Douce-Suma Une section technique pour les meneurs, suivi, fiches de personnage...

Avatar de l’utilisateur
denkaii
Messages : 225
Inscription : 18 déc. 2017, 15:32
Localisation : Près de Chalon s/S

Douce-Suma

par denkaii » 24 déc. 2020, 00:46

Nom : Douce-Suma
Classe : Druide | Cercle des esprits
Niveau : 6
Espèce : Saurian (f),
Alignement : N
Divinité : Eana

[ CARACTÉRISTIQUES ] :
For 9(-1)
Dex 14 (+2)
Con 16 (+3)
Int 10 (+0)
Sag 18 (+4)
Cha 10 (+0)

[ MAÎTRISES ]
Bonus de maîtrise : +3
Sauvegardes : Sagesse (+7), Intelligence (+3)
Compétences maîtrisées : Dressage (+7), Intuition (+7), Médecine (+7),Perception (+7), Survie (+7)
Langues : Runasimi, Dialecte de la tribu, Draconique
Armures : armures légères, armures intermédiaires, boucliers (les armures et boucliers faits de métal ne peuvent pas être portés par les druides)
Armes : bâtons de combat, cimeterres, dagues, faucilles, fléchettes, frondes, gourdins, javelines, lances, masses d’armes
Outils : nécessaire d’herboristerie, nécessaire d’empoisonneur, nécessaire d’alchimiste

[RESISTANCES]
-Résistance aux dégâts psychiques,
-Avantage aux jets de sauvegarde visant à résister à la folie, aux états charmé et effrayé, et à tout effet menaçant de dominer ou posséder votre esprit, ou d’y semer le trouble.

[HANDICAPS]
Vulnérabilité au froid (+1pt de carac)

[COMBAT]
PV : 51 ; DV : 6d8
Init :1d20+2 ; Vitesse 9m (sol), 9m (nage).
CA : 15 (17 avec bouclier)
Armes : Morsure (1d6-1), Serpe (1d4+2)


[ SORTS ]
Caractéristique magique : Sagesse
Mod.attaque : +7
JdS : 15
Sorts préparés : 9

Mineurs (3) :
-Art druidique
-Flammes
-Réparation

1er niveau (4 Emplacements) :
-Alarme (rituel uniquement).
-Baie nourricière
-Mot de guérison
-Purification de nourriture et d’eau (rituel uniquement)
-Vague de tonnerre

2e niveau (3 Emplacements) :
- Restauration partielle (rituel uniquement)
- Passage sans traces
- Protection contre le poison
- Métal brûlant

3e niveau (3 Emplacements) :
-Appel de la foudre
-Empire végétal
-Invocation d'animaux
-Communication avec les morts (rituel uniquement)
-Délivrance des malédictions (rituel uniquement)

[EQUIPEMENT]
Un bouclier de bois
Une serpe
Une armure de cuir,
Un sac d’aventurier
Un Totem
Vêtements de voyage
Divers grigris (essentiellement ornementaux)
Une sacoche contenant 15 po.

[TRAITS RACIAUX]
-Augmentation de caractéristique. Vos valeurs de Force, de Constitution et de Sagesse augmentent de 1.
-Âge. Les saurians naissent dans des œufs et grandissent vite. Vous atteignez votre taille adulte vers 14 ans et avez une espérance de vie de l’ordre de 130 ans.
-Alignement. Proches de la nature et pragmatiques, les saurians tendent vers la neutralité.
-Taille. Les saurians sont d’une corpulence assez comparable à celle des humains. Vous êtes de taille M.
-Vitesse de déplacement. Votre vitesse de déplacement au sol de base est de 9 m. Vous avez en outre une VD nage de 9 m.
-Apnée. Vous pouvez retenir votre souffle pendant 15 minutes.
-Armure naturelle. Votre peau est solide, couverte d’écailles et d’une sorte de cuir. Quand vous ne portez pas d’armure, votre CA est égale à 13 + votre modificateur de Dextérité.
-Morsure. Vous êtes doté d’une mâchoire puissante hérissée de dents pointues. Vous pouvez vous en servir comme d’une arme dont vous avez la maîtrise, infligeant des dégâts perforants égaux à 1d6 + votre modificateur de Force.
-Sang-froid. En tant que reptile à sang froid, vous avez besoin d’une source de chaleur extérieure pour entretenir celle de votre corps et vous maintenir en activité. S’il fait moins de 15°C vous subissez un engourdissement léger : vos réflexes sont amoindris, vous imposant un désavantage aux tests d’initiative tandis que votre VD de base est réduite à 6 m. À moins de 5°C, vous souffrez d’un engourdissement grave, vous imposant un désavantage aux tests de caractéristique et aux JS de Force et de Dextérité, tandis que votre VD de base est réduite à 4,5 m. Subir des dégâts de froid provoque un engourdissement léger, ou un engourdissement grave si les dégâts dépassent votre seuil de blessure.
-Familier de la nature. Vous gagnez la maîtrise de la compétence Survie. Vous maîtrisez un outil au choix parmi : nécessaire d’empoisonneur ; nécessaire d’herboristerie ; outils de tanneur.
-Langues. Vous parlez, lisez et écrivez le commun et le dialecte de votre tribu.

