
CA 15 - PV 38/38 (5d8) - DV 5/5 (d8+2) - Points Ki 5/5 - Héroïsme 3/3 - Gourde 8/10

Avatar de l’utilisateur
grayfoxliquid
Messages : 289
Inscription : 31 mars 2016, 16:44
Localisation : Sarreguemines

Re: [Arolavie] Chapitre 1 - La frontière

par grayfoxliquid » 14 avr. 2016, 11:21

" Tu prends sa place Czep ? "
L'invitation de Levko était la bienvenue. Une petite partie de dés était la bienvenue et peut-être qu'il pourrait en apprendre plus sur Jasna, assise en face de lui. Czepble avait réussi à se détendre et décida de ne plus essayer de sonder la plus jeune des guerrières, il en apprendrait sur elle bien assez tôt et la soirée était déjà suffisamment parsemée d'échecs. Certes, il la gardait à l'œil, mais c'était plus par réflex acquis au fil de ses années de roublard que pour essayer de la manipuler. Il regardait ses dés et voulait simplement jouer, se détendre un peu.

Lorsque Levko fit tomber le dé, il se pencha un peu vers lui et réussi à le rattraper avant qu'il ne sautille à travers la moitié de la taverne. Les jeux de dés sont ses favoris, mais qu'est-ce qu'ils peuvent être énervants lorsqu'ils se mettent à avoir leur propre vie en tombant de la table. Il se souvint d'un moment passé, lorsqu'il a essayé de rattraper un dé qui était tombé. Il courrait derrière comme un abruti... Mais c'était une autre époque, révolue depuis bien trop longtemps.
Il souriait, d'un sourire sincère maintenant, qu'il fit également en regardant Jasna au fil de la partie de dés. Il espérait qu'elle ne réagirait pas de manière aussi susceptible que sa sœur.
"Oula faut que j’arrête de boire moi, vous pensez qu'on pourrait manger un morceau avant d'aller s'coucher ?
"La tavernière semble vouloir fermer boutique dans pas trop longtemps, mais peut-être qu'elle a encore un peu de ce bouillon qu'elle réserve pour le Tiefflin. Quel est son nom au fait ? Je ne l'ai pas entendu."
En s'adressant au reste des joueurs il continua "Et appelez-moi Czep, je n'aime pas les fioritures du style "chef" ou les vouvoiements."
Czepble Pahszki (ou Czep), humain roublard niveau 1, 3/7 PV

Iris
Administrateur
Messages : 2502
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Heures des repas

par Iris » 14 avr. 2016, 11:25

Nana, depuis derrière son comptoir :

" Manger ? A cette heure ? Va falloir penser à causer à vot' estomac plus tôt dans la soirée ! "

Se rapprochant : "Il reste encore du bouillon avec des knödel, je peux le réchauffer un peu. Sinon, c'est pain et fromage."

Il faisait nuit, deux fils couchés, la plupart de la garnison avait déjà mangé, Nana rangeait, nettoyait la vaisselle... autant dire que Levko réagissait un peu tard.
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Aeghiss
Messages : 539
Inscription : 31 mars 2016, 18:08
Localisation : Lyon

Re: [Arolavie] Chapitre 1 - La frontière

par Aeghiss » 14 avr. 2016, 11:32

A peine avais-je eu un mince espoir de détendre l'atmosphère et d'instaurer un semblant de confiance, que mon imbécile de chef de manicle venait tout briser.
Malgré sa science des apparences, je pus percevoir un instant un autre visage caché derrière le sourire figé, et sentis bien le trouble dans ses mots. Que s'était-il passé? Qu'avait-il dit? J'aurais aimé le savoir... Car Ludmilla ne s'était certainement pas mise en colère pour rien. Pas seulement en colère d'ailleurs... Je sentais quelque chose de plus sourd dans le regard qu'elle lui porta.

