Inframonde. chap. 02-04 . Le seuil de du printemps - Surface Section uniquement dédiée au jeu

Avatar de l’utilisateur
Etmer_Fachronies
Messages : 572
Inscription : 31 mars 2016, 21:07
Localisation : Tour des Murmures, en Fachronies

Re: Inframonde. chap. 02-04 . Le seuil de du printemps - Surface

par Etmer_Fachronies » 10 juil. 2019, 23:43

Ses mains occupées par le modelage des bandelettes, Yardan se bornait à écouter. Il hochait la tête à mesure que ses compagnons égrainaient leurs savoirs et leurs déductions. Ainsi donc, il y avait eu tant à apprendre, à découvrir. Les Aboleths... Les voyageurs... Les origines du Grand Tout...

Yardan se morigéna. Quel manque de discernement ! Le savoir était là, et il l'avait manqué. Et cela, uniquement parce qu'il avait été aveuglé par son empressement forcené. Évidemment, il avait apprit beaucoup au cours de ce parcours, mais ses compagnons semblaient en avoir discerné bien plus encore.

Le moine posa sa bobine terminée, en reprit une nouvelle, et enchaîna naturellement dans la conversation :

[Commun des Profondeurs] - J'abonde avec les dires de Dame Caliobé. Nous suivons tous notre Sillon tracé par la Grande Roue, sous l'égide de la Grâce du Divin. C'est la Volonté des Dieux si nous sommes ici, Nécessité est donc la condition de ce fait. Nous ne pouvons aller à l'encontre de ce qui doit être, à nous de faire au mieux avec ce qui a été mis entre nos mains.

Il sourit en repensant à un détail un peu plus tôt.

[Commun des Profondeurs] - Dame Caliobé, vous m'en voyez navré, mais c'est là politesse de mes terres d'appeler dame une dame et sire un sire, je crains de garder cette habitude quelques temps encore. L'impolitesse n'est guère de mon goût. Et...

Un détail capta son attention. Il se pencha vers les plantes d'agrément qui avaient poussé en contrebas des tiges, et en cueillit une feuille qu'il froissa entre ses doigt. Une fragrance riche embauma les environs, épicée et sucrée.

[Commun des Profondeurs] - ... les Divins sont cléments en ce jour, asséna-t-il.

Le disciple du Commencement entreprit alors une cueillette méthodique des pousses sombres, qui feraient un excellent palliatif à sa pharmacopée disparue.



[Commun des Profondeurs] - Nous avons désormais deux pistes qui s'esquissent à notre regard, nota-t-il. D'un côté, les montagnes glacées de Lothrienne, où la bise souffle sur les cœurs des vaillants, et où couve une guerre que la venue du fils Grovaedr peut étouffer. De l'autre, les profondeurs de l'Inframonde, et la sombre guerre contre le Ver que dame Dharka semble mener. Draaz m'en soit témoin, toutes deux comptent dans la Balance, et grandes seront leurs répercutions.

Yardan observa les présents, scrutant leurs réactions.

[Commun des Profondeurs] - Tout dépend maintenant du choix de la route sur laquelle nos pas se porteront.
Les Aigles d'Arolavie : Yardan, adepte du Dieu-Dragon - Moine de niveau 4
CA 15 - PV 31/31 (4d8) - DV 2/4 (d8+2) - Points Ki 4/4 - Héroïsme 3/3

Avatar de l’utilisateur
denkaii
Messages : 143
Inscription : 18 déc. 2017, 15:32
Localisation : Près de Chalon s/S

Re: Inframonde. chap. 02-04 . Le seuil de du printemps - Surface

par denkaii » 11 juil. 2019, 09:04

A la mention des alternatives qui s'offraient à eux, Kaan'an soupira. Arrêtant son ouvrage quelques instants pour réfléchir, il le reprit finalement en répondant.

"Je n'ai plus nulle part où retourner. Je doute que quelqu'un m'attende encore, là haut, après toutes ses années..."

Poursuivant la confection de son vêtement, qui lui évitait de croiser le regard de ses compagnons, il poursuivit.

"Je suis heureux que nos chemins se soient croisés. C'est... étrange à dire, mais notre petit groupe m'est devenu précieux. Alors, peu m'importe ce qui est décidé, tant que je peux vous y accompagner."

Le Drakéide contempla la tunique qu'il venait de terminer, songeant qu'une cape serait elle aussi la bienvenue, si le groupe faisait route vers des lieux au climat particulièrement froid. Cela lui donnerait également une chose sur laquelle s'étendre pour dormir.

