[Projet de module] D'Ombres et d'Espoirs Forum dédié aux créations de la communauté : règles, scénarios, lieux, aides de jeu, illustrations, nouvelles...

Kaer Nunnos
Messages : 52
Inscription : 19 mars 2017, 21:15

[Projet de module] D'Ombres et d'Espoirs

par Kaer Nunnos » 28 févr. 2019, 15:25

Je suis en train de réfléchir à un autre projet de module après celui des Iles de la Vouivre, où j'aimerais introduire une nouvelle espèce jouable, les Aafël. En espérant avoir équilibré ces braves gents !

Traits des Aafël
Les Aafël sont les descendants d’halfelins ayant suivis les armées Elfiques et Naines dans les profondeurs de la terre lors de la Guerre de l’Aube. Piégé dans l’Inframonde, ils se sont endurcis pour survivre. Ils sont souvent sorciers ou guerriers, parfois prêtres.

Augmentation de caractéristique. Votre valeur de Dextérité augmente de 2 et votre Force de 1.
Âge. Les Aafël atteignent l'âge adulte au bout de vingt années et vivent généralement un peu plus d’un siècle.
Alignement. Les Aafël sont loyaux pour la plupart, car ce n’est qu’ainsi que leur communauté peut survivre. Même s'ils la quittent un temps pour voyager, elle reste toujours dans leur cœur. Ils sont également très altruiste entre eux, mais peu ouverts aux inconnus.
Taille. Les Aafël mesurent 90 cm en moyenne, pour un poids d'environ 20 kg. Vous êtes de taille P.
Vitesse de déplacement. Votre vitesse de déplacement au sol de base est de 7,50 m.
Vision dans le noir supérieure. Les Aafël sont habitués aux ténèbres de l’Inframonde. Dans un rayon de 36 mètres, vous voyez en condition de lumière faible comme s’il s’agissait de lumière vive et dans l’obscurité comme si la zone était faiblement éclairée. Vous ne discernez pas les couleurs dans l’obscurité, tout est en nuance de gris.
Sensibilité à la lumière. Les Aafël sont éblouis lorsqu’ils sont dans des zones de pleine lumière.
Survivants de l’Inframonde. Les Aafël ont appris que pour survivre dans l’Inframonde, il faut être prêt à tout. Vous gagnez la maitrise de la compétence Survie et du nécessaire d’empoisonneur.
Ombres de l’Inframonde. Vous avez l'avantage aux jets de Dextérité (Discrétion) pour vous cacher dans tout type de terrain de l’Inframonde ou peu éclairé.
Vaillant. Vous bénéficiez d'un avantage aux jets de sauvegarde contre l'effet préjudiciable effrayé.
Agilité halfeline. Vous pouvez vous déplacer dans tout espace occupé par une créature dont la catégorie de taille est au moins d'un cran supérieure à la vôtre.
Langues. Vous parlez, lisez et écrivez le commun, le commun des profondeurs et l’Aafëlka. Celle-ci est une langue étrangement douce et musicale, composée de longs mots aux nombreuses voyelles et peu de consonnes.

Noms
Noms masculins : A’iito ; N’aagu ; Tooki ; H’eeka ; K’uur
Noms féminins : N’etoo ; X’eree ; Kodaa ; V’elyy ; E’etii

Apparence physique
Les aafëls ont une peau allant du gris clair au blanc blafard. Leurs visages sont plus étroits que ceux des halfelins de la surface, et leurs yeux plus grands semblent constitués d’une immense pupille uniquement. Ils portent les cheveux courts pour la plupart, leur teinte allant du brun au noir en passant par de rares cheveux blancs de naissance, considérés comme la marque des Puissances. Leurs pieds sont aussi grands et velus que ceux de leurs cousins de la surface, cornés par le rude sol de l’Inframonde.

Kaer Nunnos
Messages : 52
Inscription : 19 mars 2017, 21:15

Re: [Projet de module] D'Ombres et d'Espoirs

par Kaer Nunnos » 28 févr. 2019, 21:32

Histoire et société
Les Aafël n’ont gardés que peu de souvenirs de leur histoire avant leur venue dans l’Inframonde. Leurs légendes parlent d’une immense caverne au toit fait de cobalt, éclairé par une immense boule de lumière, brillant sur des forêts de fongus gigantesques. Les rares érudits à avoir découverts ce peuple en ont déduits qu’il s’agissait du Bandiko Mibu, faisant de ces halfelins des descendants de Pieds-Surs.
Ces halfelins sont descendus dans l’Inframonde pour affronter des horreurs venues de sous la terre, ressemblant beaucoup à des Ravageurs du Chancre. Bien que rien ne permette de l’affirmer avec précision, cet assaut semble avoir coïncidé avec la Guerre de l’Aube du continent Cyfand, ce qui semble indiquer que le Chancre était alors bien plus étendu que ce que nombre des théories savantes postulent actuellement.

Les ancêtres des Aafël se retrouvèrent piégés dans les sombres cavernes de l’Inframonde. Ils y auraient probablement tous péris sans l’intervention de A’Dugada N’Toki, aujourd’hui révérée comme la mère de leur peuple. N’Toki fut la première sorcière du peuple Aafël, scellant le pacte les unissant à un puissant Maugothar, une créature issue du Plan Elémentaire de la Terre. Avec son aide, les Aafël sont parvenus à survivre et même prospérer sous terre.

Leurs colonies se sont répandues dans un réseau de grottes reliées entre elles par des rivières souterraines, aux plafonds couverts de cristaux bleu azur étincelants, diffusant une douce lumière permettant la croissance de nombreux champignons, qui attirent proies et prédateurs et permettent aux halfelins de se nourrir relativement aisément. Toutefois, la vie reste extrêmement dangereuse.
Les Aafël sont donc devenus par la force des choses des guerriers, leurs villages étant de véritables petites forteresses, dissimulées derrière d’étroit couloirs creusés dans la roche pour tourner et virer abruptement et permettre la création de barricades et autres pièges destinés à repousser les intrus.