[HISTORIQUE]

-Animiste
Tout le monde ne vous croit pas, mais pour vous cela ne fait aucun doute : vous savez communiquer avec les esprits. Les esprits animaux, l’esprit de chaque objet, l’esprit de la tempête et de la rivière, peut-être aussi l’esprit des morts. Certes, vous ne maîtrisez pas complètement votre talent, mais vous percevez ces auras, entendez ces voix et recevez ces visions. Vous êtes né avec le don, ou bien vous a-t-il frappé lors d’un événement décisif ? Si votre culture d’origine accepte traditionnellement les élus tels que vous, vous n’aurez probablement pas eu à vous plaindre de votre condition, mais dans une société plus sceptique, vous aurez assurément subi les brimades et les quolibets, et le bûcher vous aura peut-être même menacé. Heureusement, quelle que fût la communauté, vous avez toujours su trouver des alliés, des gens qui perçoivent en vous l’intermédiaire avec l’au-delà.

-Privilège : l’attrait de l’ésotérisme
Quelle que soit la communauté, vous trouvez toujours des personnes prêtes à vous écouter et à s’intéresser à vos expériences spirituelles. Certaines ont même les larmes aux yeux quand vous évoquez la possibilité de parler avec l’invisible et les cieux. Avec le temps, vous avez appris à vite reconnaître ces individus plus réceptifs qui ne tarderont pas à vous aider si vous vous retrouvez dans le pétrin. Vous pouvez donc toujours compter sur l’accueil et l’assistance (éventuellement financière) d’une partie généralement réduite de la population, tant que vous lui apportez ce qu’elle attend de vous.

[APTITUDES DE CLASSE]
-Druidique
-Sorts
- Rituels
- Forme animale :
Vous pouvez au prix d’une action prendre la forme d’une bête que vous avez déjà vue. Vous pouvez recourir à cette aptitude deux fois, après quoi il vous faut terminer un repos court ou long pour récupérer ce quota.
Formes animales disponibles : FP max : ½, pas de VD en vol.
-Cercle druidique : Cercle des Esprits
-Augmentation de caractéristique (+2 SAG)

[CERCLE DES ESPRITS]
-Animal totem : Grand singe
Quand vous choisissez ce cercle au niveau 2, vous choisissez également un animal totem, qui est votre guide et votre protecteur dans le monde des esprits.
Vous pouvez communiquer avec les représentants de l’espèce de votre animal totem comme si vous aviez lancé le sort communication avec les animaux et ces derniers se comportent envers vous comme s’ils étaient sous l’influence du sort amitié avec les animaux.
Lorsque vous utilisez Forme animale pour vous transformer en votre animal totem, vous bénéficiez d’un bonus de +4 en Force et en Constitution (à modifier sur le profil de l’animal en question).
-Transe mystique :
Vous apprenez à contacter les esprits de la nature pour implorer leur aide par des prières et des cérémonies faisant intervenir l’ingestion de plantes spécifiques.
Lorsque vous atteignez le niveau indiqué, vous pouvez lancer les sorts correspondants, mais uniquement sous forme de rituels (même si le sort en question n’affiche pas le mot-clé rituel). Par ailleurs, vous ne pouvez faire appel à chaque transe mystique qu’une fois par jour (il n’est jamais bon de trop solliciter les esprits…).

Niveau de druide Sorts
2 -alarme, purification de nourriture et d’eau.
4 -restauration partielle.
6 -communication avec les morts, délivrance des malédictions.
8 -divination.
10 -restauration suprême.