"N'oublions pas qu'un Béhir rôde dans les environs. Nous devrions réfléchir à la manière de traiter le problème, dans le cas où il nous aurait gentiment attendu."

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Messages : 826
Inscription : 26 mars 2017, 14:33

Re: Inframonde. chap. 02-04 . Le seuil de du printemps - Surface

par Pwyll » 12 juil. 2019, 00:26

Caliobé s'était assise. Elle écoutait ses camarades, mais elle avait toutefois sorti de sa besace un livre bien mystérieux dont la reliure semblait faite d'une plante grimpante et la couverture en une sorte d'écorce gravée qui donnait un léger parfum de fleurs sauvages.

Elle laissait courir la pulpe de son index gauche sur les moindres détails de l'objet, l'ouvrait, le refermait, le humait.

"Deux choix Yardan, sans doute, et je t'avoue que j'aimerais beaucoup revoir le ciel, celui de Lothrienne pourquoi pas. Toutefois, j'ai une mission précise pour ma part et c'est d'aider Dharka dans ce qu'elle aura à entreprendre si elle revient vivante de ce pèlerinage, et je doute qu'elle file vers l'extérieur..."

Elle se tourna légèrement vers Kaan'an.

"Tu seras toujours le bienvenu à mes côtés, tant que nos visions des choses ne s'opposent pas. Je suis heureuse d'avoir croisé quelqu'un d'aussi ouvert et puis ça fait très chic de se promener aux côtés d'un Drakéide aux écailles noires, grande classe ! Ahahah ! Pour le béhyr, je pense que je pourrais le mettre en déroute... Et pour ce faire, si besoin, Je vais me concentrer un peu, si vous le permettez, sur tout le savoir qui m'a été transmis."
Gaspardin Pied-Devant, Halfelin Paladin Niv 4
PV : 36/36 / Dépl. 7,5 m / CA 18 / Sorts dispos : 3/3
Caliobé, Melessë Sorcière Niv 5
PV : 38(+8 temp)/38 CA 16 DV utilisés : 0/5 JS : FO-1 DE+3 CO+5 IN-1 SA+4 CH+7 Sorts utilisés : 0/2

Avatar de l’utilisateur
Etmer_Fachronies
Messages : 572
Inscription : 31 mars 2016, 21:07
Localisation : Tour des Murmures, en Fachronies

Re: Inframonde. chap. 02-04 . Le seuil de du printemps - Surface

par Etmer_Fachronies » 19 juil. 2019, 22:13

Yardan leva les sourcils d’étonnements quand Caliobé mentionna l’aide à apporter à Dharka, mais il hocha vite la tête.

[Commun des Profondeurs] - Infliger un revers au béhir… l’idée me ravit. Est-ce que ceci a à voir avec votre mystérieux ouvrage ? La Balance m’en soit témoin, ce serait là justice quant au sort de feu sire Xanthut.

Le moine sourit calmement aux trois autres qui lui faisaient face.

[Commun des Profondeurs] - Et oui, j’abonde, dame Caliobé. Après avoir contemplé la Vision que les Divins nous ont exposé, assister dame Dharka dans sa lutte contre l’Abject s’impose comme une évidence. D’ailleurs, comme l’a adroitement dit sire Levko, nous n’abandonnons pas nos frères de Mission. Ou nos sœurs dans ce présent cas, corrigea-t-il.

Le disciple du Commencement se frotte le menton, pensif, tout en réfléchissant.

[Commun des Profondeurs] - Cependant, la Mission confiée par la Garde Lunaire compte toujours. Et si la présence de sire Taliesin peut casser le cycle d’une guerre et restaurer l’ordre, alors cela est également précieux. Mais pour parler vrai, je ne pense pas que ces deux objectifs soient contradictoires. Nous pourrons tout à fait aider l’héritier des Govaedr à regagner la surface auprès de la Garde, et nous en retourner ensuite dans les profondeurs veiller à ce que l’Immonde ne soit plus.

A la mention des aboleths, le regard de Yardan s’était fait de plus en plus dur. Les images du cataclysme et de la dévastation étaient dures à effacer.

Avisant ses compagnons, il retrouva cependant vite son sourire, ô combien plus serein qu’avant l’épreuve imposée par les Dieux.

