[MJ] Justice dans la société naine Forum dédié à l'univers de Dragons

Prof
Messages : 15
Inscription : 13 janv. 2018, 09:38

[MJ] Justice dans la société naine

par Prof » 02 avr. 2019, 19:20

Bonjour,
Je poste ce message pour récupérer vos bonnes idées quant à la suite d’une aventure que ja fais jouer dans la campagne LES BAGUES DE LA REINE.

Les PJ venaient de récupérer une pièce maîtresse du scenario en fouillant la chambre du défunt roi nain Ozram. La mort suspecte du roi a entraîné un déchirement au sein de la ville naine entre 2 candidats à la succession. L’un est pour l’ouverture des frontières, l’autre est pour la fermeture. L’ambiance est donc assez tendue dans le royaume nain. Nos Pj ont pu entrer grâce à leur nain paladin, qui s’est porté garant de leur bonne attitude. Hélas, dans la maison même du roi, alors que les PJ souhaitaient interroger la veuve à l’étage après avoir subtilisé intelligemment le marteau du roi, le demi orc de la troupe a décoché un coup de poing fabuleux au pauvre garde nain qui gardait l’escalier et donc l’accès à la veuve: il trouvait bizarre que les aventuriers souhaitent remonter la voir. Nous avons terminé l’aventure sur ce cliffhanger.

Quelle est votre vision de la justice Naine dans ces circonstances ? J’ai des pistes ( amende, cachot etc ) Comment auriez vous géré ce moment ?

Avatar de l’utilisateur
NainPaladin
Messages : 349
Inscription : 31 mars 2016, 16:11
Localisation : Paris

Re: [MJ] Justice dans la société naine

par NainPaladin » 03 avr. 2019, 08:46

Pour pas pourrir la campagne, je vois deux possibilités :
- c'est un signe de plus s'il faut fermer les frontières et renvoyer chez eux les étrangers ! L'affaire devient politique et les héros devront résoudre le problème de la ville pour s'en sortir. Ils auront des ennemis mais aussi des alliés inattendus. A la première comparution l'avocat obtiendra grâce à une vieille jurisprudence la qualification de bagarre de taverne, alors que le procureur lui, avec la foule en délire criait au coup d'État.

- des excuses, un dédommagement en pièces d'or et... L'équivalent du bracelet électronique : sort ou serment avec en garantie l'honneur du nain Paladin du groupe.

C'est des idées comme ça, ça dépend beaucoup de l'ambiance...
Les Ombres d'Esteren - 0. Prologue - p. 16 : Il est tout à fait possible de réfléchir beaucoup tout en étant sot ; chose plus commune qu’on ne le pense.

Iris
Administrateur
Messages : 2250
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: [MJ] Justice dans la société naine

par Iris » 15 avr. 2019, 10:35

Je pense qu'on peut aussi considérer que les sociétés sont globalement plus violentes que les nôtres, avec consécutivement une tolérance à la violence plus élevée. Si on part sur ce postulat, il est possible de s'appuyer sur la justice d'ancien régime :

* toute atteinte physique (cela va jusqu'au viol et au meurtre) peut être résolue par un accord négocié avec la victime ou sa famille. Cela peut passer par une compensation financière, mais on peut imaginer aussi l'esclavage à temps (donc pour durée déterminée être au service de sa victime ou de sa famille) ou l'accomplissement d'une mission
* sinon, peine infamante (fouet, exposition publique, carcan, marque au fer, bannissement, galères et mort dans les cas qu'on estime trop graves)

Les systèmes juridiques d'ancien régime sont basés avant tout sur digne de confiance / pas digne de confiance. Une personne violente qui tue sur un coup de sang mais se présente à son procès est problématique, mais reste digne de confiance. A contrario, un voleur trahit la confiance. Les mesures transactionnelles (négociations, rites visant la réintégration dans la société d'un individu) sont valables uniquement pour quelqu'un qui reste digne de confiance. Les individus qui ne sont pas dignes de confiance en revanche sont exclus selon des modalités plus ou moins importantes et définitives : fouet en public, bannissement, mutilation, marque au fer, peine de mort.