-Esprit solide
Au niveau 6, vos contacts fréquents avec le monde des esprits vous ont donné une force d’âme peu commune. Vous bénéficiez d’une résistance aux dégâts psychiques, ainsi que d’un avantage aux jets de sauvegarde visant à résister à la folie, aux états charmé et effrayé, et à tout effet menaçant de dominer ou posséder votre esprit, ou d’y semer le trouble (comme le sort confusion ou la capacité Charabia d’un babélien).
Dernière modification par denkaii le 07 janv. 2021, 16:48, modifié 1 fois.
Douce-Suma, Saurian Druide Niv 6
Init: 1d20+2
PV : 51/51, CA 17, DV : 6/6, JS : FO-1 DE+2 CO+3 IN+3 SA+7 CH+0
Sorts utilisés : lvl1: 0/4, lvl2: 0/3 lvl3: 0/3
Mod att. sorts : +7 / JdS sorts: 15

Avatar de l’utilisateur
denkaii
Messages : 225
Inscription : 18 déc. 2017, 15:32
Localisation : Près de Chalon s/S

Re: Douce-Suma

par denkaii » 28 déc. 2020, 01:48

Image

Image

Image

Image

Image
Douce-Suma, Saurian Druide Niv 6
Init: 1d20+2
PV : 51/51, CA 17, DV : 6/6, JS : FO-1 DE+2 CO+3 IN+3 SA+7 CH+0
Sorts utilisés : lvl1: 0/4, lvl2: 0/3 lvl3: 0/3
Mod att. sorts : +7 / JdS sorts: 15

Avatar de l’utilisateur
denkaii
Messages : 225
Inscription : 18 déc. 2017, 15:32
Localisation : Près de Chalon s/S

Re: Douce-Suma

par denkaii » 02 janv. 2021, 15:20

Background : Douce-Suma

Des ouvertures, perçant des lianes tressées séchées par le temps laissaient filtrer les dernières lueurs du soleil, grandissant les ombres et révélant les poussières volatiles d’une masure usée. Sur les meubles usés par le temps reposaient des livres couverts de poussière et quelques outils en os, souillés. Au premier abord, l’endroit paraissait abandonné…

Une petite silhouette se déplaça dans la pénombre, jusqu’à un bureau de macramé fatigué par les années. Sur cet unique meuble épargné par la saleté ambiante, une pointe de lumière apparu, émise par une petite créature insectoide rappelant une luciole. A mesure que la lumière s’étendait, cette dernière révélait tour à tour un encrier, puis un épais tome relié d’un cuir écailleux, avant de chatoyer jusqu’à des colifichets d’ivoire végétale, descendant d’une coiffe ornée de plumes bleues et vertes surplombant une tête écailleuse.
Une saurienne gisait là, confortablement installé dans un fauteuil tressé de lianes à l’armature de teck. La douce caresse lumineuse lui fît rétracter la membrane nictitante, révélant des pupilles fendues qui se plissèrent de joie à la vue du petit insecte. La saurienne épousseta le rebozo vert brodé de motifs bruns qui l’habillait et caressa son crâne écailleux en s’exprimant :

-Désolé, petite. On dirait que je me suis assoupie un moment. Les esprits m’ont soudainement appelé à eux. Aujourd’hui, j’ai pu converser avec un khérub pour la première fois. Eana est menacée, et il me faudra bientôt partir accomplir des desseins qui me dépassent.

Après quelques légères respirations, elle reprit :

-Où en étais-je ?


Etirant ses muscles engourdis, Douce-Suma parcouru le bureau du regard. Alors que ses yeux se posaient sur le tome, l’éclat d’un souvenir parcouru ses yeux. La petite créature insectoide observa, sa tête penchée légèrement sur le côté.

-Ah, oui. Ça me revient. Nabnal-chicchan, le tun… Et d’autres imbéciles prêts à se jeter dans la gueule des dragons. Quel genre de proie s’offre d’elle-même à son prédateur ?

La chamanesse poussa un soupir en se redressant, avant de se diriger vers un sac usé, trainant à côté de l’entrée. Elle commença à le remplir du strict nécessaire. Voyager léger était préférable dans les jungles d’Acoatl.