[Commun des Profondeurs] - Et pour vous répondre, sire Kaan’an, sachez que ce présent disciple est également ravi d’avoir croisé votre route. Vous nous avez été d’une aide précieuse au court de ce pèlerinage, et jamais vous n’avez cherché à vous épargner peine et souffrance pour un quelconque profit. Cela vous honore. Si la Grande Roue a enchâssé votre Sillon dans les nôtres, alors c’est que cela se devait d’être ainsi.
Les Aigles d'Arolavie : Yardan, adepte du Dieu-Dragon - Moine de niveau 4
CA 15 - PV 31/31 (4d8) - DV 2/4 (d8+2) - Points Ki 4/4 - Héroïsme 3/3

Avatar de l’utilisateur
denkaii
Messages : 143
Inscription : 18 déc. 2017, 15:32
Localisation : Près de Chalon s/S

Re: Inframonde. chap. 02-04 . Le seuil de du printemps - Surface

par denkaii » 21 juil. 2019, 15:17

[Commun des Profondeurs] - Merci. Aucun de nous n'a démérité. Cependant, un Béhir reste un adversaire mortel. Nous ne devrions pas nous mettre inutilement en danger.

La senteur colorée qui émanait du breuvage mis à disposition par le Khérub embaumait. Le Drakéide se rendit compte qu'un moyen de transporter du liquide serait très utile, aussi se mit-il en quête d'un fruit à coque suffisamment gros pour qu'il pût le vider, et s'en servir comme outre de fortune.

[Commun des Profondeurs] - Beaucoup de termes que vous employez me restent cependant étrangers, comme cette "Garde lunaire". Vous semblez vous connaitre depuis longtemps, et d'après vos paroles, vous n'avez pas été vendus comme esclave, ou enlevés par les Drows. Vous êtes donc tous venus dans l'inframonde de votre plein gré, pour sauver un héritier? C'est fascinant...
Accepteriez vous de me compter votre histoire commune, pendant que Caliobé se plonge dans son étrange grimoire ?

Iris
Administrateur
Messages : 2302
Inscription : 20 mars 2016, 16:58
Localisation : Près de Lyon

Re: Inframonde. chap. 02-04 . Le seuil de du printemps - Surface

par Iris » 24 juil. 2019, 15:38

Si je ne suis pas là, vous pouvez me trouver ici ou ou par MP.

Avatar de l’utilisateur
Etmer_Fachronies
Messages : 572
Inscription : 31 mars 2016, 21:07
Localisation : Tour des Murmures, en Fachronies

Re: Inframonde. chap. 02-04 . Le seuil de du printemps - Surface

par Etmer_Fachronies » 26 juil. 2019, 00:23

A la question posée par le Drakéide, Yardan jeta un œil à ses deux autres compagnons présents. Tous étaient absorbés par leurs tâches. Caliobé dévorait les lignes de son ouvrage épais, et Levko nettoyait le fil de sa lame acérée.

Le moine opina. De toute évidence, c'était à lui narrer ce qui avait précédé leur venue dans l'Inframonde, des premiers jours de caserne à la cavalcade désespéré devant un béhir gourmand et au puits de Mort. Mais par où commencer ? Il y avait tant à dire !

Inconsciemment, un sourire fin se dessina sur le visage de Yardan alors qu'il se repassait les images de ces derniers mois. Draaz en soit remercié, il avait eu tant d'expériences... tant d'échanges, tant de rencontres... tant de dangers. Oui, cela faisait beaucoup. Yardan savait qu'il devait une synthèse claire à leur nouveau frère d'Epreuve, aussi passerait-il nombre de choses sous silence.

L'essentiel, donc. Fort bien.

Yardan rangea sa nouvelle bourse d'herbe du Khérub dans son paquetage, et s'installa en tailleur auprès des trois présents.

[Commun des Profondeurs] - Estimé Kaan'an, vous le savez, le Grand Tout est vaste, et les Sillons tracés par la Grande Roue aussi nombreux que les grains de sables des plages. La Balance m'assiste, faire fi des détails et des aléas me sera chose pénible, mais je vais tenter de m'y atteler. Les divins nous ayant béni d'une langue commune d'instinct plaisante, la tâche me sera plus aisée qu'en mon arolave encore rugueux.

Le moine fit un geste de la main, qui englobait la petite assemblée.

[Commun des Profondeurs] - Tout d'abord, sachez que sir Levko et moi-même faisons partie d'une force armée nommée Garde Lunaire, en ce froid pays qu'est l'Arolavie. Au ordre de la Reine, elle a la lourde tâche d'en protéger les habitants. Monstres en maraudes, ennemis aux frontières, tels sont quelques unes de ses cibles.