"Eh bien. Ca s'est passé aussi bien que ça aurait pu se passer. Ne t'inquiète pas pour eux, ils comprendront bien assez tôt."

Je perçus le regard complice que le monstre porta à Czepble. Je n'aimais pas ça. Le Chancre se voyait en son corps, mais il devenait clair que son âme n'était pas des plus pures non plus... J'avais eu une mauvaise impression dès le début, et elle ne faisait que se confirmer.

"Jasna, Wulfstan, vous voulez vous joindre à nous ?"

Jasna accepta l'offre. Moi, perdu dans mes pensées, je n'eus pas de difficulté à donner l'impression de ne pas avoir entendu. Puis Ignir déclara :

"Excusez moi, mais je dois aller voir Voukol, est ce que quelqu'un aurait l’amabilité de m'indiquer le chemin ou même si j'ose l'espérer m'accompagner ?"

Alors que j'allais me proposer pour échapper à une nouvelle proposition de partie de dés, je fus devancé par le mutant difforme. Merde! J'espérais que cet immonde individu n'allait pas continuer ses plans avec notre nouvelle recrue. Néanmoins, venant d'un tieffelin, je devais m'attendre à ce que son âme, si elle n'étais pas déjà noire de naissance, ait été pervertie par le milieu défavorable dans lequel il avait grandi. Son âme, à moins que par miracle elle ne soit particulièrement pure, avait toutes les chances d'être sombre... Et sensible à des propositions malveillantes offertes par notre "cher ami" ici présent.
Je devais cependant voir le positif : j'échappais à sa présence, mais demeurais ici malgré tout, et je comptais bien en profiter pour continuer à jauger mes compagnons d'armes.
Je tournais la tête vers Tauron et Jardan, et portais mon attention sur leur conversation.
[ L'aigle d'Arolavie ]Wulfstan Eisenbrand — Chasseur nain (lvl 4).
PV : 32/32 — CA 15.
Emplacements de sorts : Niveau 1 — 3/3.
Carreaux : 9/20.

Avatar de l’utilisateur
Soulnight
Messages : 607
Inscription : 04 avr. 2016, 18:30

Re: [Arolavie] Chapitre 1 - La frontière

par Soulnight » 14 avr. 2016, 11:51

Après sa question, Ignir fut surpris de voir cet homme bizarre se lever en se présentant. La vue de cet individu ne le choquait pas, il voyait plus le regard des autres à son encontre... Ce même regard d'effroi, de dégout et de surprise qu'il avait reçu chaque fois que l'on avait découvert ses origines. D'une certaine façon, il se sentait proche de cet individu qui venait de lever les yeux vers lui en se présentant.
"Avec plaisir. Viens avec moi. On ne va pas te laisser rencontrer le destructeur seul."[/i]
Ignir ne manqua pas le regard de braise de Ludmilla qui regardait son interlocuteur, ni le petit coup d’œil de ce Alexandre vers l'individu qui avait réveillé son instinct.

"Se serait un plaisir de conversé avec quelqu'un, j'ai l'habitude de voyager seul, et donc ,parfois les conversations me manque. Les gens fuit souvent les Tieffelin"
Ignir ne manqua pas d'insister sur ces dernier mot en regardant Alekandr, le sourire au lèvre, histoire de souligner l'ironie de sa phrase. Cet homme devait avoir connu un rejet similaire.

Avant de sortir de la salle, Ignir regarda denouveau ses futurs compagnons, l'atmosphère avait l'air de s'être détendu, sauf pour Ludmilla qui semblait se contenir. Le Moine était intrigué par le sinistre individu dont Ignir n'avait pas retenu le nom...
" Tu prends sa place Czep ? "
Czep, voilà !

