Bavardages : Classes de prestige, carrières héroïques, archétypes... Présentations, annonces officielles, recherche de joueurs, organisation de parties en ligne...

Iris
Administrateur
Messages : 2455
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Bavardages : Classes de prestige, carrières héroïques, archétypes...

par Iris » 02 avr. 2016, 11:19

Dans les éditions précédentes et parallèles (Pathfinder) existaient de nombreux archétypes, classes de prestiges et autres variations. Certaines tenaient du perfectionnement du multiclassage (le théurge mystique, c'est un magicien - prêtre), de l'archétype ennemi (chevalier noir, assassin), d'autres pouvaient apporter des approches différentes de jeu, des teintes très appréciées.

Quelles sont les classes de prestige (ou archétype ou assimilable ^^) qui vous ont le plus marquée... et pourquoi ? Mécanique de jeu ? Un pouvoir en particulier ? Background ? Ambiance ? Ou tout simplement de très bons souvenirs à le jouer ? :)
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Tarlissian
Messages : 14
Inscription : 31 mars 2016, 20:51
Localisation : Environs de Niort

Re: Bavardages : Classes de prestige, carrières héroïques, archétypes...

par Tarlissian » 02 avr. 2016, 15:27

Sans hésitation, la classe Oracle de Pathfinder.

C'est difficile à expliquer pourquoi, je pense que cela est dû à la spécificité des Mystères, qui lui donne des capacités en parallèle des sorts divins, et laisse également une liberté d'interprétations dans le jeu qu'un prêtre aurait un peu moins.
Shigemori:" Vous combattez pour de l'or, tandis que nous, nous nous battons pour l'honneur!!"
Tarlissian:" Chacun de nous se bat pour ce qui lui manque le plus..."

Iris
Administrateur
Messages : 2455
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: Bavardages : Classes de prestige, carrières héroïques, archétypes...

par Iris » 02 avr. 2016, 15:36

Est-ce que tu pourrais développer ? En quoi l'Oracle est-il si différent du prêtre par exemple ? Parce que si ce n'est qu'une question de Mystères, il pourrait devenir un archétype avec spécificité de roleplay, tout simplement ^^
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Tarlissian
Messages : 14
Inscription : 31 mars 2016, 20:51
Localisation : Environs de Niort

Re: Bavardages : Classes de prestige, carrières héroïques, archétypes...

par Tarlissian » 02 avr. 2016, 16:03

Est-ce que tu pourrais développer ? En quoi l'Oracle est-il si différent du prêtre par exemple ? Parce que si ce n'est qu'une question de Mystères, il pourrait devenir un archétype avec spécificité de roleplay, tout simplement ^^
Le roleplay peut permettre de faire à peu près tout avec un personnage, surtout si comme moi, on commence par créer la personnalité et l'historique avant le côté technique du PJ.
Donc oui, un archétype pourrait suffire, mais les pouvoirs des Mystères en effet ajoute quelque chose qu'un Prêtre n'a pas, et qui parfois peut vraiment apporter un plus tant ils sont variés.

Un prêtre, on l'apprécie surtout parce-qu'il va soigner, est fort contre les Morts-vivants, et a accès à des sorts importants de Magie Divine. Mais je trouve que dans les règles, rien ne permet de beaucoup le personnaliser en terme technique, par rapport à sa divinité par exemple (les Domaines ne me semblent pas assez influent)
Un Oracle, c'est un personnage qui se distingue d'abord par sa Malédiction, ensuite qui peut avoir des capacités combattantes ou pratiques grâce à son Mystère, qu'on ne pourrait avoir facilement autrement: Création d'un pont magique, téléportation instantanée sans que ce soit un sort, relance de jet de dé, etc....
Et ces capacités s'ajoutent donc à la Magie Divine à laquelle cette classe à accès.

Cela en fait un personnage polyvalent, non contraint par le lancement de sorts et pouvant apporter des plus en combat sans pour autant que ce soit des dégâts (Exemple: Dans le mystère du temps, par une attaque de contact on peut faire disparaître temporairement un ennemi par une attaque de contact. Cela ne provoque aucun dégât, mais stratégiquement, cela peut permettre au groupe de se soigner via les sorts de l'oracle ou autre, de se repositionner stratégiquement etc...)

Cette classe n'est en rien "bourrine", avec des Dés de vie raisonnable, mais je trouve que par rapport à un prêtre, elle offre plus de possibilités d'influer sur une scène.
L'exemple qui me fait appuyer cela, c'est une séance au cours de laquelle mon personnage Oracle du Temps à fait relancer au MJ un jet 'attaque qui était un Critique et allait achever notre Guerrier, et qui a aussi tout au long du combat pu me faire relancer 4 fois des jets d'attaques ratés, qui au final ont pu toucher et achever le Boss final.
Imaginez la scène dans laquelle je passais donc mon temps en roleplay à invoquer ma divinité et mes Mystères et sorts pour relancer mes dés, et l'excitation générale à chaque fois que ça touchait derrière!!!

Bon, c'est un peu long j'avoue, mais voici pourquoi j'aime la classe d'Oracle plus qu'aucune autre.
Shigemori:" Vous combattez pour de l'or, tandis que nous, nous nous battons pour l'honneur!!"
Tarlissian:" Chacun de nous se bat pour ce qui lui manque le plus..."