Le sac paré, elle retrouvant son fauteuil, avant de relire certains passages du tome qu’elle avait sous les yeux. Les textes qu’il recélait n’avaient de sens que pour les quelques érudits à ayant pris le temps d’étudier le détails la langue des dragons. Elle-même l’avait fait par nécessité : les dragons étant choses courantes dans les environs et ayant un don rare pour agiter les esprits, connaître leurs coutumes en détail pouvait s’avérer utile. Elle s’était un temps rapproché d’un clan Saurian dont les membres se revendiquaient leurs serviteurs, mais elle ne garda le contact que le temps nécessaire pour comprendre les rudiments de la langue, avant de « prendre congé » avec quelques ouvrages pour parfaire son éducation.

-…Les vénéneuses mauviences… il me faudra y prêter attention durant mon voyage. Une recrudescence devrait avoir lieu dans les prochains jours.

Douce-Suma toucha du bout des doigts la couverture écailleuse, avant de refermer l’ouvrage. Elle transporta ensuite le livre dans une cache, située au niveau des petits pilotis maintenant la cabane quelques centimètres au-dessus du sol. Voyant douce-suma s’activer, le petit insecte s’envola pour aller se poser un peu plus en hauteur, dans un coin tranquille.
La saurienne attrapa sa serpe, un bouclier de bois léger et fini de s’équiper en passant autour de son cou un collier de fibres d‘agave tressées au bout duquel était suspendu un totem d’acajou représentant un gorille. Elle continua son monologue en marmonnant pour elle-même.

-Entre les dragons, les momies et les colons qui commencent à se mêler de tout ce qui ne les concernes pas, les esprits savent que les prochaines semaines vont être bien remplies...

Douce-Suma entrait dans sa cinquantaine. A son âge, certains pratiquants des spirites avaient déjà atteint le sommet des arts chamaniques, mais bien plus nombreux était ceux qui s’étaient perdus en route, ou avaient connus une fin tragique pour diverses raisons. Admirés, craints, respectés : mentionner les chamans suscitait de nombreuses émotions chez les non-initiés, toutes ethnies confondues. Cependant, les chamans étant souvent les chefs de leurs villages ou de leurs clans, leurs têtes étaient bien souvent ciblées par leurs rivaux en priorité lors d’une attaque, pour la gloire et la force. Certaines coutumes prétendaient que se nourrir des restes d’une chaman donne à celui qui la consomme la force des esprits qui protégeaient le défunt. Pour cette raison, nombre d’entre eux étaient passés dans un estomac avant de retourner à la terre.

Elle-même n’enviait aucun de ceux-là. A une époque où les anciens savoirs étaient oubliés, Douce-Suma avait choisi les voies de la nature et des esprits pour une raison plus simple : comprendre le monde qui l’entourait. De son point de vue, sa nature avait une âme, et les esprits étaient ses messagers. Elle avait déjà assisté aux démonstrations d’autres chamans, avait étudié auprès d’eux des objets de pouvoirs, contacté et calmé des puissances sauvages, mais la plupart de ceux qui arpentaient les voies de la nature gardaient leurs secrets. Incapable d’en apprendre plus de ses pairs, elle avait finalement décidé de tracer sa propre voie, la nature et les esprits pour seuls guides.

Elle n’avait jamais pris d’apprenti. Ce n’étais pas qu’elle ne le désirait pas, mais peu nombreux étaient ceux qui souhaitaient apprendre, ou avaient le talent pour. De plus, sa réputation d’ermite sans clan avait tendance à la desservir dans ce domaine. La solitude n’était pas un problème, et puis, Un petit groupe de singes araignée avait élu domicile dans la zone. Leur présence avait quelque peu corrigé la manie de la chamanesse à parler aux objets, ce qui n’était en soit pas un mal.

-Je me demande à quoi ressemblent ces fameux élus. Si une fille d’Eana et un khérub vont jusqu’à s’impliquer pour leur bien, leur existence augure certainement de grands changements. A ce rythme, les esprits vont devenir intenables.

Douce-Suma referma la porte de sa masure, puis se mit en route vers les cavernes où, d’après l’envoyé de Flore, elle rencontrerait les élus d’éternité.
Douce-Suma, Saurian Druide Niv 6
Init: 1d20+2
PV : 51/51, CA 17, DV : 6/6, JS : FO-1 DE+2 CO+3 IN+3 SA+7 CH+0
Sorts utilisés : lvl1: 0/4, lvl2: 0/3 lvl3: 0/3
Mod att. sorts : +7 / JdS sorts: 15

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Nous sommes le 01 mars 2021, 14:31