Avant de sortir, accompagné d'un compagnon de route, Ignir se dirige vers Nana pour lui demander poliment de lui mettre un peu de bouillons de coté, il devait d'abord aller voir Voukol le destructeur. Avant qu'elle ne pu émettre une réponse, il la remercia.
Se tournant maintenant vers Aleksandr

"Je te suis camarade"
Ignir Errin, Tieffelin Roublard 1 Rôdeur 2 / Pv 18/23
CA 12
Combat :
Epée courte : 1d6+3
Dague : 1d4+3
Arc court : 1d6+3
"Un dés pour les meujeter tous, une table pour les réunir. Un dès pour les faire jouer et dans le jdr les lier."

Avatar de l’utilisateur
Nailseater
Messages : 453
Inscription : 01 avr. 2016, 00:34
Localisation : Montpellier

Re: [Arolavie] Chapitre 1 - La frontière

par Nailseater » 14 avr. 2016, 12:10

L'atmosphère de la pièce se détendait un peu, Aleksandr s'était levé pour accompagner Ignir et Levko fit signe à Czep de les rejoindre dans la partie. Quand il s'assit en face d'elle, elle le fixa, essayant de jauger, de comprendre. S'il était renfrogné et froid l'instant d'avant, il se mit à sourire d'un coup ... Je crois que je ne comprendrais jamais ...

Elle ne lui rendit pas son sourire. Premièrement, elle ne passait pas l'éponge aussi facilement quand il s'agissait de Milla et deuxièmement ... elle ne savait pas sourire ce qui rendait l'exercice compliqué. Jasna se sentait entourée de personnage particulier, intelligent et calculateur. Qu'est ce que je fais ici ? Elle n'était pas très futé et comprenait assez mal les gens - à part Milla.
"Et appelez-moi Czep, je n'aime pas les fioritures du style "chef" ou les vouvoiements."
Sortie de ces pensées, Jasna lança une fois de plus ses dés. 6. 4. 2. Elle n'aimait pas trop le chiffre 6, trop grand. Deux par contre c'est pas mal. Un regard vers Milla.

"Je ne vouvoies jamais personne alors ça ne me changera pas trop."
Simple constat. "Bon et sinon tu parlais de travailler intelligemment, ensemble. Tu pensais à quoi ?"
Dernière modification par Nailseater le 14 avr. 2016, 13:27, modifié 1 fois.
Jasna Guerrière 1 Prêtresse 2
PV : 33 Actuels : 28
Combat :
Attaque : +6 Dégâts : 1D8+4 + 1d6| 1D10 + 4 +1d6 C.A. 17
3 sorts mineurs
1 : Détection de la magie|Éclair traçant|Mot de guérison |Imprécation| Blessure* |Simulacre de vie*
2 :

Avatar de l’utilisateur
Lucasdlk
Messages : 166
Inscription : 31 mars 2016, 18:15
Localisation : Bordeaux

Re: [Arolavie] Chapitre 1 - La frontière

par Lucasdlk » 14 avr. 2016, 12:54

Tauron etait vraiment perturbé. Il ne comprennait pas ce qu'il venait de se passer. Pendant que Yardan repondait tres gentillement a sa question (qui lui avait deja demandé pas mal d'efforts, au vu des circonstances), les choses se sont accéléré.
Tout le monde s'est mit en mouvement et Tauron n'écoutait que d'une oreille ce que disait Yardan.
Puis son esprit parvint a se concentrer quand Yardan enonca les mots "Draaz a entremélé mes pas" ..
Qui etait ce "Draaz" ? Une divinité a en juger par l'emploi de son nom dans chacune des actions du moine.
Tauron chercha dans son esprit s'il avait déjà entendu parlé de ce dieu des contrée lointaine
(
Tandis qu'il cherchait dans son esprit, il se taisa, la mine renfrogné. Faisant abstraction des gens autour de lui. Il aimait réfléchir.
C'est Jasna qui le sorti de ses pensées
"Bon et sinon tu parlais de travailler intelligemment, ensemble. Tu pensais à quoi ?"
Mince, combien de temps avait-il été perdu dans ses pensée ?
Il regarda le moine, essayant de déterminer s'il avait pris son silence comme un refus de répondre..
"Euh.. Pardonnez moi, cher Yardan. J’étais perdu dans mes pensée. De plus, je n'ai pas vraiment l'habitude d'avoir autant de personnes autour de moi. Je suis désolé."
Il se redressa.
"Je vient de loin moi aussi. J'ai quitté mon bois sacré et ma tranquillité car, avide de connaissances, j'ai décidé d'étudier les bois sacré de ces lieux. On dit parmi les druides que la Svatlies est exceptionnelle. Je suis rentré au service de la garde lunaire dans l'espoir de pouvoir etudier cette foret. J'ai besoin de terre, d'argent et surtout de faire mes preuves auprés du Cercle Druidique local."