Avatar de l’utilisateur
Edzart
Messages : 830
Inscription : 31 mars 2016, 16:52

Re: Bavardages : Classes de prestige, carrières héroïques, archétypes...

par Edzart » 03 avr. 2016, 10:29

Je ne me souviens pas qu'on pouvait faire relancer les jets d'attaques des autres avec l'oracle...

Sinon regarde le don "Lucky" et le magicien spécialisé dans la divination, dans D&D5. ;)


Personnellement j'ai toujours été contre les classes de prestiges. Non seulement elles n'étaient absolument pas équilibrées et poussait toujours vers un powerplaying lourd, mais en plus elles étaient compliquées.

J'aime assez le système des archétypes comme il est réalisé dans D&D5 et j'espère que le supplément prévu bientôt ne les déséquilibrera pas complètement.

Je suis assez attaché à cette notion d'équilibre pour une raison simple : je me connais. J'ai beau adorer le jeu de rôle pour le rôle, j'ai beau faire des personnages nimp, arrivé un moment, si je vois un moyen de faire un truc très puissant, je vais galérer à résister. ;)

Bon, sinon, pour répondre à la question :
J'ai toujours aaaaaadoré les magiciens. Quels que soient les univers. Et c'est donc l'archétype du Devin que je préfère.
J'avoue que préparer deux d20 le matin et pouvoir remplacer n'importe quoi avec ces dés. Miam.

Ce que j'aimerais voir arriver et que j'ai déjà un peu cherché et vu passer sur le site des magiciens de la côte, mais réalisé par un fan, c'est la magie du sang.

Miam. Un peu de glauque.
Aleksandr Novgarad - Mage de guerre - Lv4
PV :35/35 - CA : 14
Sorts :
1 4/4
2 3/3
Trait de feu +5 (1d10 feu)
Poigne foudroyante +5 (1d8 Foudre) - Supprime la réaction

Oberon
Messages : 22
Inscription : 31 mars 2016, 18:15

Re: Bavardages : Classes de prestige, carrières héroïques, archétypes...

par Oberon » 03 avr. 2016, 13:32

Tu parle d'équilibre et tu parles de magie du sang.

Il n'y aurait pas comme une contradiction?
"We don't stop playing because we grow old; we grow old because we stop playing." George Bernard Shaw

Avatar de l’utilisateur
Tarlissian
Messages : 14
Inscription : 31 mars 2016, 20:51
Localisation : Environs de Niort

Re: Bavardages : Classes de prestige, carrières héroïques, archétypes...

par Tarlissian » 03 avr. 2016, 16:13

Je ne me souviens pas qu'on pouvait faire relancer les jets d'attaques des autres avec l'oracle...

Sinon regarde le don "Lucky" et le magicien spécialisé dans la divination, dans D&D5. ;)
.
C'est l'archétype d'Oracle "doublement maudit" qui donne cette capacité:
"Mauvaise fortune (Ext). Au niveau 1, par une action immédiate, il peut obliger une créature située dans les 9 mètres (6 c) à relancer un jet de d20 qu’il vient de faire avant d’en connaître le résultat. La cible doit conserver le résultat du second jet, même s’il est pire que le premier. Une fois qu’une créature a été affectée par la mauvaise fortune de l’oracle, elle ne peut plus en être victime pendant 1 jour."

Pathfinder est la seule version de D&D à laquelle j'ai joué, donc je ne peux appréhender ton conseil sur le magicien Devin :roll:
Shigemori:" Vous combattez pour de l'or, tandis que nous, nous nous battons pour l'honneur!!"
Tarlissian:" Chacun de nous se bat pour ce qui lui manque le plus..."

Avatar de l’utilisateur
Edzart
Messages : 830
Inscription : 31 mars 2016, 16:52

Re: Bavardages : Classes de prestige, carrières héroïques, archétypes...

par Edzart » 03 avr. 2016, 16:33

Le magicien devin lance au début de la journée deux d20. Il garde les résultats de côté et peut les appliquer à un de ses jets, un jet d'un allié ou le jet d'un ennemi, avant qu'il ne lance les dés.
Mais tu sais ce que tu appliques comme résultat. =)

Je n'ai pas réussi à suivre tout Pathfinder, je l'avoue, j'ai un peu de mal avec le principe des suppléments qui s'enchaînent à la vitesse de l'éclair, avec de nouvelles classes tous les mois. =P

Et le don chanceux, c'est un peu le même principe que ce que tu faisais avec l'oracle.

(On doit trouver la description sur AideDD. Si je me souviens bien, tu peux relancer ton jet ou celui d'un adversaire qui t'attaque.)
Aleksandr Novgarad - Mage de guerre - Lv4
PV :35/35 - CA : 14
Sorts :
1 4/4
2 3/3
Trait de feu +5 (1d10 feu)
Poigne foudroyante +5 (1d8 Foudre) - Supprime la réaction

Dorjé
Messages : 2
Inscription : 04 avr. 2016, 11:59

Re: Bavardages : Classes de prestige, carrières héroïques, archétypes...

par Dorjé » 04 avr. 2016, 12:51

Personnellement à Pathfinder, dans les classes supplémentaires je me sert beaucoup de la classe de Chevalier pour mes PNJs car moins restrictive que la classe de paladin et est une classe non magique. Versus le Guerrier, le Chevalier est plus orienté, le guerrier étant trop versatile pour créer "rapidement" quelque chose. Enfin, j'ai bien aimé (et adapté à ma campagne) les différents ordres de chevalerie proposés.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

Nous sommes le 06 juil. 2020, 05:36