Dans tous les cas, il y a toujours la possibilité de faire appel à la grâce du roi, qui passe au-dessus des condamnations à mort. Le roi, de par sa fonction sacré est le seul à pouvoir ainsi gracier et il le fait sur la base de critères tels que : le coupable est réellement mortifié, s'en veut beaucoup, il est jeune, il a une famille à charge, etc. Le roi a une fonction "adoucissante" si l'on peut dire dans un système qui par ailleurs est censé appliquer des règles dures.

Donc le processus :

1. Personne fiable ou non ? Si oui, transaction avec la victime / sa famille / son clan. Si accord, l'affaire s'arrête.
2. Si pas d'accord, procès. Dans certains cas, la loi peut interdire les accords et obliger d'aller au procès. Si le condamné ne fait pas appel, il subit la peine et l'affaire s'arrête.
3. Si le condamné fait appel, il peut selon les cas avoir un deuxième procès devant une instance supérieure ou directement demander la grâce du roi.

Pour violence ce qu'on risque : argent, fouet, excuses publiques.

Problème ici : le garde est un représentant de l'autorité et pas un quidam ordinaire. Donc outrage à ce qu'il représente, ce qui est une circonstance aggravante, du coup, la peine est potentiellement plus visible / grossie et par ailleurs, ce n'est pas avec le garde qu'on négocie, mais avec un représentant de l'autorité qu'il sert.

Conclusion : le système ancien est assez souple pour permettre jusqu'au bout de négocier, ce qui n'est pas plus mal pour les PJ ^^
Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Kaer Nunnos
Messages : 59
Inscription : 19 mars 2017, 21:15

Re: [MJ] Justice dans la société naine

par Kaer Nunnos » 17 avr. 2019, 03:25

Je pense qu'il faut également prendre en compte l'image que peuvent avoir certains peuples à un endroit donné. Dans le Kaan, un demi-orc sera probalement jugé selon son Clan, ses valeurs supposées et ensuite son comportement. En Cyfandir, et à fortiori dans une cité naine, le même demi-orc subira probablement un grand nombre de préjugés particulièrement négatifs, ce qui risquent d'alourdir ses peines.

Mais d'un autre côté, je suppose qu'il est possible de retourner ça à son avantage. Après tout, tout le monde sait que les demi-orcs sont des brutes sanguinaires qui tuent et violent à la première opportunité. Pourtant, celui-ci n'a fait qu'assomer sa victime, ne lui a rien volé et c'était bien comporté auparavant. N'est-ce pas la preuve qu'il est digne de confiance et qu'il serait souhaitable de passer l'éponge sur un incident certe regrettable, mais sommes tout excusable à relativement peu de frais ?

De plus, si la veuve a décidée de les aider, elle peu très bien intervenir en leur faveur. Quand bien même les autres prétendants au trône ne l'aimeraient pas, si le peuple l'apprécie globalement, son avis aura plus de poids que beaucoup d'autres, et un juge pourra hésiter à condamner ton PJ pour un coup de poing, aussi magistra soit-il.

Après, il faut bien sûr également définir l'approche globale de ton système de justice naine. Est-il plus proche du système occidental médiéval, où les crimes et peines sont relativement peu codifiées mais où certaines entrainent en général les mêmes peines (je pense notamment à l'hérésie, la trahison, l'empoisonnement, etc.) ? Ou au contraire, est-il plus proche d'un système à la chinoise, avec une énorme échelle des peines variant considérablement selon les qualités respectives du criminel et de la victime (ainsi, un roturier tuant un noble subissait la mort lente -tout une série d'affreuses tortures- quand un noble frappant un domestique ne risquait pas grand chose de plus qu'un malheureux coup de rotin).

Et si vraiment tu veux perdre tes joueurs -et toit même!- n'hésites pas à rajouter des complexités locales, comme le rôle des clans, familles et autres guildes de métiers dans le système judiciaire de ta cité. Après tout, en général, plus une civilisation est stable longtemps, plus ses lois vont se complexifier.

Prof
Messages : 15
Inscription : 13 janv. 2018, 09:38

Re: [MJ] Justice dans la société naine

par Prof » 22 avr. 2019, 00:06

Merci pour vos remarques, mais nous avions déjà joué..

Donc, en apparence, les PJ ont payé une amende et on leur a demandé de quitter la cité naine.
Ils se sont dits " on s'en tire pas trop mal"

Mais quand ils ont quitté la cité, ils ont appris qu'un leader en avait profité pour renverser la démocratie et établir une dictature !

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Nous sommes le 16 sept. 2019, 01:07