Braves mais non stupides, les Aafël ont parfaitement conscience que leur petite taille et leur relative faiblesse physique suppose pour eux de mettre toutes les chances de leur côté lorsqu’ils affrontent les autres habitants de l’Inframonde. C’est pourquoi ils enduisent leurs armes de poisons et enseignent à leurs enfants comment survivre de peu dans les sombres cavernes de leur monde habituel.
Les communautés aafël se structurent autour de leurs sorciers, qui passent des pactes avec les Maugothar et autres puissantes entités neutres ou bénéfiques qui assurent ainsi la protection des villages. En échange, les aafël chassent drows, duergars et autres créatures maléfiques des terres alentours, auxquels ils vouent une haine sans borne. Les guerriers patrouillent les grottes, le plus souvent dissimulés afin de surprendre tout envahisseur ou s’esquiver en cas de besoin.

Contrairement aux svirfnebelins les aafël ne recherchent pas les maelossas, se contentant plutôt de s’installer près des repaires des Puissances qu’ils vénèrent et avec lesquelles ils pactisent. Bien souvent, celles-ci se sont installées à proximité d’un de ces lieux de pouvoir, mais cela n’est pas une généralité et ce peuple a donc dû apprendre à survivre de peu. L’usage immodéré du poison dont ils enduisent leurs armes de bronze provient de ces difficiles conditions de vie.

Pourtant, en dépit de leur histoire, des dangers de l’Inframonde et même du manque parfois criant de nourriture, les aafël ne perdent jamais l’espoir. Leurs ancêtres ont survécus aux Aboleths, au Chancre, aux Drows et à d’innombrables autres horreurs, aussi savent-ils qu’ils peuvent faire face à tout ce que l’Inframonde a à leur opposer. Aussi longtemps qu’ils accompliront les actes du quotidien avec bonne humeur, les aafël ne s’avoueront pas vaincus et garderont l’espoir.

La plupart des Aafëls ne prient pas de Dieux, révérant plutôt les entités qui accordent à leurs sorciers. Seuls leurs prêtres se tournent vers des entités divines, dont ils gardent le nom et l’identité inconnue du reste de leur peuple. Certaines rumeurs prétendent que les divinités que ces halfelins se seraient trouvées dans l’Inframonde serait bien loin de correspondre aux idéaux de Bien que les Aafëls défendent.

Avatar de l’utilisateur
NainPaladin
Messages : 328
Inscription : 31 mars 2016, 16:11
Localisation : Paris

Re: [Projet de module] D'Ombres et d'Espoirs

par NainPaladin » 05 mars 2019, 08:10

Ça fait un peu Gollum ...
C'est triste qu'ils n'aient pas gardé les traditions culinaires.
Les Ombres d'Esteren - 0. Prologue - p. 16 : Il est tout à fait possible de réfléchir beaucoup tout en étant sot ; chose plus commune qu’on ne le pense.

Kaer Nunnos
Messages : 52
Inscription : 19 mars 2017, 21:15

Re: [Projet de module] D'Ombres et d'Espoirs

par Kaer Nunnos » 05 mars 2019, 09:11

Ça fait un peu Gollum ...
C'est triste qu'ils n'aient pas gardé les traditions culinaires.
Ah pardon, mais ils cuisinent très bien !
Il y a des centaines de recettes de champignons des profondeurs chez eux ! Ce sont quand même des Halfelins. Cela dit, leur manie de rajouter des morceaux de Blattes des Cavernes dans certains de leurs plats peu choquer, au début. Avec peu, on peut faire bien, comme ils diraient.

Concernant l'aspect un peu Gollumesque de tout ça.... Ben c'est voulu, mais pour le retourner. Les Aafël ne sont pas aigris et pleins de rancunes. Ce sont vraiment des personnages sympathiques, qui, si les aventuriers leurs prouvent leur sympathie, la retourneront sans arrières-pensées.

Avatar de l’utilisateur
NainPaladin
Messages : 328
Inscription : 31 mars 2016, 16:11
Localisation : Paris

Re: [Projet de module] D'Ombres et d'Espoirs

par NainPaladin » 05 mars 2019, 14:26

Ils devraient tout de même sortir la nuit pour cueillir des fruits ou faire du troc et avoir une nourriture plus variée :D
Les Ombres d'Esteren - 0. Prologue - p. 16 : Il est tout à fait possible de réfléchir beaucoup tout en étant sot ; chose plus commune qu’on ne le pense.

Kaer Nunnos
Messages : 52
Inscription : 19 mars 2017, 21:15

Re: [Projet de module] D'Ombres et d'Espoirs

par Kaer Nunnos » 05 mars 2019, 15:02

Tout le monde sait que si on sort des cavernes, on est aspiré vers le haut, enfin ! Les habitants du Monde du Dessus sont obligés de s'accrocher au sol pour ne pas tomber dans le ciel ! D'ailleurs, si les nains font leur taille, c'est parce que leurs ancêtres se tassaient sur eux-mêmes pour ne pas finir entre les étoiles, et oui !

Plus sérieusement, certaines colonies Aafël commercent avec la surface, mais la plupart sont assez loin sous les jungles du Bandiko Mibu et n'ont donc pas beaucoup de contact avec des surfaciens qui produiraient des biens dont ils pourraient avoir besoin. Surtout qu'il ne peuvent sortir que la nuit de crainte de se brûler les yeux.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Nous sommes le 20 mars 2019, 14:20