Yardan se frotta distraitement le visage, en songeant à ses premiers pas à Fort Ditelni.

[Commun des Profondeurs] - Pour qui s'y engage, un pacte est scellé. Servir loyalement sera à terme gage d'un don par la Couronne, pour une durée aussi longue que la valeur de ce don l'exige. J'étais par exemple venu quérir une terre dans les montagnes, pour y bâtir un monastère fils du Commencement à la Gloire de Draaz, Dieu-Dragon de l'Accomplissement.

Il secoua calmement la tête.

[Commun des Profondeurs] - Après l'Epreuve Divine que nous venons de traverser, immaturité et précipitation semblent en cette heure se mêler au miel de ce souhait. Mais passons. Ainsi, sir Levko et moi-même étions frais membres de la garde, au sein de deux manicles formées par d'autres de nos estimés compagnons. Quelques temps passèrent, puis nous fûmes mandés sur le terrain, au beau milieu de la nuit. Un des villages frontaliers avait été attaqué.

Le disciple du Commencement fronça les sourcils à ce souvenir.

[Commun des Profondeurs] - Peu souvent spectacle fut aussi déplaisant. Des esclavagistes avaient fait raid sur la populace, massacrant au loisir les récalcitrants. Le village était dévasté. Nous avons pisté les auteurs du carnage, et cette piste nous a mené en Lothrienne, droit dans une mine illégale sur les terres de la Seigneurie locale, la Maison Govaedr. Les villageois étaient forcés d'y travailler, et d'y mourir.

Le moine passa sous silence plusieurs faits marquants, notamment comment lui et son équipe s'était stupidement fait repérer lorsqu'ils cherchaient des indices sur le terrain, et comment ils avaient fini par rejoindre ceux qu'ils étaient sensé délivrer. Cela n'aurait rien apporté de pertinent à la conversation, après tout.

[Commun des Profondeurs] - Ce fut au court de cette quête que nous rencontrâmes dame Caliobé, qui s'en vint nous soutenir dans notre effort. Et c'est peu dire que celui-ci fut grand. Pour faire échapper les esclaves, il nous fallu passer par le Monde Souterrain, l'Inframonde, qui joignait leurs galeries. Et pour cela, il nous fallu tout d'abord nettoyer l’infamie qui s'y était nichée. Au cœur d'un ancien bastion des nains gardiens, la peste du Serpent s'y était nichée. Le Chancre, ainsi que le nomme les habitants des terres froides.

Le souvenir de l'hydre abattue en plein cœur du temple perverti arracha une grimace à Yardan, qui continua cependant son récit.

[Commun des Profondeurs] - L'Epreuve du Jour fut risquée, mais nous sûmes en triompher. Nous avions ainsi sécurisé une retraite pour les pauvres ères sous les fers, et nous comptions les y guider. Seulement... quelques complications se présentèrent, et notre plan ne put aboutir.

Le moine jeta un rapide coup d’œil à Caliobé, qui levait justement son regard rieur hors de son ouvrage.

[Commun des Profondeurs] - C'est à ce moment que nous chemins se séparèrent avec dame Caliobé. Nous n'eûmes nouvelles que lors de notre réunion devant le puits de Mort, bien plus tard. Il nous fallu fuir, et protéger les délivrés. Ce fut rude, mais nous parvînmes à survivre, et à rentrer à bon port. Cependant, cette escarmouche, aussi précieuse fut-elle, raviva de plein fouet les tensions entre Arolavie et Lothrienne. En cette heure, la guerre couve, et Mort remplira bientôt son office.

L'adepte du Geste hocha tristement la tête.

[Commun des Profondeurs] - Aussi, quand la nouvelle d'un héritier Govaedr toujours vivant parvint à la garde, il fut dit que telle opportunité ne pouvait être tue. Sir Levko et moi-même nous engouffrâmes dans les tunnels de l'éternelle nuit, notre nouvelle Mission du Jour en tête. Puis nous tombâmes sur l'escouade de dame Dharka, qui nous fit prisonnier. Puis vint un béhir, qui nous contraint à la fuite vers le Temple de la Trinité. La suite, sir Kaan'an, vous la connaissez.

Yardan fit un mouvement main ouverte en direction de Levko et Caliobé.