Finalement, parler a cet etranger s'averait plus facile que prévu. Tauron, legerement nerveux quand meme, posa une main sur la tete de Celeb. Il se decida a tourner la tete vers les autres. Le tiefflin et le mage etait parti. Jasna jouait au dés.

Il en avait assez eu pour son premier jour. Il se leva,
"Excusez moi. Ce fut un plaisir de vous rencontrer."
Il pris la direction de ses appartements. Du repos, enfin.

Avatar de l’utilisateur
grayfoxliquid
Messages : 289
Inscription : 31 mars 2016, 16:44
Localisation : Sarreguemines

Re: [Arolavie] Chapitre 1 - La frontière

par grayfoxliquid » 14 avr. 2016, 13:21

"Je ne vouvoies jamais personne alors ça ne me changera pas trop."
À ces paroles de Jasna Czep releva la tête vers elle, quittant les dés des yeux. Il était étonné, ne s'attendait pas à ce qu'elle lui réponde après la réaction de sa sœur.
"Bon et sinon tu parlais de travailler intelligemment, ensemble. Tu pensais à quoi ?"
Czep était encore plus étonné qu'elle lui pose une question. Elle cherchait la conversation. Pourquoi ? voulait-elle le jauger comme lui à l'habitude de le faire ?
Quoiqu'il en soit il ne voulait plus s'en inquiéter, las de cette soirée qui lui a probablement coûté en crédibilité.
Si son visage a pu laisser entrevoir de la surprise, cela ne dura pas. Il répondit à Jasna d'un ton simple et posé, la voix peut-être un peu plus forte pour qu'elle l'entende par-dessus le brouhaha des jeux et conversations. Si quelqu'un était intéressé par la conversation, il n'aurait pas de problèmes à la suivre.

"Eh bien, Jasna, comme ta sœur l'a déjà dit, votre manicle formera une force de frappe, tandis que nous formerons plutôt une force de reconnaissance. De cette manière nous devrions au mieux utiliser les compétences de chacun. Je ne sais pas ce que Voukol nous réserve..." Il détestait ce personnage et prononcer son nom était horrible pour lui "... mais utilisant le terme de "manicle" je ne peux qu'imaginer que la légion n'attende pas de nous que nous allions traire ses vaches." Il lança les dés et les regarda. 3, 2, 5. Puis les passa à Levko. Il continua "Selon ce qui nous attend, nous devons être capables d'oublier les origines, les apparences et les préférences de chacun, la vie de chacun d'entre nous en dépendra probablement."

Sur ces derniers mots il lança un court regard en biais à Wulfstan qui écoutait probablement sans vouloir le montrer, il n'était pas difficile de comprendre ses pensées quant à Aleksandr, son dégoût se lisait sur son visage. Il se dit qu'il allait devoir lui parler plus tard. La discorde entre les chefs de manicle était déjà de trop, si en plus il y en avait parmi les membres de chaque groupe, autant se suicider tout de suite.
Czepble Pahszki (ou Czep), humain roublard niveau 1, 3/7 PV

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités

Nous sommes le 21 oct. 2020, 07:25