[Commun des Profondeurs] - Aurais-je omis éléments qui vous semblent requérir d'autres précisions ?
Les Aigles d'Arolavie : Yardan, adepte du Dieu-Dragon - Moine de niveau 4
CA 15 - PV 31/31 (4d8) - DV 2/4 (d8+2) - Points Ki 4/4 - Héroïsme 3/3

Avatar de l’utilisateur
Atorgael
Messages : 545
Inscription : 31 mars 2016, 22:43
Localisation : Meximieux

Re: Inframonde. chap. 02-04 . Le seuil de du printemps - Surface

par Atorgael » 26 juil. 2019, 09:03

Levko sourit au récit de Yardan, le moine trouvait là matière à exprimer les faits comme il aimait le faire. En voila un que les épreuves ne changeait pas beucoup et Levko s'en réjouissait.

[CdP] " Nan, t'as tout dis, on est une bande traine savate qui ce sont engagés sans trop savoir dans quoi. On a fait au mieux à chaque fois mais ça nous a couté cher des fois. "

Il repensa un moment aux membres de leur groupe et se demanda où ils pouvaient bien se trouver à cet instant.

[CdP] " Moi, j'me suis engagé pour un lopin d'terre en Arolavie. D'ailleurs, y fait pas si froid, faut être du coin pour apprécier not'climat, c'est tout.
En fait, j'cherchais quelqu'un dans la garde, un soldat ou un officier j'sais pas, il a laissé trainer son insigne sur les ruines d'ma maison. Alors j'métais dis dans ma caboche de gamin que j'le trouverai et que j'lui f'rait la peau. Alors j'suis devenu un tueur.

Mais j'pense que c'est loin tout ça maint'nant, faut passer à aut'chose. Et pis ça m'aurait embété de tuer le sergent, c'est un gars bien.
"

Levko n'avait pas prévu de révéler tout ça, mais c'était sorti sans qu'il y pense. Il libérait une partie de son âme ainsi.
Levko - Roublard 4
DV:4d8 2/4 - PV 31/31pv - 0 niv Fatigue - CA 14 - 3/3 pts héroïsme

"Céraste" : Rapière+1 +6 / 1d8+4 - Buveuse de poison
Atq sournoises : 2 +2d6 / Fulgurance sournoise / Roublardise

Mon site pour Dragons

Avatar de l’utilisateur
Pwyll
Messages : 826
Inscription : 26 mars 2017, 14:33

Re: Inframonde. chap. 02-04 . Le seuil de du printemps - Surface

par Pwyll » 26 juil. 2019, 15:10

Caliobé avait levé le nez du livre. Elle s'était abstenue de justesse de commenter sa séparation du groupe de la Garde lunaire, mais quand Levko parla, elle ne put retenir un hoquet de surprise.

"Quoi ? Le sergent aurait un rapport avec la mort des tiens ? As-tu essayé de lui parler de ce passé ? Peut-être est-il passé après le... le massacre ?"
Gaspardin Pied-Devant, Halfelin Paladin Niv 4
PV : 36/36 / Dépl. 7,5 m / CA 18 / Sorts dispos : 3/3
Caliobé, Melessë Sorcière Niv 5
PV : 38(+8 temp)/38 CA 16 DV utilisés : 0/5 JS : FO-1 DE+3 CO+5 IN-1 SA+4 CH+7 Sorts utilisés : 0/2

Avatar de l’utilisateur
Atorgael
Messages : 545
Inscription : 31 mars 2016, 22:43
Localisation : Meximieux

Re: Inframonde. chap. 02-04 . Le seuil de du printemps - Surface

par Atorgael » 26 juil. 2019, 20:59

[CdP]" Non, j'en sais rien et à vrai dire je préfère laisser ce passé derrière moi.
Je lui en parlerai p'têt' si je l'revoie un jour.
C'est juste que c'est une personne qu'j'apprécie, un homme juste et y'en a pas des masses comme lui sur cet'terre. Alors j'serai embêté de devoir le tuer s'il avait quek' chose à voir avec ça.
"
Levko - Roublard 4
DV:4d8 2/4 - PV 31/31pv - 0 niv Fatigue - CA 14 - 3/3 pts héroïsme

"Céraste" : Rapière+1 +6 / 1d8+4 - Buveuse de poison
Atq sournoises : 2 +2d6 / Fulgurance sournoise / Roublardise

Mon site pour Dragons

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Nous sommes le 21 nov. 2019, 05:07